Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : pourquoi l’extrême-division fait le jeu d’Olivier VAGNEUX ?

Dans cette campagne municipale, je dispose de trois alliés : David (FABRE), Bernard (BLANCHAUD) et Antoine (CURATOLO). Peut-être quatre avec Jean ESTIVILL, qui malgré sa défense éhontée de Lamia BENSARSA REDA, me rendrait bien service en candidatant.

David est mon allié parce qu’il va neutraliser DEFRÉMONT et IZARD.

Bernard est mon allié parce qu’il va neutraliser MEHLHORN et IZARD.

Antoine est mon allié parce qu’il va neutraliser MEHLHORN.

ESTIVILL est mon allié, pour neutraliser DEFRÉMONT.

Et pendant que tous ces gens vont diviser les voix, empêchant certains de faire 10 %, et donc d’accéder au deuxième tour, je continue mon bonhomme de chemin.


À part peut-être David, ces candidats ne représentent pas une menace.

David est le traître de 2014, passé opportunément par une multitude de partis (PS, EELV, DVG, UDI, avec un soutien à LaREM).

Bernard est le recalé de LR et de LaREM.

Antoine n’est pas sérieux.

ESTIVILL est bloqué sur un créneau d’extrême-gauche minoritaire, à 2,84 % aux dernières élections.


Pour ma part, j’ai intérêt à ce que les candidats soient le plus nombreux possibles.

Déjà parce que les gens votent pour moi par choix, et non par défaut, par exemple parce que je serai le candidat de tel parti. Donc que mon socle est garanti.

Ensuite, parce que plus ils sont nombreux, et plus ils dégagent de la place pour le deuxième tour.

À priori, on peut en effet s’attendre à ce que fassent 10 %, et donc soient qualifiés pour le deuxième tour MEHLHORN, DEFRÉMONT, FABRE, IZARD, VAGNEUX et GUIBERT.


À ce jour, on ignore encore si GUIBERT aura sa liste, elle sera qualifiée pour le second tour mais ensuite bloquée par un plafond de verre qui est à 18 % à Savigny.

MEHLHORN peut ne pas faire 10 % si Bernard et Antoine lui prennent suffisamment de voix.

DEFRÉMONT peut ne pas faire 10 % si FABRE et ESTIVILL lui prennent suffisamment de voix.

FABRE peut ne pas faire 10 % si les électeurs se rappellent de 2014.

IZARD peut ne pas faire 10 % si sa campagne ne prend pas.

Pour ma part, et par rapport au porte-à-porte, j’ose me situer aux alentours de 15 % (un retour moyen favorable de 3 maisons toutes les 21 visitées)


Il faut maintenant rappeler combien ont fait les uns et les autres au premier tour de 2014 : 21 % pour DEFRÉMONT au plus fort de l’union de la gauche, 20 % pour MEHLHORN en pleine vague bleue, 13,5 % pour FABRE avant de s’allier à SPICHER.

Même si SPICHER ne représente plus rien, et que LaREM a émergé au détriment de LR et du PS, je pense que c’est mon tour.

Et surtout, après tout ce que j’ai fait, que je ne pourrais jamais faire plus que le score que j’obtiendrai en mars 2020.

Partant, je n’aurais plus d’intérêt à continuer après 2020 si je ne gagne pas, déjà parce que j’aurais atteint mon plafond de verre, ensuite parce que ce n’est pas ma mentalité que d’attendre la victoire par la défaite des autres.


Je pense que l’extrême division va faire sauter MEHLHORN, BLANCHAUD et CURATOLO à l’issue du premier tour. Et que je pourrais alors récupérer 60 % de leur électorat, plus une partie de celui du RN, et que cela devrait suffire pour l’emporter. Telle est en tout cas, non pas ma stratégie, mais la manière dont je pense que cela va se passer

Dans l’hypothèse où MEHLHORN et BLANCHAUD ne sautent pas, ils ont sinon intérêt à faire un très bon score, sans quoi leur électorat les abandonnera vers le mieux placé à droite, c’est à dire moi.

Même si j’imagine quand même que BLANCHAUD et/ou MEHLHORN sont capables de s’allier ou de fusionner avec un autre, auquel cas leur électorat ne suivrait là encore que minoritairement.

Bien sûr, la dynamique de premier tour reste importante, mais c’est surtout l’implantation, l’intégrité, et la force de travail qui devraient faire au deuxième tour la différence sur un IZARD, un FABRE ou un DEFRÉMONT. D’autant plus si je reste le dernier vrai candidat de droite.

Alors, à tous, surtout continuez de vous diviser. Attendez bien tous les dernières semaines pour sortir votre programme. Et advienne que pourra ! Normalement, si je ne fais pas de conneries, je n’ai plus qu’à me baisser pour ramasser les fruits…




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.