Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : pourquoi je pense que Jean-Marc DEFRÉMONT va perdre les élections

Lequel présupposé, au regard de mon autre article relativement à Alexis IZARD qui va se faire siphonner ses voix de droite par le candidat le mieux placé, suggère donc une réélection d’Éric MEHLHORN… À moins que je n’arrive à créer la surprise grâce aux abstentionnistes !!!

Je maintiens depuis le départ que le seul obstacle à MEHLHORN est une liste composite, conduite par une personne de droite. Exception faite de LaREM qui va concentrer toutes les colères à l’encontre du Gouvernement, et qui donc ne peut normalement pas passer.


Pendant la campagne municipale, Jean-Marc s’est longtemps vanté d’être la seule liste de gauche. Ce qui est faux parce que IZARD a un socle à gauche, FABRE était soutenu par des Saviniens de gauche, et CURATOLO a reçu les voix d’un électorat de gauche.

Il n’empêche que cette autre gauche n’a pas voté pour lui, et qu’elle ne votera pas plus pour lui (IZARD va conserver les siens tandis que ceux de FABRE et de CURATOLO, qui votaient pour des personnes, ne se déplaceront que minoritairement). Donc DEFRÉMONT a quasiment fait son plein de voix.

Il faut d’ailleurs observer que FABRE et CURATOLO ont fait leur plein de voix dans les quartiers. CURATOLO a fait 6 % à Grand-Vaux (contre 1 % sur le reste de Savigny) et FABRE y a fait 32 %. Tandis que IZARD est bien implanté sur les Prés-saint-Martin.

Donc hormis aux Rossays et aux Tilleuls, DEFRÉMONT est mal perçu dans les « quartiers » ; preuve étant que ses meilleurs scores sont sur le Plateau. Parce que l’électorat de Jean-Marc est globalement composé des bo-bos qui fréquentent l’AMAP et appellent « culture » leur appropriation des pratiques de tous ceux qui leur sont exotiques. C’est en tout cas ce que je trouve qu’il ressort de la programmation de la MJC, largement représentée sur cette liste.


En face, et je l’ai déjà écrit, les résultats du premier tour nous ont encore montré, comme en 2014, que l’équilibre politique de Savigny est toujours à 32 à gauche contre 68 à droite. En tout cas, 68 % des Saviniens votent au premier tour pour des personnalités marquées à droite, voire 74 % si l’on feint de croire que l’appartenance à l’UDI de David FABRE ait pu tromper quelqu’un.

Sur ces 68 % de droite, il y en a bien 40 % qui n’ont qu’une peur qui est celle que Savigny bascule à gauche, et qui se reporteront inévitablement sur le candidat de droite le mieux placé, c’est à dire MEHLHORN.

De son côté, IZARD va conserver son électorat populaire et clientéliste de gauche, voire récupérer celui de FABRE. Les quartiers ne soutiendront en tout cas pas majoritairement DEFRÉMONT, parce qu’ils n’en ont rien à faire de l’écologie.


De fait, Jean-Marc va plafonner autour de 31, notamment à cause de IZARD qui va l’empêcher de prendre plus, tandis que les reports de voix, devraient porter MEHLHORN autour de 34 %. Et donc DEFRÉMONT perdra à nouveau, comme il perd depuis 2006.


Reste le mythe de abstention, et des Saviniens qui se lèveraient en masse derrière la force que représente DEFRÉMONT, seul capable de battre MEHLHORN.

Et non seulement, cela n’arrivera pas, mais l’électorat de gauche qui a soutenu les autres candidats gaucho-compatibles ne se reportera pas sur Jean-Marc.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.