Vœux 2020 à la population d’Alexis IZARD : faut-il parler de bide monumental ?

Je me moque de Jean-Marc DEFRÉMONT parce qu’il a mis des photos qui révèlent qu’il n’y avait pas 100 personnes à sa réunion, alors qu’il se prétend à la tête d’un collectif de cent personnes.

Mais il y en a un sur lequel je ne peux encore rien trop dire, c’est Alexis IZARD qui n’a encore publié aucune photo de sa première réunion publique. Et pour cause, il n’y avait même pas cinquante personnes, donc j’imagine qu’il doit avoir honte…

Attendons cependant les miens la semaine prochaine pour voir combien de personnes je réunis, sachant que petit joueur, je n’ai demandé qu’une salle pour 100 personnes.

Toujours est-il que dans cette irrespirable atmosphère de teasing de la saison 2 de MEHLHORN (nous sommes tous dans l’attente que MEHLHORN se déclare d’une heure à l’autre. Selon Le Parisien Essonne, il devait déjà se déclarer hier – mardi 14 janvier 2020)…

À ce propos, j’ouvre une parenthèse, un mec qui est déjà en retard par rapport à l’horaire qu’il a fixé pour sa déclaration de candidature, risque bien de ne pas être très à l’heure pour le reste de sa campagne. Déjà qu’il a programmé tous ses grands travaux en décalé… Je ferme la parenthèse.

IZARD n’intéresse pas, et pourtant il s’est donné du mal. Ce qui ne veut pas dire que LaREM ne fera quand même pas UN SCORE en mars, mais cela semble pour l’instant assez mal parti, en termes de dynamique. Mais la réforme des retraites va aussi sembler s’éloigner.

Ce que je retiens néanmoins de mes différents espions, outre la présence de Nicole MAURIZOT, est que IZARD essaie de faire de son inexpérience une force, et que c’est encore plus catastrophique, parce qu’il renvoie l’image d’un homme ne connaissant pas les dossiers.

Et comme en plus, il n’a pas été top à l’oral, en tout cas moins qu’au Bistrot du Boucher, je me dis que les rêves et les espoirs de la République en marche pourraient bien se briser sur Savigny. Toute la question est de savoir au détriment ou à l’avantage de qui.

Niveau projet, rien de transcendant. J’ai compris que son Monsieur Sécurité avait fait bonne impression, mais il n’a rien visiblement dit de plus que sur leur site de campagne. Par contre, son point fort serait la politique éducative avec une personne bien motivée.

Bref, ce n’est peut-être pas un bide, mais je pense qu’il y a des raisons de se réjouir, car au combat du jeune contre le jeune, je pourrais être le jeune dominant. Et IZARD semble donc mal parti pour gagner des voix par rapport aux européennes ; il va même plutôt en perdre.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.