Vœux du maire 2020 à Savigny-sur-Orge : on ne sait toujours pas si Éric MEHLHORN est candidat…

Qu’importe, nous le saurons sûrement dans la semaine du 13 janvier. Il est temps parce que le dépôt des listes commence le 13 février…

MEHLHORN veut donc faire une campagne comme SARKO en 2012.

Celle qui a fini qu’il a quand même perdu et qu’il a explosé son budget de campagne, ce pourquoi il sera ensuite condamné, à la fois pour avoir dépassé les plafonds autorisés, mais surtout pour avoir fraudé avec Bygmalion.


En fait, j’ai écrit vœux du maire mais j’aurais mieux fait d’écrire vœux de la Région.

PÉCRESSE était là. RÉDA aussi. DARCOS et DELAHAYE encore. VERMILLET et VILAIN pour boucler la boucle.

Mais personne du Département. (Sûrement tous à Disneyland), ni personne du Territoire.

550 personnes environ. Loin des 1000 de janvier 2015… Tu enlevais les invités de MEHLHORN des autres villes, et les candidats en campagne, et tu n’avais plus grand monde de Saviniens.

Et donc a eu du PÉCRESSE pendant 30 minutes pour nous dire que la Région agissait pour Savigny, au niveau du T12 (celui qui ne passera pas à Savigny), ou de la RN20 (celle que je prends à Longjumeau)… Ou aussi quand elle nous annoncé qu’il y aurait un mur anti-bruit le long de l’autoroute A6, qui est aujourd’hui fini…

Mais au moins parlait-elle sans notes, contrairement à notre MEHLHORN qui a tenu 15 minutes en ânonnant difficilement un discours dans lequel il nous avait promis de ne pas faire de bilan, mais qu’il a fait quand même… Et puis surtout nous avons échappé à un discours de RÉDA.

PÉCRESSE nous a appris que nous n’aurons plus à acheter nos manuels scolaires dans nos lycées. Je n’ai jamais payé les miens pour ma part. Parce que nous aurions désormais des tablettes numériques, commandés en 2019 pour septembre, mais arrivées en novembre…

Et aussi que nous allions avoir plus de RER en 2020. C’est pas compliqué qu’il y en ait plus qu’avec la grève ; puis comme on en aura plus que 4 par heures en 2022, c’est provisoire.

Naturellement, pas un mot sur les JO 2024 qui vont ruiner la Région, ni la moindre remise en cause de sa politique de Transports, qui ferait qu’on pourrait habiter dans l’Yonne ou dans le Loiret et travailler en Essonne sans mettre 2 heures pour venir.

Ah si, quand même, elle va payer des utilitaires électriques aux artisans à hauteur de 5000 €. Ils n’auront plus qu’à avancer les 25 000 € restants…


Je ne dirais rien d’autre sur le discours de MEHLHORN : il est Monsieur Parfait !

Avec des vertus curatives pour son discours comme pour celui de PÉCRESESE puisque Réjane MALGUY a pu rester debout pendant 1 heure 15, quand elle doit se garer sur la Place Davout pour ne pas la fatiguer à cause de son handicap.

Tellement parfait notre maire qu’il trouve ses opposants exemplaires, mais qu’il ne les a pas invités à venir chanter la Marseillaise.

J’ai ressenti qu’il savait qu’il avait perdu, et qu’il l’avait sinon compris ce soir.

Ah, puis je n’ai rien dit du retour de SPICHER qui m’a souhaité de gagner puisqu’elle m’a souhaité une bonne année 2020.

À défaut de parler de la candidature de MEHLHORN, les Saviniens parlaient au moins de la nouvelle coupe de SPICHER.


Je finis avec une proposition. Quand je serai maire, et comme à la Métropole, chaque groupe politique du Conseil municipal aura un petit temps d’expression pour présenter ses vœux à la population.

Mais peut-être, et j’écris cela ironiquement, qu’il n’y aura pas besoin d’un si grand espace, si je n’envoie pas des invitations nominatives aux élus voisins comme MEHLHORN, et à certains Saviniens mieux que d’autres. Et surtout, si par exemple, j’écris « Janvier sans alcool ». À voir…



Une réflexion au sujet de « Vœux du maire 2020 à Savigny-sur-Orge : on ne sait toujours pas si Éric MEHLHORN est candidat… »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Tu oublies Valérie Pécresse qui a annoncé sur un ton triomphant, l’application de pénalités au détriment de la RATP et de la SNCF suite aux grèves. Toujours mieux qu’à l’époque Huchon qui s’en foutaient tel un prince au volant d’une SAAB mais ne pas payer pour un service qui n’est pas rendu, quoi de plus normal au final ?
    Et n’oublions pas la carte orange, oups, le pass Navigo à 50% pour les retraités sans condition de ressource (alors que les actifs en paient 55% et non pas 50% contrairement à ce que l’on croit)). Démarche purement démagogique, et de toute façon les faits resteront têtus. En effet, les retraités restent et resteront accrochés à leur bagnoles qu’eux seuls peuvent se payer désormais neuves (catégorie d’âge dominante dans l’achat de véhicules neufs) et tant qu’ils peuvent conduire. Et si par un éclair de lucidité, ils lâchent le volant, ce n’est guère que pour circuler à l’intérieur de la ville en autobus.

    La coupe de cheveux de Spicher : elle a été vexée que je ne la reconnaisse pas. Ah si seulement elle avait été plus présente aux conseils municipaux qu’elle a quasiment tous séché en 6 ans ! Quant à son retour en politique, observons que Sarkozy nous a offert un bel exemple … d’échec !

    Il fut intéressant de constater que les candidats potentiels sont venus pour échanger avec nous sauf son Excellence Mehlhorn bien sûr et Defrémont qui portant toute la misère environnementale sur lui donne une image sinistre de l’écologie.

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.