Municipales 2020 à Savigny : pourquoi Olivier VAGNEUX est-il le seul à pouvoir empêcher la réélection d’Éric MEHLHORN ?

Voilà maintenant que Le Parisien Essonne fait parler mon compte Facebook. Probablement pour se foutre de ma gueule, parce que sincèrement, comment le quatrième avec 12 % au premier tour pourrait-il, déjà gagner, et ensuite empêcher la réélection de celui qui n’est en plus que deuxième, avec 23 % ? Éléments d’analyse.


La première analyse à dresser est que Éric MEHLHORN est bien parti pour repasser.

Souvenez-vous de ce qui s’était passé en 2014, la gauche déjà en tête, et deux candidats de droite au coude-à-coude.

Et pour ne pas que la Ville passe à gauche, la droite déjà largement majoritaire s’était reportée sur le mieux placé.

Cela va recommencer en 2020, d’autant que les équilibres n’ont pas changé.

Et que MEHLHORN, avec 23 %, n’est pas désavoué par son électorat…


Jean-Marc DEFRÉMONT a fait campagne en claironnant qu’il était le seul candidat de gauche.

Résultat : la gauche pèse 26 % et la droite 74 %.

Avec David FABRE, pourtant de gauche, mais qui appelle ses électeurs à s’abstenir, DEFRÉMONT n’a pas de réserves.

Et surtout, il est bloqué à la fois sur sa gauche et sur son centre par IZARD.


De son côté, IZARD, qui bloque des voix de gauche et du centre à DEFRÉMONT, paie à la fois d’être arrivé troisième, et en même temps son appartenance à La République en marche.

C’est à dire que la droite savinienne qui a soutenu IZARD au premier tour, pour ne pas que la Ville tombe à gauche, va se reporter sur MEHLHORN.

Tandis que IZARD ne pourra pas avoir de renforts car il est un repoussoir pour tous ceux qui détestent MACRON. Ils sont nombreux.


De fait, si je reste à 12, que DEFRÉMONT ne gagne que quelques voix, mais surtout que IZARD se vide au profit de MEHLHORN qui n’est déjà pas loin derrière DEFRÉMONT, c’est bien le maire sortant, parce qu’il a des réserves chez IZARD, qui passe de quelques points.

Au pire, dans un sursaut de la droite qui ne serait pas allée voter mais qui voudrait que Savigny reste à droite, alors ils choisiraient de toute façon IZARD à DEFRÉMONT. Mais je ne le crois pas.


Seconde analyse : pourquoi suis-je donc le seul à pouvoir bloquer MEHLHORN ?

Nous venons de voir qu’en l’état, c’est MEHLHORN qui est le mieux placé.

DEFRÉMONT est bloqué parce que la population n’est pas de gauche.

IZARD est bloqué parce qu’il est MACRON.

En fait, DEFRÉMONT et IZARD se neutralisent, notamment parce que IZARD a les voix de gauche dans les quartiers.

Par élimination, et puisqu’aucun des deux ne peut obtenir une majorité relative, il ne reste que moi.

Qui, à la tête d’une liste composite, mais avec une personnalité de droite, peut comprendre et travailler dans le sens de tous les Saviniens, de gauche, de droite et macroniste.

Et qui peut aussi mobiliser les abstentionnistes, par rapport à ma nouveauté et à mon indépendance.


De plus, les voix dites citoyennes qui ne se sont pas portées sur un parti au premier tour (même si j’y inclus les 2,5 % d’UDI) représentent 31 %.

Bref, ce sera de toute façon un élan.

Soit les Saviniens de tous bords se portent sur moi, et je l’emporte facilement.

Soit rien ne bouge, et c’est MEHLHORN qui est réélu confortablement.

Et s’il devait y avoir un entre-deux, rien n’empêchera le mouvement vers MEHLHORN de la part d’électeurs de droite qui sont complètement cons et qui votent pour l’opposé de leurs convictions. Mais parce que c’est proposé par la droite, alors c’est forcément moins pire que la gauche. C’est vraiment ce qui nous prouve que les gens n’ont rien compris au clivage gauche/droite. Le summum étant quand la gauche a élu MITTERRAND et la droite CHIRAC…


© Le Parisien Essonne du 03 juin 2020 – Tous droits réservés



2 réflexions au sujet de « Municipales 2020 à Savigny : pourquoi Olivier VAGNEUX est-il le seul à pouvoir empêcher la réélection d’Éric MEHLHORN ? »

  1. Jean-Marie CORBIN

    « C’est vraiment ce qui nous prouve que les gens n’ont rien compris au clivage gauche/droite. » qui n’existe plus depuis au moins 15 à 20 ans ! Mehlhorn n’est pas de droite, il est juste pour lui (et quelques copains mais très peu) et ses réélections à vie !

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Bien dit. J’ai appris ce matin à un de ses électeurs qu’il avait autorisé l’agrandissement de la salle de prières des PSM. Il était déçu mais il votera quand même pour lui. Bon toutou !

      Répondre

Répondre à Vagneux Olivier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.