De ma déception de la série documentaire « Apocalypse, la guerre des mondes » (1945 – 1991)

J’ai dû voir tous les documentaires de la série Apocalypse, et à peu près toutes les productions historiques écrites et/ou réalisées soit par Isabelle CLARKE et/ou Daniel COSTELLE. Mais pour autant que j’apprécie leur travail souvent remarquable, notamment pour la qualité de leurs montages, leurs illustrations et le traitement réservé aux images d’archives, je trouve qu’ils se sont complètement ratés sur cette série plus que bâclée.


Pour mémoire, la série est découpée de la sorte :

  1. La Grande rupture (1945-1946)
  2. L’Escalade de la peur (1947-1949)
  3. Le Monde tremble (1950-1952)
  4. La Conquête (1953-1955)
  5. Le Mur (1956-1962)
  6. L’Abîme (1963-1991)

L’ensemble commence avec la célèbre horloge de la fin du monde. Or, si cela me semble ici un prisme d’attaque plus que pertinent, tout le problème est que le documentaire ne respecte absolument pas les évolutions de cette horloge. Et que d’un angle de traitement du sujet, on en arrive à une image d’illustration pour nous dire d’une manière décorrélée de cette fameuse horloge, que nous sommes plusieurs fois passés près de la fin du monde. C’est dommage.

Le documentaire développe ensuite un point de vue très français, très occidental, et finalement très américanophile, donnant d’ailleurs une trop grosse place à la guerre d’Indochine, qui ne représente à mon sens qu’un conflit mineur de la Guerre froide.

Il y a surtout le moment où l’objectivité et la crédibilité journalistique et historique disparaissent au profit d’un anticommuniste viscéral, lorsque plusieurs fois, on nous répète que le vilain STALINE déportait sa population dans les goulags. Et qu’à côté, c’est à peine si on évoque les ravages du macarthysme et l’assassinat des époux ROSENBERG. Plus largement, il n’y a que peu de critiques de la politique américaine.


Si les trois premiers épisodes sont très intéressants, avec notamment une approche inédite et documentée de la Guerre de Corée, on a l’impression qu’ils n’avaient plus le temps à partir du quatrième épisode, qui ne traite d’ailleurs absolument pas l’année 1955, mais se focalise sur la mort de STALINE, la fin de la guerre de Corée et la fin de la guerre d’Indochine.

Puis c’est la catastrophe à partir du cinquième épisode, qui commence à vouloir traiter trop d’années d’un coup, et qui se focalise sur l’opposition KHROUCHTCHEV / KENNEDY, reconnaissant quand même que KHROUCHTCHEV a gagné, mais n’en donnant que pour KENNEDY, alors que c’est le premier qui est à l’origine de la coexistence pacifique et le second qui a refusé de jouer le jeu, à une époque où l’URSS pouvait feindre d’être aussi forte que les États-Unis.

Enfin, le dernier épisode qui veut couvrir presque trente ans part complètement en vrille. C’est la moitié pour la guerre du VietNam, et moins de trente secondes pour la guerre d’Afghanistan. Ce n’est pas un mot sur les luttes d’influences en Afrique, ou en Amérique-du-Sud, dans le cadre de la décolonisation. C’est la mise sous silence des quelques fois, comme en 1983, où la Guerre froide a vraiment failli tourner à l’affrontement. C’est un paragraphe sur la guerre des étoiles, et finalement, on ne comprend pas pourquoi le communisme a perdu, sinon que l’URSS était méchante.


Il est toujours délicat de vouloir traiter, sous l’angle historique, une période aussi proche de la nôtre. Et il est clair que l’exercice est raté. Or, on dirait vraiment que c’est le temps qui a manqué, ou le nombre d’épisodes qui a été soudainement raccourci. J’espère que la période de 1962 à 1991 pourra être reprise et retravaillée ultérieurement.



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.