Archives pour la catégorie Juvisy-sur-Orge

À l’ordre du jour du Conseil territorial du GOSB du 13 novembre 2018

Plus personne ne croît à l’intercommunalité ! Depuis juin 2018, les conseils territoriaux sont expédiés puisqu’il n’y a plus d’enjeux. La diminution des dotations aux intercos les empêchent en plus de dépenser…

Les élus de droite ont encore fait un courrier dans la presse pour dire que la gauche était vraiment trop méchante.

Toujours est-il qu’il y a réunion du conseil territorial ce mardi 13 novembre 2018 à 19 heures 00 à l’hôtel-de-ville de Vitry-sur-Seine. Peu d’enjeux pour Savigny. Cela ne devrait pas durer beaucoup plus qu’une heure et quelques.

Je live-tweeterai en direct.


SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

1. Compte rendu des décisions prises par le bureau territorial et le Président dans le cadre des délégations d’attributions du conseil territorial

2. Ouverture des données publiques de l’EPT Grand-Orly Seine Bièvre


RESSOURCES HUMAINES

3. Mandat donné au CIG de la petite couronne pour la négociation des conventions de participation en matière de protection sociale complémentaire des personnels


FINANCES

4. Décision modificative n°1 du budget principal

5. Décision modificative n°1 du budget annexe assainissement des villes d’Ablon-sur-Seine, Juvisy-sur-Orge, Morangis, Rungis, Savigny-sur-Orge

6. Décision modificative n°1 du budget annexe activités économiques du Val-de-Bièvre

7. Décision modificative n°1 du budget annexe assainissement CALE/CAVB

8. Décision modificative n°1 du budget annexe Hôtel-Pépinière d’entreprises de Viry-Châtillon

9. Décision modificative n°1 du budget autonome d’assainissement des villes d’Athis-Mons, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Orly, Paray-Vieille-Poste, Thiais, Vitry-sur-Seine

10. Admission de créances en non-valeur et de créances éteintes

11. Complément de transfert à l’EPIC Bords de Scènes

12. Assujettissement à la TVA du théâtre de Villeneuve-St-Georges

13. Indemnité de conseil à la Trésorière de Vitry-sur-Seine


MARCHÉS PUBLICS

14.  Désignation d’un membre de la commission d’appel d’offres à la commission spécifique dédiée au groupement de commande pour la fourniture de carburant


PROJET DE TERRITOIRE

15. Avis sur le Plan Climat Air Energie Métropolitain (PCAEM)


DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

16. Convention avec Paris&co dans le cadre de l’arc de l’innovation

17. Convention de partenariat pour le développement de l’emploi relative à la ligne 14 sud du Grand Paris Express avec la Société du Grand Paris, la Régie Autonome des Transports Parisiens et le département du Val-de-Marne

18. Conventions avec les structures lauréates de l’appel à projet de « Soutien aux initiatives d’économie sociale et solidaires de l’EPT » et versement de subventions

19. Désignation de représentants de l’EPT auprès de divers organismes partenaires sur les thématiques Entrepreneuriat, Innovation et Emploi


HABITAT

20. Plan Métropolitain de l’Habitat et de l’Hébergement (PMHH) – avis sur le projet

21. Schéma départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage- consultation du Préfet de l’Essonne

22. Composition du Conseil d’Administration de l’OPH d’Ivry-sur-Seine – Modification partielle de la délibération n° 2017-12-19_876


POLITIQUE DE LA VILLE – RENOUVELLEMENT URBAIN

23. Avenant au protocole de préfiguration du projet de renouvellement urbain de l’entrée de ville sud-ouest du Kremlin-Bicêtre

24. Versement de subventions pour les projets présentés dans le cadre du Label Actions Innovantes 2018

25. Désignation d’un représentant de l’Établissement Public Territorial au sein du Conseil d’Administration des associations Alliance Prévention et Émergence


TRANSPORTS

26. Convention de co-maîtrise d’ouvrage relative à l’opération de restructuration et de mise en accessibilité du bâtiment voyageurs de la gare de Savigny-sur-Orge et de ses abords – études de faisabilité


AMÉNAGEMENT

27. Choisy-le Roi – Convention d’intervention foncière de substitution entre la Ville de Choisy-le-Roi, l’EPT Grand-Orly Seine Bièvre, l’EPA ORAS et l’EPFIF sur les périmètres du Lugo et Stalingrad

28. Choisy-le-Roi – Avenant n° 6 à la convention publique d’aménagement de la ZAC du Port

29. Choisy-le-Roi – Approbation de l’avenant n°4 au traité de concession d’aménagement de la ZAC des Hautes Bornes et de la convention de subventionnement de la commune

30. Ivry-sur-Seine – Avenant n° 1 du traité de concession d’aménagement de la ZAC Ivry Confluences et de la convention de participation de la commune

31. Villejuif – ZAC des Barmonts – Approbation de l’avenant n°1 au traité de concession

32. Villejuif – Initiative de création d’une ZAC sur le secteur Lebon-Lamartine et définition des modalités de concertation

33. Villeneuve-Saint-Georges – Acquisition des parcelles AR 153-154-155-156-157 dans le cadre du projet de renaturation des berges de l’Yerres

34. Vitry-sur-Seine – Approbation de convention d’intervention foncière quadripartite de substitution sur le secteur sud des Ardoines


PLU

35. Ablon-sur-Seine – Approbation des secteurs de prise en considération de l’étude urbaine et de programmation pour la revitalisation du centre-ville

36. Arcueil – Modification simplifiée n°1 du Plan Local d’Urbanisme

37. Choisy-le-Roi – Prescription de la modification du PLU sur la ZAC du Port et définition des modalités de concertation

38. Choisy-le-Roi – Approbation de la modification du secteur de renouvellement urbain des Hautes Bornes délimité en zone C du PEB de l’aéroport d’Orly

39. Orly – Débat sur les orientations du projets d’aménagement et de développement durables (PADD) dans le cadre de la révision générale du PLU

40. Villejuif – Convention de Projet Urbain Partenarial (PUP) entre la société Beldemeure, la ville de Villejuif et l’EPT pour un projet immobilier situé au 112-114 avenue de Paris à Villejuif

41. Villejuif – Convention de Projet Urbain Partenarial (PUP) entre la société PROMOBAT, la ville de Villejuif et l’Etablissement Public Territorial Grand-Orly Seine Bièvre pour un projet immobilier situé au 145-153 rue de Chevilly à Villejuif



Publicités

À l’ordre du jour du Conseil métropolitain de la MGP du 12 novembre 2018

Un conseil métropolitain largement consacré aux thématiques de l’aménagement mais sans grands enjeux à la seule exception du point consacré au Plan climat air énergie métropolitain (PCAEM) qui devrait occuper le plus clair des débats.

Ce lundi 12 novembre 2018 à 09 h 00 à l’hémicycle du Conseil régional d’Île-de-France.

Je live-tweeterai le Conseil en direct.


Approbation du procès-verbal de la séance du 28 septembre 2018.

Compte-rendu de délégations d’attributions du Conseil de la Métropole au Bureau et au président en application de l’article L.5211-10 du code général des collectivités territoriales.


AMÉNAGEMENT

1. Schéma de cohérence territoriale (SCoT) métropolitain – débat sur les orientations du projet d’aménagement et de développement durable (PADD)

2. ZAC des Docks à Saint Ouen – dossier de réalisation modifié n°3 de la ZAC

3. ZAC des Docks à Saint Ouen – approbation du compte-rendu annuel à la collectivité (CRACL) 2017

4. ZAC des Docks à Saint Ouen – charte de gouvernance

5. ZAC des Docks à Saint Ouen – convention approuvant les conditions financières et patrimoniales de transfert des biens

6. ZAC des Docks à Saint Ouen – avenant n° 6 au traité de concession

7. ZAC des DOCKS à Saint Ouen – autorisation donnée à la commune de verser des participations à l’opérations pour les équipements publics relevant de sa compétence.

8. Enfouissement des lignes très hautes tensions à Villeneuve-la-Garenne – convention quadripartite de réalisation et de financement entre RTE, SOLIDEO, Villeneuve la Garenne et la métropole du Grand Paris

9. Villeneuve la Garenne – déclaration d’intérêt métropolitain d’une opération d’aménagement Centre aquatique olympique – Plaine Saulnier

10. ZAC olympique Plaine Saulnier – bilan de la concertation


ENVIRONNEMENT

11. Adoption définitive du Plan climat air énergie métropolitain (PCAEM)

==> A-t-on réussi à contenter les écolos et la gauche ?

12. Projet de mise en place d’une Zone à Faibles Émissions (ZFE) métropolitaine

==> Hypocrite ? Que fait-on pour transformer les zones polluantes ?

13. Subvention au Syndicat mixte central de traitement des ordures ménagères (SYCTOM) pour la valorisation énergétique des fumées du centre de traitement des déchets à Saint-Ouen.

==> Uniquement pour la valorisation énergétique ?


DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

14. « Centres-Villes Vivants » – règlement du Fonds d’Intervention Métropolitain de soutien à l’Artisanat, aux Commerces et aux Services (FIMACS)

==> Quand Savigny-sur-Orge s’y intéressera ?


FINANCES

15. Fonds d’investissement métropolitain (FIM) – modification du règlement

==> Vers un durcissement ?


ADMINISTRATION GÉNÉRALE

16. Modification du tableau des emplois

==> Des embauches ?

17. Mise en place d’un régime d’astreinte

==> Vraiment nécessaire ?

18. Remboursement de frais professionnels

==> Montant ?


DÉSIGNATIONS

19. SPLA Paris & Métropole Aménagement

20. SPL Société d’Exploitation de la Tour Eiffel

21. Commission consultative de l’environnement de Paris Orly

22. Commission consultative de l’environnement de Paris-Charles De Gaulle

23. Commission consultative de l’environnement de l’aérodrome Paris-Le Bourget

24. Désignation – conseil de surveillance au sein des établissements publics de santé



Un député (Robin RÉDA) déguisé en contrôleur, voilà qui me rappelle un chargé de mission de l’Élysée (Alexandre BENALLA) déguisé en policier

Si le second a été mis en examen pour « immixtion dans l’exercice d’une fonction publique en accomplissant des actes réservés à l’autorité publique » et « port et complicité de port prohibé et sans droit d’insignes réglementés par l’autorité publique », gageons que le premier aura été plus malin, et que malgré son attirail pour faire comme un vrai, il était autorisé et ne s’est pas livré à des actes de contrôle. Mais cette folie du déguisement interroge !

Dans ma Constitution, à l’article 24, il est écrit qu’un député vote la Loi, contrôle l’action du Gouvernement et évalue les politiques publiques. Je commercerai en vous avouant avoir un peu de mal à comprendre en quoi le député RÉDA accomplit-il ici sa mission de parlementaire. Il est surtout en train de gratter une journée de travail qu’il passe « sur le terrain », plutôt qu’à l’Assemblée. Avait-il sinon besoin de cela pour découvrir le travail d’un contrôleur SNCF ?

Mais au-delà de cette réflexion, c’est ce port de l’uniforme qui est questionnant, déjà parce qu’il prête à confusion. Rien ne semble ici indiquer une quelconque qualité d’observateur auprès des utilisateurs. D’autant plus que Robin ne porte pas juste le képi et à la rigueur le manteau, mais qu’il a aussi la sacoche, et le badge nominatif. De plus, est-ce qu’il y a besoin de s’habiller comme un agent SNCF pour vivre le quotidien d’un agent SNCF ? Cela peut se discuter.

Car le texte du message Facebook indique bien que tout cela se fait sous l’œil des caméras de LCP. Par ailleurs, on se doute bien que RÉDA n’est pas seul car il n’a vraisemblablement pas pu prendre la deuxième photo (à droite). Donc niveau immersion ou discrétion de l’infiltration, on repassera. Parce qu’évidemment que les gens ne vont pas se comporter pareil s’il y a la télé, même si cela n’empêchera pas effectivement les RER de ne toujours pas arriver à l’heure.

Au travers de cette publication, on dirait donc juste un enfant qui accomplit son rêve de gosse, ce qui se traduit par l’usage de ce vocabulaire enfantin qui consiste à dire qu’il est « en mode », tel un jouet. C’est de la communication pour bien se faire voir des agents de la SNCF, mais surtout se faire voir tout court des habitants de la circonscription. J’attends maintenant de lire le rapport parlementaire, ou d’entendre les sorties, qui feront état de ces rencontres du député !




T7 à Juvisy : Les sondages autour de l’observatoire Camille-Flammarion ont commencé !

Y a-t-il besoin d’en rajouter plus ? Il est étonnant que les sondages se fassent si près du bâtiment, que l’on sait déjà fragilisé par le temps et par le poids de la grande lunette astronomique. Les vibrations entraînées par les passages du T7 auront tôt fait de rendre le bâtiment dangereux donc inutilisable. Cette situation est d’autant plus dommageable qu’on atteint à un patrimoine, déjà si souvent subventionné, pour un T7 déjà inutile.

Ces sondages, à ce niveau là, étaient-ils prévus, par exemple pour observer la résistance du bâtiment ? Indiquent-ils sinon une déviation du projet, comme un contournement des sources du parc des Grottes ?

Sur le T7, je ne comprends toujours pas comment la RATP pense pouvoir doubler sa fréquentation du tram à partir de la seule gare de Juvisy, surtout quand le futur prolongement de la ligne 14 ne rendra plus que le T7 utile aux seuls travailleurs de la Silic…

Je relaie et je partage les inquiétudes de l’association des amis de Camille-Flammarion. Oui, je pense que le T7 à terme annonce la mort de l’observatoire, et que c’est juste du gâchis, venant d’une Région qui préfère se vanter de construire de nouveaux transports pour fuir le grief de l’absence d’entretien de l’existant…