Archives de l’auteur : Olivier VAGNEUX

A propos Olivier VAGNEUX

Je suis journaliste indépendant et très attaché à la liberté. Je suis jeune, chrétien et à droite. Mais une droite belle, rebelle, souveraine, ambitieuse et indépendante. Je combats la bien-pensance et je défends mes points de vue avec énergie et volonté.

En Essonne, la majorité départementale se fait déjà avec En Marche !

Il y a quelques mois, plusieurs personnes me tombaient dessus lorsque je leur annonçais qu’Alexis IZARD pourrait être le candidat de la droite au Département.

Et encore, c’était dans le contexte, dont je vous ai déjà parlé, dans lequel Alexis appartenant aujourd’hui « en même temps » à LaREM et à l’UDI (la double appartenance n’étant prohibée que par l’UDI), était le candidat de l’UDI.

Et donc on me riait au nez en me disant que jamais la majorité départementale ne pourrait accepter dans ses rangs un ancien marcheur.

Ce qui est vite dit parce que Françoise MARHUENDA est elle-même apparentée marcheuse, après avoir été longtemps divers-gauche… Tout comme on trouvait Ronan FLEURY, qui même s’il siégeait dans l’opposition départementale, siégeait aussi dans la majorité municipale de Stéphane BEAUDET, lui-même proche de la majorité départementale…

Bon ben, l’Union fait l’Essonne soutient la candidature de Paolo DE CARVLAHO, le nouveau maire de Dourdan, qui est étiqueté LaREM ! Mais en fait et aussi, lorsque l’on regarde dans les suppléances, voire même dans certaines candidatures titulaires, de Macron-compatibles. Et il paraît, notamment quand on lit Christian SCHOETTL ou d’autres, que tout ce petit monde se déteste bien cordialement.

Personnellement, cela ne me surprend pas parce que c’est juste la marque que François DUROVRAY cherche à se rapprocher du pouvoir, et donc à se faire bien voir du président.

On se rappelle notamment qu’il a manqué la présidence de la Société du Grand Paris, parce que le président a préféré y nommer un de ses proches (un PS qui lui avait fait allégeance).

L’important, c’est qu’il puisse y avoir au moins toujours un marcheur dans la majorité, mais qu’il n’y en ait pas trop pour bloquer une décision avec laquelle ils ne seraient pas d’accord.

Peu importe que ce marcheur ne soit pas présenté par LaREM et que plusieurs binômes de marcheurs se présentent contre LR. Au contraire, c’est même mieux pour créer l’illusion.

Bref, DUROVRAY pourra bientôt se targuer d’avoir officiellement des vrais marcheurs dans sa majorité, tandis qu’il pourra toujours objecter que ce n’est pas vrai puisqu’il les a affrontés aux élections, notamment une conseillère municipale de sa majorité à Montgeron !

La vieille politique dont personnellement je ne veux pas…



 

Y a-t-il quelqu’un pour expliquer à Alexis IZARD que le Département a perdu son autonomie fiscale ?

Avec l’équipe de campagne de « Libres et indépendants – Isabelle FERREIRO et Xavier DUGOIN », on s’est bien amusés à lire ce que proposait Alexis IZARD qui est soit complètement largué sur les compétences du Département, soit qui, comme VERMILLET et TEILLET propose des choses qui existent déjà, soit retente vainement de fourguer son programme municipal anti-Covid. Et puis c’est quand même marrant pour quelqu’un qui voulait faire alliance avec les sortants de les dézinguer autant maintenant !

À Libres et indépendants, nous parlons aussi de cette augmentation de 29 % par les élus sortants. Sauf que parce que nous savons que le Département a perdu sa compétence fiscale, c’est-à-dire que la part départementale de la taxe foncière a été transférée aux communes, contre l’affectation compensatoire d’une fraction de TVA, nous avons pris l’engagement de flécher l’équivalent de ces 29 % et de les retenir dans les contrats de partenariats Département – Communes si les villes ne s’engagent pas soit à les rendre soit à les dépenser de façon ciblée.

Le fraudeur Alexis IZARD, déjà sanctionné pour son achat de voix, peut donc bien prétendre qu’il va supprimer l’augmentation d’impôts ou ne pas les augmenter plus, il n’a aucun pouvoir pour le faire. C’est donc un menteur, qui soit est complètement cynique et promet tout et n’importe quoi pour se faire élire, soit complètement incompétent, et pour le coup, vraiment pas à jour de la réalité des compétences de la collectivité qu’il prétend à diriger.

Eh ouais, c’est cela d’avoir crû jusqu’au bout qu’on serait investi par LR, et qu’on aurait qu’à recracher la bouillie de programme écrite à l’avance… On pourrait encore longuement parler de son choix d’Aude HERNANDEZ comme binôme, parce qu’il n’a trouvé personne sur Morangis. Ou de sa lâcheté qui consiste à cacher les logos sur les courriers personnalisés qu’il envoie aux gens. On atteint ici les limites de l’opportunisme en politique, et cela en devient trop visible…






 

Droit de suite : Olivier VAGNEUX n’ira finalement pas au rattrapage !

Bonne nouvelle pour moi, puisque l’épreuve de droit des sociétés, pour laquelle un mauvais sujet avait été proposé par l’université, est annulée pour tous les étudiants et qu’elle est reprogrammée le 25 juin 2021. Je n’irai donc peut être pas au rattrapage !

Pour le reste, mes 17 épreuves se sont globalement bien passés. Sauf l’anglais où déjà en étant noté sur 9, il me sera difficile d’atteindre 10, donc je serai défaillant, et peut-être aussi en régime des obligations où je pense que j’aurais autour de 8. Heureusement, grâce au système de compensation inter-UE et inter-semestre, je pense que je m’en sors honorablement.

Il n’empêche que pour quelqu’un qui prétend à devenir avocat, alors que le droit des obligations est une matière phare de l’examen du Barreau, et qu’il y a en plus un oral d’anglais à valider, je vais devoir m’y mettre pour être au niveau dans deux ans. Heureusement, j’ai reçu une proposition d’aide inattendue de Sandrine COUTE-REDMAN, colistière d’Alexis IZARD, qui va m’aider à bosser ; enfin « l’Olivier tout court », qu’elle distingue de « l’Olivier de spectacle. »





 

Où l’on apprend que Alexis IZARD a tenté de faire alliance pour les départementales 2021

Quand tu en es réduit à devoir proposer des alliances, ce qui sera probablement mon cas aux prochaines municipales sauf que je serai en position de force à la fois parce que je vais sortir renfoncé de ces départementales, puis que ce sera quand même grâce à moi (et à David) que ces élections auront été annulées, c’est que tu sais que tu vas perdre tout seul. Dès lors, pourquoi pars-tu au combat, si toi-même n’y crois pas un minimum ?

Avec Isabelle FERREIRO et Xavier DUGOIN, nous n’avons pas eu besoin de proposer d’alliance, parce que nous savons ce que nous voulons et où nous allons. Isabelle aurait même pu nous obtenir l’étiquette de l’UDI ; c’est nous qui n’en avons pas voulu. Nous sommes confiants.

Quand je vais voir les réseaux sociaux d’Alexis IZARD, il a gardé 9 colistiers qui aiment ses publications. Avouez que c’est un peu léger. Tu m’étonnes qu’il était obligé de faire alliance. Il en est déjà réduit à faire un publipostage par manque de distributeurs !

Mais alors ce que je ne comprends pas, c’est quand il parle de consultation autour de son programme, qui est d’une part hors-sujet sur la moitié des compétences et d’autre part, la redite de ses propositions spéciales Covid des municipales, quand a-t-il eu le temps de la faire ?

Je crois que le fraudeur Alexis IZARD n’en est plus à un mensonge près. Avez-vous d’ailleurs remarqué que les logos de ses partis ont disparu de ces courriers. Un coup, il assume. Un coup, il n’assume plus. Tout cela n’est pas très franc du collier. Et je pense qu’il va se ramasser.

En tout cas sur Savigny, car je redoute quand même qu’il ne fasse pas un score si mauvais à Morangis et à Wissous où les macronistes ne sont pas trop mauvais. D’autant que MACRON n’est pas dans une mauvaise période politique et qu’il remonte dans les sondages.

Toujours est-il que le parti du président n’est rien sans alliances. Au passage, on remarquera que les alliances de IZARD se sont portés sur LR. Et vu la catastrophe qu’a été ce mandat départemental de la droite, on en déduit que IZARD partage un objectif catastrophiste…

Du coup, je ne comprends pas trop comment la première proposition de IZARD peut être d’annuler l’augmentation de 29 % des impôts, alors d’une part, que le Département n’a plus la main dessus, et d’autre part, qu’en cas d’alliance, il aurait fallu la justifier et la défendre…