Archives pour la catégorie Morangis

Y a-t-il quelqu’un pour expliquer à Alexis IZARD que le Département a perdu son autonomie fiscale ?

Avec l’équipe de campagne de « Libres et indépendants – Isabelle FERREIRO et Xavier DUGOIN », on s’est bien amusés à lire ce que proposait Alexis IZARD qui est soit complètement largué sur les compétences du Département, soit qui, comme VERMILLET et TEILLET propose des choses qui existent déjà, soit retente vainement de fourguer son programme municipal anti-Covid. Et puis c’est quand même marrant pour quelqu’un qui voulait faire alliance avec les sortants de les dézinguer autant maintenant !

À Libres et indépendants, nous parlons aussi de cette augmentation de 29 % par les élus sortants. Sauf que parce que nous savons que le Département a perdu sa compétence fiscale, c’est-à-dire que la part départementale de la taxe foncière a été transférée aux communes, contre l’affectation compensatoire d’une fraction de TVA, nous avons pris l’engagement de flécher l’équivalent de ces 29 % et de les retenir dans les contrats de partenariats Département – Communes si les villes ne s’engagent pas soit à les rendre soit à les dépenser de façon ciblée.

Le fraudeur Alexis IZARD, déjà sanctionné pour son achat de voix, peut donc bien prétendre qu’il va supprimer l’augmentation d’impôts ou ne pas les augmenter plus, il n’a aucun pouvoir pour le faire. C’est donc un menteur, qui soit est complètement cynique et promet tout et n’importe quoi pour se faire élire, soit complètement incompétent, et pour le coup, vraiment pas à jour de la réalité des compétences de la collectivité qu’il prétend à diriger.

Eh ouais, c’est cela d’avoir crû jusqu’au bout qu’on serait investi par LR, et qu’on aurait qu’à recracher la bouillie de programme écrite à l’avance… On pourrait encore longuement parler de son choix d’Aude HERNANDEZ comme binôme, parce qu’il n’a trouvé personne sur Morangis. Ou de sa lâcheté qui consiste à cacher les logos sur les courriers personnalisés qu’il envoie aux gens. On atteint ici les limites de l’opportunisme en politique, et cela en devient trop visible…






 

Naturellement l’Essonne, moralement autant condamnable que le Rassemblement national

Ça critique avec de grands mots le Rassemblement national parce qu’ils recouvrent tout le monde. Mais cela fait exactement la même chose, et pour le coup, tous leurs militants trouvent cela génial ! Hé oh la gauche ! Vous êtes tout autant antirépublicain et antidémocratique que ceux que vous dénoncez. En plus de prendre les gens pour des cons, parce qu’ont-ils besoin de 3 affiches pour comprendre votre message ?

C’est là une attitude bien mélenchonniste pour rebondir sur l’actualité de ces derniers jours. Cette gauche malade qui s’idéalise faire quelque chose de grand en luttant contre un méchant Rassemblement national, non seulement auquel elle a permis d’émerger dans les années 1980, mais qui en plus aujourd’hui, non seulement fait mieux qu’elle aux élections mais en plus lui pique son électorat naturel, depuis que la gauche a renoncé à être de gauche.

Alors non, je ne respecte pas cette gauche moralisatrice et manichéenne, qui de toute façon ne sait même plus elle combat le RN. Ce sont d’ailleurs toujours les mêmes arguments, alors que le programme du RN s’est bien normalisé que s’ils étaient élus, alors ils ne le respecteraient pas. Oui, mais enfin les premiers à avoir fait cela dans l’Histoire récente, c’est MITTERRAND et HOLLANDE et c’est pour cela que HAMON a fini à 6 % en 2017. Regardez-vous un peu !

Si donc je dois établir une distinction entre le bien et le mal, alors gauche et RN sont dans le mal. J’aimerais que les combats de la gauche soient un peu plus concrets. Mais on a les victoires qu’on peut : cela se joue donc sur les panneaux d’affichage, pour finalement, quand ils sont au pouvoir, ne pas être si bons que cela. Parce que là encore, ils n’avaient pas de raison de perdre le Département en 2015 ou encore la Région la même année… Posez-vous des questions !






Inquiet par le lobbying d’Aude HERNANDEZ pour le neurofeedback et les « médecines rares »

J’ai reçu la propagande d’Aude HERNANDEZ et d’Alexis IZARD pour les élections départementales.

C’est un petit peu « Demain, on rase gratis » ; cela me fait penser à François MITTERRAND en 1981 qui expliquera en 1983, donc a posteriori, que la rigueur est en fait la contrepartie de ses réformes. Donc quand je lis qu’ils veulent rembourser les 30 % d’augmentations et d’impôts et financer tout un tas de nouveaux services, je ne comprends pas comment ils font…

Mais davantage, ce qui m’inquiète est quand je lis qu’Aude HERNANDEZ pratique le neurofeedback dynamique (qui fleure bon l’arnaque) et qu’elle propose de faire venir des médecines rares sur le canton (ce qui n’est pas de compétence départementale).

Ce n’est pas que je ne crois pas aux médecines alternatives, et par exemple je suis pour l’homéopathie et son remboursement, même à 100 %, parce que je préfère qu’on file du sucre aux gens que des antidépresseurs ; ça les rend moins cons.

Et pour autant, je ne crois pas à la mémoire de l’eau, et je n’ai surtout pas la prétention d’appeler cela « médecine » parce que cela ne soigne pas les gens. C’est comme la Procréation médicalement assistée (PMA) ; les personnes stériles ne sont pas malades ! Les aider à avoir un enfant, qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels, n’est pas un médicament ! C’est comme les lunettes et les préservatifs qui ne sont pas des dispositifs médicaux.

Quand je lis ce que veut dire « neurofeedback », parce que je ne connaissais vaguement cela qu’au travers des entrainements psychologiques des forces militaires américaines spécialisées, je lis en deuxième réponse sur Google : « comment contrôler son cerveau pour traiter des maladies » et Wikipédia dit peu ou prou la même chose.

Et là, il y a plein de clignotants rouges qui s’allument ! Je pense aux charlatans qui soignent les cancers avec des bijoux, pierres ou aliments de couleur !

Donc je comprends bien qu’Aude HERNANDEZ se sert ici de cette propagande pour nous faire sa publicité commerciale…

Je trouve d’ailleurs assez fascinant de voir comment elle a le temps de faire cela, alors qu’elle est en même temps élue municipale, assistante maternelle, maman de 2 enfants, représentante des parents d’élèves et engagée dans plusieurs associations, selon des différentes biographies (il faut sûrement rayer un ou plusieurs intrus dans la liste).

Mais je considère son lobbying pour ces nouvelles « médecines » dites rares (pour moi, le premier problème est déjà de trouver un médecin généraliste car ils sont tellement rares) particulièrement inquiétant par rapport à la vulnérabilité de certains de nos concitoyens, qui peuvent se tourner vers ces méthodes non conventionnelles par désespoir de cause.

Ainsi que ces nouvelles « médecines » existent, c’est ensuite la liberté de commerce et d’entreprise (parce que c’est fait pour faire du fric), mais je ne crois pas du devoir d’élus d’en faire la promotion. Et je trouve cela, non seulement grossier de se battre pour ses intérêts corporatifs particuliers (où est l’intérêt général ?) mais choquant car potentiellement dangereux !



Florian GALLANT, futur maire de Wissous, se sert des départementales comme d’un marche-pied

Florian GALLANT, candidat pour sauver l’honneur du binôme de la majorité départementale ; le seul à avoir un vrai travail (dans le sens de productif ou de créateur de valeur ajoutée) et à ne pas vivre de l’argent public d’un état, dont le parti à qui il devra son score, et dont il cache le logo, passe son temps à dénigrer le train de vie justement parce qu’il paye un certain nombre, estimé à environ 20 % de parasites improductifs.

Mais Florian GALLANT candidat surtout, pour mettre le pied à l’étrier, en vue de la démission prochaine de Richard TRINQUIER (je n’ai pas vu qu’il soit candidat aux régionales en PACA comme en disait pourtant la rumeur), et donc de futur et prochain maire de Wissous.

J’ai surtout hâte qu’il nous explique, comment en tant que LR (parti qui déteste DLF), il pouvait se trouver sur la liste d’un membre de DLF, alors que dans le même temps le candidat LR (Philippe DE FRUYT) n’était paradoxalement pas soutenu par la candidate LR Brigitte VERMILLET…

Toujours est-il que comme cela, lors de son élection début juillet 2021, il aura ainsi une ligne de plus pour sa carte de visite, et un élément récent à rajouter dans l’écriture de sa storytelling, comme s’il avait été choisi en raison de ses talents, qui devaient l’amener à devenir maire.

Alors que tout cela est vu et su depuis au moins la fin de l’année 2020 ; de la même manière que TRINQUIER a toujours su qu’il se présentait en 2020 sans l’intention d’aller au bout de ce mandat. Ce qui, dans les deux cas, ne me semble pas très très honnête vis-à-vis de l’électeur…

Bref, je trouverais plus honnête de l’annoncer, et d’expliquer que GALLANT n’a été choisi que pour se préparer à être maire de Wissous. Et on en revient sur le fait, déjà dénoncé, que le Département, comme le Parlement européen dans son genre, n’est pas le lieu où on cherche à envoyer des compétences, mais ici l’antichambre des prochaines élections municipales de 2026, tout comme l’Europe est la poubelle des politiques français.

Au fait, il s’engage manifestement aussi pour permettre aux Wissoussiens de continuer à bénéficier des augmentations d’impôts injustifiées du Département… Mais cela, il n’en parle pas. C’est comme VERMILLET, femme de convictions, qui se fait élire dans le camp de Georges TRON, qu’elle trahira contre une vice-présidence rémunérée, en promettant qu’elle n’augmentera pas les impôts locaux. On a vu la solidité de ses convictions un an après…