Enquête publique pour la construction de l’hôpital Paris-Saclay : observation n° 332 par M. Olivier VAGNEUX

Bon ben voilà, nous sommes seulement 332 (à six heures de la clôture de l’enquête) sur plusieurs centaines milliers de personnes concernées à nous être exprimés sur la question. Parmi lesquels un conseiller municipal de Savigny-sur-Orge, au nom du groupe « Vivons Savigny Autrement » ; le seul groupe que votre santé intéresse réellement.

Au passage, j’en ai profité pour tacler l’écolo-bobo DEFRÉMONT (c’est que j’ai des moyennes à respecter pour constituer le délit de harcèlement moral) qui semble aujourd’hui se satisfaire du seul projet de maison de santé à horizon 2030 prévu dans le projet de rénovation de Grand-Vaux. Je m’arrête avant de dire du mal de l’Association Santé Bien-Être des coquelicots.

Voilà, maintenant, il ne me reste plus qu’à prier ou à espérer, que je n’aurais pas un proche ou un ami qui va, après un AVC, dans la pire survie possible qui soit, rester handicapé, juste parce qu’il aura mis trop de temps à arriver à l’hôpital. Et quand cela se produira, malheureusement parce que cela arrivera, vous repenserez à moi qui vous avez alerté depuis plusieurs années.



Observation déposée le 04 février 2021

Monsieur le commissaire enquêteur,

J’habite à Savigny-sur-Orge, ville de 37 000 habitants, située à 14 kilomètres de Saclay.

Je découvre cette enquête publique par hasard, alors qu’il me semble pourtant que les habitants de ma Commune, sont grandement concernés par le projet. Visiblement, le maire de ma commune (l’écologiste Jean-Marc DEFRÉMONT) n’a pas estimé utile d’en informer sa population…


En temps normal, il me faut environ 35 minutes pour aller de chez moi à Saclay en passant par l’A10. Mais si les pompiers de l’Essonne écrivent qu’ils peuvent mettre jusqu’à une heure, lorsque les routes sont saturées, je les crois.

Aujourd’hui, si j’ai un problème de santé urgent, je peux être amené à l’hôpital de Juvisy ou à l’hôpital de Longjumeau, en sept à quinze minutes, ce qui est déjà beaucoup.

Demain, je ne le pourrais plus, puisque ces deux hôpitaux doivent être fermés et vendus, pour financer la construction du nouvel hôpital Paris-Saclay, lequel comportera une centaine de lits en moins que les trois hôpitaux existants réunis.

Ces deux hôpitaux n’ont pourtant pas chômé pendant la crise sanitaire, à l’occasion de laquelle il me semblait d’ailleurs avoir entendu que le Gouvernement procédait à un moratoire sur la fermeture d’hôpitaux…

À la limite, je serais dorénavant même plus près de certains autres hôpitaux publics qui ne dépendent pas du ressort territorial du Nord-Essonne…


Dans ces conditions, et sans qu’il ne soit besoin d’évoquer les atteintes manifestes à l’environnement que va occasionner cette construction, vous comprendrez aisément que ce projet, en tant qu’il est conditionné par la fermeture et la vente de trois hôpitaux de proximité, n’est pas légal, en tant qu’il enfreint le principe de précaution, relativement aux dégradations des conditions sanitaires qu’il crée pour des centaines de milliers de Nord-Essonniens.

Par ces motifs, j’émets donc un avis défavorable au projet de construction de l’hôpital Paris-Saclay situé ZAC de Corbeville, Boulevard Nord sur le territoire de la commune d’Orsay présentée par le Groupe Hospitalier Nord-Essonne.


Je vous prie de recevoir, Monsieur le commissaire-enquêteur, l’assurance de mes sincères salutations.

Olivier VAGNEUX,

Savigny-sur-Orge



Une réflexion au sujet de « Enquête publique pour la construction de l’hôpital Paris-Saclay : observation n° 332 par M. Olivier VAGNEUX »

  1. Jean-Marie CORBIN

    J’ai effectivement émis une critique sur la présentation du dossier : plus de 150 liens à cliquer pour accéder à son intégralité, je ne suis pas certain que ce soit fortuit ou dit autrement c’est du foutage de gueule !

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.