Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : c’est Jean-Marc DEFRÉMONT qui a essayé de s’allier avec David FABRE !!!

Je me dois de présenter de sincères excuses à David FABRE.

Pendant des semaines, j’ai pensé que c’était lui qui essayait de sauver ses fesses en allant supplier Jean-Marc DEFRÉMONT de lui faire une petite place sur sa liste, juste pour pouvoir rester au Conseil municipal.

Et moi, dans ma tête, d’imaginer d’ailleurs Gérard MONTRELAY et Jean-Michel ZAMPARUTTI sur la liste de DEFRÉMONT ! Ah MARSAUDON, reviens !

C’est d’ailleurs ce qui semblait effectivement ressortir de l’article du Parisien du 22 mai, qui ne donnait cependant la parole qu’à David FABRE.

© Le Parisien Essonne – 22 mai 2020 – Tous droits réservés

Et qui m’amuse profondément lorsqu’on se rappelle que David FABRE voulait fusionner avec moi (divers-droite) en mars 2014, et qu’il est finalement allé avec l’UDI Laurence SPICHER-BERNIER, et à la limite si on l’écoutait parler, qu’il n’avait jamais été de gauche…

Et là, soudainement, il pouvait envisager de fusionner avec les pires gauchistes de Savigny…


Et puis l’on apprend opportunément dans Le Parisien du 03 juin que c’est en fait DEFRÉMONT qui a approché FABRE !!!

© Le Parisien Essonne – 03 juin 2020 – Tous droits réservés

Lequel DEFRÉMONT a complètement abandonné son concept de collectif citoyen puisqu’il parle de « notre parti », sous entendu Europe-Écologie les Verts.

Et évoque trop de distance avec l’UDI, alors qu’ailleurs en France, EELV fait alliance avec LaREM…


Bref, DEFRÉMONT s’est repris de commettre une erreur qui l’aurait définitivement sorti du jeu.

Même s’il a donc essayé de le faire.

Donc il n’est pas si honnête et si intègre qu’il le prétend.

Et ce faisant, l’UDI est parti soutenir non pas MEHLHORN comme au second tour des municipales de 2014 et aux départementales de 2015, mais IZARD !!!

Du coup, FABRE appelle ses électeurs à s’abstenir et à ne pas se reporter sur DEFRÉMONT.


Quel bazar ! Ce faisant, DEFRÉMONT avoue avoir commis ici une grave erreur politique, qui lui sera fatal, et qui lui aurait de toute façon été fatal.

Mais qu’avait-il besoin de s’en vanter ? Quelle insulte aux électeurs de FABRE, que de dire qu’il ne veut pas d’eux ! Surtout à cause de l’UDI dont tout le monde se fout.

Ce qui prouve, et je m’en arrête là, que DEFRÉMONT n’est absolument pas confiant pour le deuxième tour, et que bien qu’arrivé en tête, est parfaitement conscient de ses difficultés à fédérer et à rassembler pour le second tour.



 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.