Archives pour la catégorie Juvisy-sur-Orge

Création de pistes cyclables : la petite écologie aux frais du Covid-19

Typique de la méconnaissance du sujet du vélo par nos élus. Ils veulent relier la gare de Viry au T7 en vélo, alors qu’il n’y a pas le droit de monter son vélo dans le RER et le Tram, et que les parkings vélos des gares sont déjà sous-dimensionnés

Alors pouvons-nous espérer un jour la circulation harmonieuse de tous les véhicules, ou sommes-nous inévitablement contraints à la division des espaces de circulation ?

Le Covid-19 est un bon prétexte pour nos maires de droite de faire croire qu’ils sont écolos, en vain puisqu’ils s’adressent de toute façon à des gens qui croient que EELV a le monopole de l’écologie.

Et donc comme un marronnier qui fleurit chaque année, on a encore et toujours droit à la cyclabilisation de la N7 et de la Vanne des Eaux.

Peu importe qu’il n’y ait pas de continuité entre les différentes pistes. Les écolos partisans du T7 ne se sont nullement offusqués (sinon on ne les a pas entendus) que leur cher tram sectionne la piste de la N7 entre Chevilly et Villejuif.

Dans une interview, le président du Conseil départemental François DUROVRAY, celui qui dit de moi que je suis fou, annonce de prochains aménagements en bordures, précisant la mise en place de jalonnements et de marquages au sol en juin.

Autrement dit, ils vont encore prendre de l’espace sur la N7 et tracer une ligne, au nécessaire détriment d’une voie de circulation, et puis s’étonner que tout le monde gueule encore.

Car les nouveaux adeptes de la petite reine, ne sont pas ceux qui circulent déjà à vélo, mais ceux qui se replient sur cette solution car ils ne veulent pas prendre ni les transports en commun ni la voiture.

Et donc tout en organisant une congestion supplémentaire des voitures, qui seront plus nombreuses parce que le Covid est davantage propice à l’auto-solisme qu’au covoiturage, ils ne résolvent pas grand chose.

Mais pendant ce temps, et comme depuis 25 ans, les élus de Savigny ont demandé l’aménagement de la Vanne, qui n’avance pas, mais ils l’ont demandé. Donc ils ont montré qu’ils se sont bougés. Donc qu’ils sont écolos et sensibles au vélo. Jusqu’à la prochaine demande qui n’aboutira pas plus.

D’autant que c’est très bien de vouloir faire des axes pour vélo, mais encore faudrait-il pouvoir les relier ? J’ai hâte de voir comment les Saviniens vont s’insérer sur la N7 depuis la RD25…




 

Incroyable ! Éric MEHLHORN n’a pas encore communiqué sur sa distribution de masques en gare de Savigny-sur-Orge

Rien. J’ai beau chercher. Je ne trouve rien. À croire que MEHLHORN aurait fini par comprendre que la majorité silencieuse perçoit assez mal la récupération politique sur le dos (et avec l’argent) des citoyens, et de leur santé. Ou alors plus prosaïquement est-ce qu’il craint qu’on lui demande, comme quotidiennement sur Facebook, où est-ce qu’il en est avec sa commande communale de 40 000 masques pour les Saviniens qui date…

Il y a une semaine, le 22 avril, MEHLHORN en était toujours à distribuer les 7500 masques obtenus début avril par la Région. Ce qui en fait passablement dégueulasse parce que le mec, sauf à ce qu’il en ait obtenu d’autres entre temps, retient des masques pour pouvoir les distribuer en fonction de la disponibilité de ses copains. Dans tous les cas, une livraison postale ou par les services serait toujours plus rapide que l’action de trois hommes ensemble…


Et ce matin du 29 avril 2020, MEHLHORN était là, à la gare, avec ses colistiers. Comme la plupart des élus LR du coin, devant la gare de leur commune, pour distribuer personnellement les masques commandés avec l’argent des Franciliens pour les Franciliens. Non sans remercier cette chère Valérie d’avoir juste fait son travail, et en lui en attribuant tout le mérite, espérant alors qu’un petit peu de cette gloire rejaillisse sur eux et leur apporte quelques suffrages.

À Juvisy, RÉDA, qui s’est abstenu hier sur le plan de confinement pour quand même rester pote avec les macronistes, au cas où, faisait de même. Si je considère que ce n’est déjà pas le rôle d’un maire de procéder à ces distributions, mais que je peux le comprendre, je ne vois par contre pas du tout en quoi est-ce le rôle d’un député, qui n’est plus conseiller régional, du fait de la loi sur le non-cumul des mandats. C’est limite un détournement de biens publics !



Alors réécrivons-le encore une fois : toutes les régions font cela qu’elles soient à majorité LR, Libres ou autres. Ce ne sont pas nos élus qui payent mais bien l’argent de nos concitoyens qui est utilisé. Et honte sur tous ceux qui se ramènent pour espérer tirer une parcelle de popularité en agissant uniquement pour se mettre en avant et pas pour aider les gens. Car tous nos décideurs, élus depuis des années, auraient pu anticiper, ce qu’ils n’ont évidemment pas fait…



Municipales 2020 : quels résultats pour les équipes et maires sortants du Grand-Orly Seine Bièvre ?

Un classement des meilleurs résultats aux plus mauvais pour voir qui sont les maires de l’intercommunalité les plus appréciés.

Un tiers (8 sur 24) ont été réélus dès le premier tour.

Seuls cinq d’entre eux ne parviennent pas à se classer premier.

Éric MEHLHORN est le maire essonnien le moins apprécié de ses électeurs.

Il arrive en 22e position des scores (sur 24) pour un maire sortant.

En italique, lorsque le maire sortant ne se représentait pas mais représente la municipalité sortante.


1) 75,56 % : Éric GRILLON (Ablon-sur-Seine)

2) 64,7 % :  Jean-Marie VILAIN (Viry-Châtillon)

3) 62,6 % : Nathalie LALLIER (Paray-Vieille-Poste)

4) 61,86 % : Hélène DE COMARMOND (Cachan)

5) 60,98 % : Richard DELL’AGNOLA (Thiais)

6) 59,16 % : Didier GONZALES (Villeneuve-le-Roi)

7) 58,81 % : Stéphanie DAUMIN (Chevilly-Larue)

8) 54,26 % : Vincent JEANBRUN (L’Haÿ-les-Roses)

9) 48,65 % : Philippe BOUYSSOU (Ivry-sur-Seine)

10) 47,82 % : Lamia BENSARSA REDA (Juvisy-sur-Orge)

11) 46 % : Jean-Claude KENNEDY (Vitry-sur-Seine)

12) 45,47 % : Christian METAIRIE (Arcueil)

13) 43,71 % : Marie CHAVANON (Fresnes)

14) 42,94 % : Franck LE BOHELLEC (Villejuif)

15) 43,43 % : Christine JANODET (Orly)

16) 42,52 % : Béatrice WILLEM (Rungis)

17) 39,1 % : Laurent PÉRICHON (Valenton)

18) 36,71 % : Patricia TORDJMAN (Gentilly)

19) 31,35 % (2e) : Christine RODIER (Athis-Mons)

20) 30,79 % (2e) : Grégory MÈCHE (Morangis)

21) 29,48 % (2e) : Didier GUILLAUME (Choisy-le-Roi)

22) 23,8 % (2e) : Éric MEHLHORN (Savigny-sur-Orge)

23) 22,52 % : Jean-Marc NICOLLE (Le Kremlin-Bicêtre)

24) 19,69 % (2e) : Sylvie ALTMAN (Villeneuve-saint-Georges)



Covid-19 : l’odieuse récupération politique de RODIER, RÉDA, PERRIMOND, MEHLHORN et VILAIN sur le dos des personnes à protéger

Mais au fait, c’est quelle case sur l’attestation de sortie pour la communication et la récupération politique ?

Il y a six mois, une livraison de masques aurait normalement été confiée à un technicien principal de 2e classe, à qui personne n’aurait fait attention, parce qu’il fait juste le travail pour lequel il est rémunéré.

Limite même qu’on se serait moqué de lui s’il s’était photographié en action, parce qu’il n’y a rien d’exceptionnel dans le fait de transposer des cartons. (Petite sonnerie. Je viens soudainement de me faire de nouveaux amis aux services techniques.)

Et là, on a les maires (plus un député même si nous savons qu’il est le vrai maire de Juvisy), qui sous les flashs de photographe complices, ont l’indécence de se mettre en scène pour aller chercher, puis pour aller distribuer des masques de protection.

Dont la commande est quand même personnellement attribuée à Valérie PÉCRESSE, pour bien rappeler la soumission de ces élus de droite à leur patronne, alors que n’importe quel président de région, quelque soit sa couleur politique, a commandé des masques (parce qu’évidemment, personne n’en avait en réserve mais cela va critiquer le Gouvernement parce que c’est LaREM).

Et ils sont vachement concentrés, et appliqués, et tous heureux, parce que c’est super fun de balader des cartons (je crois connaître, j’ai vendu 2 tonnes de livres en 2019). Blague à part, ce serait intéressant de savoir combien porte chaque année le service Logistique.

Limite même à se demander pourquoi il y en a qui se plaignent de pénibilité au travail, et qui doivent porter des ceintures lombaires !

Et pendant ce temps, on a dégagé tous ceux qui font le job d’habitude, sans un mot ou une pensée pour eux. Nos super-maires ont pris le relais ! Mais juste pour le temps de la crise, et pour faire les photos ! Ils n’ont plus rien d’autre à faire…

Moi, sincèrement, entre voir le faux-jeton qui a signé la fusion administrative de l’hôpital de Juvisy avec celui de Longjumeau, puis qui se plaint que le COPERMO veuille fermer son hôpital, et l’autre clown qui a refusé de présenter la motion de soutien à l’hôpital de Juvisy proposée par Michèle PLOTTU en 2016, j’apprécie, je goûte, je me délecte de les voir se soucier de la santé des gens. Tas d’hypocrites, et je ne parle même pas de tous ceux qui ont lâché un « J’aime » à la publication.

Je pousse encore un coup de gueule, parce que je trouve scandaleux de surfer sur la vague du Covid-19 avec des gens, notamment de Saviniens, qui meurent, et des soignants qui bossent malgré les élus qui ne font que leur retirer des moyens, tout cela pour donner à penser qu’on est un élu de terrain. Dans le domaine de la santé, et malgré la soumission de quelques médecins bien contents d’avoir des maisons de santé qui les exonèrent de loyers, vous avez juste été minables pendant tout votre mandat.