L’inquiétant avenir de la liberté de la presse en France sous MACRON

Je vais commencer par poser quelques éléments d’actualité :

  • décès de Samuel PATY. Tentative de retour en force de la loi AVIA qui transforme le réseau social en juge de la liberté d’expression.
  • publication à l’étranger d’articles critiques à l’encontre de la lutte de MACRON contre le terrorisme et l’islamisme. Le président appelle les rédactions étrangères pour faire retirer ces articles et expliquer que les journalistes ont tort et ne le comprennent pas.
  • documentaire Hold Up. Déchaînement médiatique des politiques pour le discréditer et donc discréditer les rappels des ratés de la gestion de la crise sanitaire.
  • proposition de loi sur la sécurité globale. L’article 24 veut empêcher la diffusion malveillante des images de policiers ou des éléments d’identification.
  • manifestations contre la proposition de loi. Des journalistes sont empêchés de filmer la dispersion de la manifestation. Un journaliste de France 3 finit en garde à vue.
  • intervention du ministre de l’Intérieur DARMANIN. « Je rappelle donc, que si des journalistes couvrent des manifestations, conformément au schéma de maintien de l’ordre, ils doivent se rapprocher des autorités, en l’occurrence du préfet du département (…), pour se signaler. »


Ce qu’il en ressort :

  • une volonté de contrôler les expressions, en particulier lorsqu’elles ne sont pas favorables au pouvoir en place,
  • un schéma du maintien de l’ordre qui se durcit, qui légitime la violence et qui tend à empêcher tout contrôle des actions de la Police,
  • une tentative du pouvoir politique de museler la presse, en décidant ce qui peut être filmé et par qui. Autrement écrit la fin du journalisme citoyen et indépendant.

Je n’ai pas envie de vous cacher qu’aujourd’hui, jeudi 19 novembre 2020, et pour la première fois, je suis en train de me demander, si dans une optique de second tour LE PEN contre MACRON, je pourrais voter LE PEN pour dégager MACRON qui devient dangereux.

Il paraît que MACRON ne supporte pas d’être comparé à TRUMP. Pourtant, il fait du trumpisme lorsqu’il divise autant la société dans le but avoué d’être réélu dans un tout sauf LE PEN, et les attentats sont pour une grande part la conséquence de son discours des Mureaux (Yvelines).

Le Covid-19 a bon dos, qui nous fait regarder, parce que nous le voulons bien, quel vaccin sera efficace à plus que 90,5, non 92, non 94, non 95 %. Sauf que les mesures liberticides que MACRON prend actuellement n’ont plus rien à voir avec le Covid et la crise sanitaire.

Il essaie très clairement de les passer en force pendant que nous regardons ailleurs, et je trouve cela extrêmement dangereux pour la démocratie. D’autant que nous voyons que les actes en matière de sécurité précèdent finalement les intentions des projets de loi.

Je ne suis pas du tout optimiste pour la fin du quinquennat. Et encore moins, parce que je ne pense qu’aucun candidat de n’importe quel bord ne remettra en cause ces changements qui se mettent sournoisement en place et aggravent les problèmes que nous subissons déjà.



Une réflexion au sujet de « L’inquiétant avenir de la liberté de la presse en France sous MACRON »

  1. fernanda.recht

    Bonjour Olivier,Tu as totalement raison Macron devient incontrôlable et très dangereux.Si le face a face est Le Pen/Macon pour moi pas hésitation ca sera Le Pen.Bien à toiBonne journée Envoyé depuis mon appareil Galaxy

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.