Archives pour la catégorie International

Pourquoi je pense que Donald TRUMP ne sera pas réélu en 2020

Autant je pensais que TRUMP pouvait être élu en 2016, car j’avais bien senti la déception des électeurs démocrates dans les états de la Rust Belt, qui ont pris de plein fouet la crise de 2008. Autant je pense que TRUMP sera largement battu en 2020, malgré ses bons résultats économiques, et quelque soit le candidat démocrate qu’il aura en face de lui, même si la candidature de Joe BIDEN n’a sincèrement rien d’excitante pour les États-uniens…

TRUMP a fait le job pour les électeurs républicains convaincus, mais les électeurs républicains demeurent minoritaires dans le pays. Ce qui fait l’élection américaine est l’enthousiasme suscité par le candidat démocrate qui déplace plus ou moins aux urnes les minorités ethniques.

Mais là où TRUMP a foiré réside dans sa politique à l’égard des électeurs démocrates qui ont voté pour lui, et qui ne lui chercheront pas les excuses traditionnelles des républicains.

Il n’empêche pas les fermetures des usines. Il n’a pas fait son mur pour empêcher l’immigration. Et sa politique internationale est un bide tant avec la Corée-du-Nord qu’avec la Syrie, même si les soldats sont effectivement de retour à la maison…

Il faut aussi voir que les médias dans leur globalité, même si les républicains regardent des télés républicaines, et les démocrates des télés démocrates, n’ont pas pardonné à TRUMP d’être élu, alors que ce sont ces mêmes médias qui ont exaspéré les électeurs démocrates. L’élite n’a pas supporté que sa candidate, CLINTON, même si TRUMP fait partie de l’élite, ait perdu et aussi largement, et à cause de ces ploucs ouvriers de la Rust Belt encore une fois.

Vu d’Europe, la compréhension de l’élection américaine ou de la politique de TRUMP est d’ailleurs pathétique. Les gens restent en boucle sur le fait que CLINTON avait le vote populaire, ce qui veut uniquement dire que les démocrates vivent globalement plus entre eux. Puis ils s’imaginent des frontières sans barrières avec le Mexique, que les camps ont commencé avec TRUMP et qu’ils n’arrête pas d’expulser des immigrés. Alors qu’il y a des clôtures électriques et des barbelés partout sur la frontière, que les camps ont été institutionnalisés par BUSH, mais pas fermés sous OBAMA, et que c’est ce dernier qui détient le record du nombre d’expulsions.

TRUMP fait aussi tout ce qu’il faut pour ne pas être réélu entre ses tweets ridicules, ses colères qui lui font renouveler l’administration tous les six mois, et ses décisions qui n’ont aucun sens, et qui se contredisent les unes les autres comme avec les Kurdes. Ce que donc les médias se pressent de relever, ce qu’ils ne faisaient pas de la même manière avec OBAMA, qui faisait quand même moins de conneries, et qui a perdu pour sa politique économique.

L’impeachement n’aboutira pas, mais il permet de taper sur TRUMP, et de faire de la campagne à venir un référendum pro ou anti TRUMP. Cependant là où TRUMP perdra, malgré la faiblesse record du taux de chômage, et qu’il fasse ce qu’il faut pour résister à la Chine, sera que les électeurs démocrates se mobiliseront en masse pour le virer, et qu’il se retrouvera minoritaires dans la Rust Belt notamment, qu’il n’a pas autant sauvé que ce qu’il claironnait partout.

Maintenant, TRUMP ne s’attendait absolument pas à être élu en 2016. Il était très satisfait de son coup de com, ou de son coup de pub. Cependant, il a été élu et il a goûté au pouvoir. Je suis curieux de savoir comment il acceptera de la lâcher dans ce contexte.



Liste (non exhaustive) des reproches faits à une personne souhaitant débattre de l’immigration en France

  • Nous sommes tous des enfants d’immigrés.
  • Il n’y a pas de crise migratoire des années 2010.
  • Il y a toujours eu des migrations, et de l’immigration.
  • Il y a plus d’immigration dans le Sud (Nord/Sud).
  • Il y a plus d’immigration entre pays voisins, qu’entre continents.
  • Les immigrés sont les médecins et les ingénieurs (et les sportifs) de demain (reprendre la liste de tous les Français célèbres d’origine étrangère de Marie CURIE à Zinedine ZIDANE).
  • La France est bien content d’avoir des immigrés pour faire tous ses sales boulots.
  • Les immigrés rapportent à l’économie.
  • Il y a plus d’émigration ( de Français qui quittent le pays) que d’immigration.
  • Tous les pays se valent (relativisme culturel), et les migrants ne fuient pas la pauvreté (les « pays de merde » de Donald TRUMP), mais ils viennent pour réduire les inégalités en envoyant de l’argent, qui constituent de larges parts de l’économie.
  • L’immigration est un sacrifie et un renoncement.
  • L’immigration, c’est risquer sa vie.
  • L’immigration n’est pas un choix mais une obligation.
  • L’immigration est une conséquence du réchauffement climatique.
  • Il n’y a pas besoin d’intégration pour pouvoir vivre-ensemble.
  • Faire prévaloir se culture d’origine n’est pas un refus d’intégration.
  • Ce sont les immigrés qui ont reconstruit la France après la seconde guerre mondiale.
  • Ce sont les troupes coloniales qui ont gagné la seconde guerre mondiale (et la première guerre aussi !).
  • C’est la France qui est responsable de son immigration car elle a colonisé et appauvri les pays.
  • Les migrants ne font que passer par la France pour aller au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis.

Sur l’hypocrisie des reproches adressés à Matteo SALVINI

C’est certainement générationnel, mais j’avoue être complètement dépassé par la haine qui s’exerce contre Matteo SALVINI. C’est comme en France avec le Rassemblement national (RN), soit ce parti est réellement dangereux, et alors on assume de le faire interdire, soit il est démocratique, et on arrête de dire qu’il prépare la dictature, parce qu’il prône des idées qui ne vont pas dans le sens de celles des bienpensants ultra-libéraux.


Reproche : SALVINI est irresponsable parce qu’il fait éclater la coalition gouvernementale.

==> Il fait comme tout politique qui saisit sa chance, parce que les sondages lui sont favorables… Je pense que c’est pourtant la meilleure solution pour le sortir temporairement du jeu politique.

Reproche : SALVINI est opposé à l’Union européenne.

==> Le fait qu’une part croissante des Italiens, comme des Maltais, subissent directement l’immigration, qui leur est imposée par l’UE, et qu’ils n’en veulent pas…


Reproche : SALVINI est raciste, dangereux, il se comporte comme un populiste néo-fasciste.

==> Il ose proposer, et assumer, une politique qui lui a permis de doubler ses intentions de vote. Ce n’est pas parce qu’elle est appréciée des masses populaires, qui ne votent plus pour le parti démocrate, et qu’elle s’oppose à l’ultra-libéralisme de Bruxelles, qu’elle est populiste. De plus, qui est le plus populiste d’avec MACRON qui fait un grand débat national pour orienter sa politique, alors que ma conception de la politique est de proposer des idées, et de les appliquer si on est élu…


Reproche ; Il est proche de la Russie.

==> Ce sont les seuls qui lui parlent encore et lui permettent de financer son parti (où est passé la banque promise par MACRON qui aurait permis au RN de se financer en France ?) ; et là encore quand MACRON rencontre POUTINE, c’est soudainement de la diplomatie.


Reproche : Il ne respecte pas les critères européen du déficit

==> Presque personne ne les respecte ; la France connaît un endettement de 99 % de son PIB, alors qu’il ne faudrait pas dépasser 60. Et ce n’est pas SALVINI qui a mis l’Italie à 130. Il fait juste comme les autres.


Reproche : Il veut quitter l’euro et sortir de l’Union européenne

==> Si c’est le choix des Italiens, je rappellerais juste que le choix des Français n’a pas été respecté en 2005.


En conclusion, je suis très loin de trouver que ce que fait SALVINI est bien et bon pour l’Italie, précisant d’ailleurs qu’il se comporte comme un bon gauchiste sur certains aspects de sa politique économique.

Mais ce qu’il propose a du succès auprès de la population, et il conviendrait d’arrêter de le mépriser parce que son refus d’accueillir des migrants, ou d’obéir aux injonctions de Bruxelles, va contre les intérêts d’une minorité agissante…



Diverses réflexions locales et nationales sur les élections européennes de 2019

Des réflexions que je me suis faites sur les élections européennes 2019… Certaines ont déjà finies en articles, et d’autres pourraient les rejoindre !

  • Qu’est-ce que ça fout aux gens d’avoir à départager 34 listes ? En Allemagne, ils en ont 41 ! Au contraire, c’est cela la démocratie.
  • Les panneaux électoraux coupés en deux verticalement, alors que tout tiendrait horizontalement…
  • Les affiches du RN sont moins arrachées cette année. Par contre, et quand elles le sont, les affiches de DLF dégustent aussi.
  • Ça y est. Nicolas DUPONT-AIGNAN est définitivement grillé, lui qui voulait prendre sa retraite à Bruxelles…
  • Finie aussi la carrière politique de Benoît HAMON et de Florian PHILIPPOT…
  • Les poubelles qui sont ramassés une heure avant l’ouverture des bureaux de vote…
  • La souffleuse qui est passée le matin même devant les bureaux de vote…
  • Au bureau de vote, on me reproche de ne pas avoir signé ma carte, et on me demande de le faire. Bah non, ça n’est pas dans le code électoral. Au pire, c’est écrit sur Service public.
  • Au bureau de vote, le mythe du nombre de bulletins à prendre. Ce n’est pas non plus dans le code électoral, et le Conseil d’État a jugé que c’était sans incidence.
  • Les vieux qui ont besoin de prendre les 34 bulletins présents pour en mettre 33 à la poubelle…
  • Les gens qui viennent faire leur « devoir civique » en se garant comme des porcs dans le couloir des bus…
  • Comme chaque année, embouteillage à midi – 13 heures ; il n’y avait personne jusqu’à 10 heures, et il n’y aura plus personne à 14 heures…
  • Les hypocrites qui ont voté LaREM pour l’Europe, alors que LaREM ne sera pas en mesure de faire un groupe majoritaire…
  • Bon ben les instituts de sondage de la France Insoumise sont encore plus foireux que les sondages classiques…
  • Les médias qui continuent de nous expliquer que les Français ont mal voté. Avec tout le tintouin, il faudrait qu’il comprenne qu’il y a quand même des électeurs du RN qui votent par choix…
  • C’est presque la fin des gilets jaunes, sauf que comme ils n’ont pas les moyens de partir en vacances, ils seront encore là cet été.
  • Si l’affaire Vincent LAMBERT est un complot contre LR, que faut-il dire des lois anti-avortement en Alabama qui ont fait passer BELLAMY pour un réac ?
  • L’attentat de Lyon est-il aussi un complot ?
  • Et pendant ce temps, à Barcelone, Manuel VALLS obtient 13 % et finit quatrième…
  • Et toujours le mythe des abstentionnistes qui auraient bouleversés les élections.
  • Non, LR n’est pas morte…
  • Il va vraiment falloir relativiser la percée des écologistes…
  • MACRON va pouvoir dire merci aux Gilets jaunes. Il n’aurait pas pu se présenter en garant de l’ordre sans eux…
  • Comme par hasard, les licenciements chez General Electric annoncé 48 heures après les européennes…