Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : la 28e de liste IZARD (LaREM) était 4e sur la liste ESTIVILL (POI) en 2014 et 6e en 2008 (app PCF) !

Waouh ! Mais quelle est cette exceptionnelle et très puissante force de conviction dont dispose ce cher Alexis IZARD, candidat de La République en marché à Savigny ? Il arrive même à transformer les plus anticapitalistes d’entre-nous en ultra-libéraux !

Des gens qui il y a six ans à peine, militaient encore chez les trostskystes lambertistes, et qui six ans plus tard, soutiennent le parti présidentiel et le monde de la finance.


Il y avait déjà Marie-Line MORVAN-FISCHER qui était 6e de la liste ESTIVILL en 2008.

Puis, il y a quelques jours, je faisais remarquer que le corbeau de la campagne, qui avait candidaté sur la liste ESTIVILL en 2008, avait un père qui avait été colistier sur la liste FABRE, et un frère sur la liste IZARD (si c’est bien lui !)

Et voilà maintenant que je m’aperçois (il m’a fallu un peu de temps) que Annie LABBÉ, 28e de la liste IZARD, était 6e en 2008 (puisque Marie-Line FISCHER était alors 4e) sur la liste ESTIVILL alors apparentée communiste, puis 4e en 2014 sur la liste trotskyste lambertiste (POI) puisque Marie-Line FISCHER avait possiblement déjà entrepris sa conversion à l’économie de marché.


Remarque liminaire : je trouve quand même assez génial que Alexis semble ignorer tout cela. Il a fait une liste, mais il ne connaît absolument rien du passé de ses colistiers, ce qui donne l’impression qu’il a accepté sans discernement les premiers qui ont frappé à sa porte.


Cela étant posé, plusieurs questions :

  • Les colistiers de Jean ESTIVILL n’avaient-ils donc aucune convictions ou valeurs pour céder si facilement aux sirènes du Grand Capital ?
  • Jean ESTIVILL n’avait-il donc personne pour composer sa liste, qu’il ait dû s’entourer de sociales-traîtresses, qui ont abandonné si facilement la cause du Peuple ?
  • Alexis IZARD manquait-il à ce point de colistiers pour devoir aller débaucher, à tout le moins accepter sur sa liste d’anciens colistiers de Jean ESTIVILL ?

Je rappelle aussi que TROTSKY, dans l’imaginaire français, est le gentil révolutionnaire qui présente, encore en 2017, 3 des 11 candidats à la présidentielle française (MÉLENCHON étant le troisième dans sa mentalité ; c’est un ancien). C’est quand même TROTSKY qui a accompli toutes les basses œuvres de LÉNINE : le massacre des Russes blancs, des mencheviks, des Russes tout court… Mais comme à la fin, c’est lui qui a perdu, et qui a été assassiné sur ordre de STALINE alors qu’il coulait des jours heureux avec sa maîtresse Frida KAHLO, alors c’est un héros.

J’ajoute que ESTIVILL n’est pas vraiment lambertiste, entre ses appartenances successives et incohérentes quoi qu’il s’en défende au Parti socialiste, au Parti communiste français, au Parti radical de gauche puis au Parti ouvrier indépendant. Il est surtout pro-ESTIVILL.


Bref, amusante cette liste IZARD qui picore ici et là, qui prend d’un peu partout, et surtout d’où cela vient.

Alors on va me dire : oui mais c’est local, on ne fait pas de politique nationale.

Il y a quand même un gros problème idéologique à ce que des anticapitalistes puissent envisager de rejoindre des ultra-libéraux, ce qui est quand même le stade suprême du capitalisme.

Ne serait-ce que dans le financement du programme, et je ne vais même pas vous parler du sponsoring défiscalisé qui est dans le programme de IZARD ! Non mais MARX reviens !

Avec de toute façon cette hypocrisie, que si tu ne vis pas en autarcie, alors tu participes au libéralisme, donc que l’anticapitalisme ne veut plus dire grand chose.

Moi, ce qui me dérange, en bon droîtard, c’est quand même que 2017 devait marquer l’échec politique du socialisme, qui tombait à 6 % tel le PCF avant lui, même s’il y a bien longtemps qu’il n’existe plus que de la social-démocratie renommée social-écologie. Et qu’on a quand même 20 % des Français, qui pendant des dizaines d’années, nous ont emmerdé à défendre une vision politico-économique socialiste à laquelle il ne croyait pas vraiment, et qui ont pris soudainement l’excuse du macronisme pour devenir plus libéraux que moi à droite. Il y a comme un truc que je ne digère pas parce que ces gens auraient plutôt dû s’écraser…


Le bonus : Annie LABBÉ et Jean ESTIVILL, côte-à-côte, à la grande époque de 2014 !

© Savigny Égalité – Mars 2014



3 réflexions au sujet de « Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : la 28e de liste IZARD (LaREM) était 4e sur la liste ESTIVILL (POI) en 2014 et 6e en 2008 (app PCF) ! »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Ce cher Alexis IZARD, candidat de La République en marché à Savigny, fait du démarchage téléphonique envers les retraités de Savigny-sur-Orge. Source : un voisin de la rue Trousseau qui m’a remonté l’information. Liste électorale + annuaire téléphonique et hop !

    Répondre
    1. Alexis Izard

      Et je suis d’ailleurs surpris d’être le seul à prendre le temps de m’assurer qu’ils ne manquent de rien. L’isolement des personnes âgées n’est pas réservé à la liste des bénéficiaires du CCAS !

      C’est sûrement mon côté trotskyste.

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.