En Essonne, la majorité départementale se fait déjà avec En Marche !

Il y a quelques mois, plusieurs personnes me tombaient dessus lorsque je leur annonçais qu’Alexis IZARD pourrait être le candidat de la droite au Département.

Et encore, c’était dans le contexte, dont je vous ai déjà parlé, dans lequel Alexis appartenant aujourd’hui « en même temps » à LaREM et à l’UDI (la double appartenance n’étant prohibée que par l’UDI), était le candidat de l’UDI.

Et donc on me riait au nez en me disant que jamais la majorité départementale ne pourrait accepter dans ses rangs un ancien marcheur.

Ce qui est vite dit parce que Françoise MARHUENDA est elle-même apparentée marcheuse, après avoir été longtemps divers-gauche… Tout comme on trouvait Ronan FLEURY, qui même s’il siégeait dans l’opposition départementale, siégeait aussi dans la majorité municipale de Stéphane BEAUDET, lui-même proche de la majorité départementale…

Bon ben, l’Union fait l’Essonne soutient la candidature de Paolo DE CARVLAHO, le nouveau maire de Dourdan, qui est étiqueté LaREM ! Mais en fait et aussi, lorsque l’on regarde dans les suppléances, voire même dans certaines candidatures titulaires, de Macron-compatibles. Et il paraît, notamment quand on lit Christian SCHOETTL ou d’autres, que tout ce petit monde se déteste bien cordialement.

Personnellement, cela ne me surprend pas parce que c’est juste la marque que François DUROVRAY cherche à se rapprocher du pouvoir, et donc à se faire bien voir du président.

On se rappelle notamment qu’il a manqué la présidence de la Société du Grand Paris, parce que le président a préféré y nommer un de ses proches (un PS qui lui avait fait allégeance).

L’important, c’est qu’il puisse y avoir au moins toujours un marcheur dans la majorité, mais qu’il n’y en ait pas trop pour bloquer une décision avec laquelle ils ne seraient pas d’accord.

Peu importe que ce marcheur ne soit pas présenté par LaREM et que plusieurs binômes de marcheurs se présentent contre LR. Au contraire, c’est même mieux pour créer l’illusion.

Bref, DUROVRAY pourra bientôt se targuer d’avoir officiellement des vrais marcheurs dans sa majorité, tandis qu’il pourra toujours objecter que ce n’est pas vrai puisqu’il les a affrontés aux élections, notamment une conseillère municipale de sa majorité à Montgeron !

La vieille politique dont personnellement je ne veux pas…



 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.