Alexis IZARD et Éric MEHLHORN ne veulent pas rejouer les municipales à Savigny-sur-Orge ! Leurs électeurs apprécieront…

Après Éric MEHLHORN, c’est au tour d’Alexis IZARD de demander le rejet des requêtes qui sollicitent l’annulation des élections municipales… À croire que les deux se satisfont de leur défaite et qu’ils souhaitent laisser la ville aux mains des écolo-communistes.

Souhaitons donc qu’ils soient cohérents et qu’ils ne se représentent pas si j’obtiens l’annulation des élections parce que MOI, J’AI fourni les listes d’émargement qui établissent des fraudes en révélant des différences de signatures entre les deux tours.


Mourir pour des idées chante BRASSENS. Je ne dis pas qu’il faut en arriver là. Mais quand on possède réellement des convictions, alors on essaie normalement de les défendre le plus souvent possible. Et surtout on saute sur la moindre occasion qui se présente pour essayer de les faire valoir, comme par exemple une opportunité de rejouer des élections.

Je crois que chacun de mes articles transpire le fait que je meurs d’envie d’y retourner, parce que je continue de penser qu’en plus d’avoir le meilleur programme pour Savigny avec une vision de long terme, j’étais le plus compétent pour occuper le poste. Et quoiqu’on pense de ce dernier point, il est quand même logique qu’un perdant veuille recommencer pour gagner.

Et c’est là qu’on voit bien l’incarnation du régime des partis. IZARD et MEHLHORN sont des opportunistes qui ne défendent pas leurs convictions personnelles ; qui dans le fond, n’aiment pas Savigny et n’en ont rien à faire, et qui s’arrangent très bien de leur échec, parce qu’ils finiront par retrouver une place, même si ce n’est que dix ou quinze ans. Et sinon, ils auront un lot de consolation ailleurs avec un autre mandat dont ils auront tout aussi peu à faire.

C’est d’ailleurs pour cela que DEFRÉMONT n’a pas fait grand chose pendant ses oppositions, parce qu’il lui a suffi d’arriver avec ses étiquettes pour remporter la mise. Pour MEHLHORN, tant qu’il se maintient au Département et touche ses 3400 euros mensuels, c’est bon aussi. Et pour IZARD, il lui sera facile de se faire élire à la Région pour palper 2700 euros mensuels.

Je veux espérer que les électeurs des Républicains et de la République en marche à Savigny puissent, par cet aveu, se rendre compte de la nullité de ceux pour qui ils ont voté…

Des gens qui n’ont aucun problème à laisser Savigny à gauche (même si MEHLHORN agissait déjà comme un gauchiste), qui n’ont pas vraiment envie de défendre les convictions qu’ils affichent et qui au fond, n’aiment pas notre ville, parce que cela ne leur fait rien qu’elle soit mal gérée ; en tout cas pas selon la « bonne gestion » qu’eux-mêmes proposaient dans leurs programmes.





Une réflexion au sujet de « Alexis IZARD et Éric MEHLHORN ne veulent pas rejouer les municipales à Savigny-sur-Orge ! Leurs électeurs apprécieront… »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Tu sais très bien que le rôle de maire continue à s’amenuiser et qu’il en sera bientôt plus là que pour l’inauguration des chrysanthèmes. Reste que les indemnités restent toujours aussi intéressantes et rien pour que pour le fric ça continuer à se bousculer pour être maire …

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.