Encore un nouveau modèle de plaque de rues à Savigny-sur-Orge !

Dans le quartier de MEHLHORN, une nouvelle plaque de rue. Un modèle artisanal s’il en est, comportant même une erreur typographique, pour changer (l’apostrophe).

Est-ce là l’œuvre des services municipaux, qui plutôt que de refabriquer un panneau ont choisi une étiquette superposable ?

Avec pour une fois un nom de rue presque lisible (à leur place, j’aurais davantage écrit le texte de la rue en gras, mais c’est bien mieux au niveau du corps).

Ou alors sont-ce des riverains excédés qui ont fait le travail de la municipalité ?

Il faut dire qu’ils ne sont pas aidés par l’intégrité du camarade MEHLHORN.

Celui-là même qui expliquait doctement à l’été 2016, devant une assemblée de vieux, qu’il ne referait pas les rues de son quartier parce qu’il ne travaille que pour les autres, et surtout, il l’avait dit, parce qu’il se sait surveillé et pour ne pas être accusé de prise illégale d’intérêts (par un « petit con qui le fait chier » – Non, c’est trop vulgaire pour ce public).

Dans l’année de mon élection, on se mettra enfin d’accord sur un modèle de plaques à l’issue d’une concertation. Moi, j’aimerais bien de la tôle émaillée bleue qui durera un siècle, un peu comme les très vieilles qu’on peut encore voir dans certains quartiers…

En tout cas, qu’on arrête avec les plaques vertes, écrites en petit, et peu visibles la nuit.

Accessoirement, je remarque que le déploiement de ces nouvelles plaques n’est toujours pas terminé, que certaines sont déjà cabossés ou déformées, que d’anciennes en bon état sont remplacées alors que des pieds restent désespérément vides.

Si possible, que MEHLHORN arrête et qu’on fasse des économies, en attendant d’avoir un vrai projet urbain ! Et à défaut, pourquoi ne pas continuer avec ces étiquettes pour quelques mois ?




6 réflexions au sujet de « Encore un nouveau modèle de plaque de rues à Savigny-sur-Orge ! »

  1. micheline CASTETS

    Les chauffeurs de taxi se plaignent au sujet des ces nouvelles plaques presque illisibles la nuit.
    Les autres plaques avaient-elles besoin d’être changées ?

    Répondre
      1. micheline CASTETS

        Bien sûr que tous les taxis sont munis d’un GPS, ce qui ne les empêchent pas de jeter un oeil sur les plaques des rues – ce que j’ai constaté à plusieurs reprises : d’où ma remarque.

        Répondre
  2. Jean-Marie CORBIN

    Moi, j’aimerais bien de la céramique bleue qui durera un siècle, un peu comme les très vieilles qu’on peut encore voir dans certains quartiers… => Tu veux dire certainement en tôle émaillée. On peut en apercevoir une survivante en pleine forme rue de la Somme à l’angle de l’avenue (du frère) Jean Allemane (syndicaliste (ouvrier du livre), homme politique anarcho-socialiste français). La plaque est trop haute pour être décrochée, tant mieux, quoique …

    Pour la pancarte refaite, il s’agit d’un pelliculage qui ne tiendra pas plus longtemps que les pancartes bleues « Spicher ».

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.