Pierre THUILLIER, je vous mets en demeure d’arrêter d’arracher mes affiches.

Il est médaillé militaire (décret du 30 octobre 2018), mais il se comporte comme une petite frappe du 9-3…

Les mecs de MEHLHORN n’ont tellement rien à répondre qu’ils n’ont comme seule expression que d’arracher mes affiches. Ils sont pitoyables. C’est cela qu’ils vous ont appris CHIRAC et MARSAUDON ?

Et pourtant, je me rappelle quand THUILLIER était dans le camp de SPICHER contre MEHLHORN, et qu’il distribuait à la gare, et qu’il engueulait les gens qui ne prenaient pas ses tracts…

Un vieux qui refuse de voir que LR n’est plus de droite, et qui de haine, préfère s’acharner sur la vraie droite que j’incarne… C’est sûrement trop tard pour qu’il change.

Donc là je publie la photo de sa boîte aux lettres, et la prochaine fois, je publie les photos de lui en train de dégrader mes affichages ; captures qui seront également transmises dans une plainte au procureur.


Olivier VAGNEUX

75, rue du Bicentenaire de la Révolution française

91600 Savigny-sur-Orge

06.51.82.18.70

olivier@vagneux.fr

Pierre THUILLIER

113, avenue Claude-Bernard

91600 Savigny-sur-Orge


MISE EN DEMEURE avant dépôt de plainte

Par lettre simple personnellement remise dans votre boîte aux lettres à l’appui d’un film vidéo prouvant le dépôt du présent document.

Et par lettre ouverte, accessible en ligne sur vagneux.fr

Savigny-sur-Orge, le 08 octobre 2019


Monsieur,

Depuis plusieurs mois, vous arrachez mes affiches sur les panneaux d’expression libre de la commune de Savigny-sur-Orge, faisant ainsi entrave à ma liberté d’expression, pourtant garantie par les articles 10 et 11 de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789.

Ainsi que je vous l’avais précédemment indiqué, je dispose de photos mais aussi de témoignages qui attestent de mes allégations.

Je vous ai encore une fois personnellement surpris ce mardi 08 octobre 2019 à 17 heures 29, sur le panneau situé à l’angle de l’avenue Gabriel-Péri et de l’avenue Robert-Leuthreau, à votre descente du bus 292 à l’arrêt Cité des Tilleuls.

Je vous rappelle enfin que vous vous êtes en plus vanté devant moi d’arracher mes affiches, ce mardi 04 juin 2019, à l’issue de la réunion d’information des conseillers départementaux de notre canton. Comme si vous vous attendiez d’ailleurs à ce que le maire vous félicite ; je me rappelle pourtant de l’époque pas si lointaine où vous aviez pris partie pour Laurence SPICHER-BERNIER contre Éric MEHLHORN…

Je suis personnellement très déçu par votre attitude, qui est à la fois fratricide venant d’un coreligionnaire avec lequel je passe quand même une heure par semaine tous les samedis soirs à la chapelle de Grand-Vaux. Mais également indigne d’un décoré de la Médaille militaire.

Nous sommes de droite tous les deux. Nous avons hué ensemble Jean ESTIVILL quand il s’est servi de la tribune offerte par votre ami MEHLHORN pour présenter le collabo MITTERRAND, décoré de la francisque, comme un résistant. Vous devriez être contre l’augmentation des impôts. Vous devriez être opposé au bétonnage de la Commune. Vous devriez défendre la sûreté en préférant la Police nationale, à la Police municipale qui ne fait que verbaliser. Vous devriez en vouloir à celui qui a fermé votre salle de musculation pendant un an.

Si vous étiez vraiment de droite, vous vous rendriez compte que LR vous trahit et que MEHLHORN agit comme un gauchiste, et vous viendriez alors faire ma campagne !


Aussi, par la présente, je vous sollicite afin que vous cessiez d’arracher mes affiches dans un délai de 24 heures à compter de la réception du présent courrier, et ceci de manière définitive.

Passé ce délai, et si je vous surprends encore à dégrader mes affichages, je déposerai une plainte à votre encontre, dûment accompagnée de tous les éléments de preuve dont je dispose. 

Je me réserve également le droit de publier ces documents sur mon site internet. Dans la mesure où vous voilà prévenu, il n’y aura donc pas d’atteinte possible à votre vie privée.

Faites au moins de la politique. Allez recouvrir mes affichages de vos idées s’ils vous déplaisent, plutôt que d’agir de manière aussi primaire, uniquement par haine de ma jeunesse et parce que vous êtes dans l’auto-fiction que MEHLHORN est l’héritier de MARSAUDON, et que LR est un parti qui défend vos intérêts.


Je vous informe que vous devez considérer cette lettre comme une mise en demeure de nature à faire courir tous délais, intérêts et autres conséquences que la loi et les tribunaux y attachent.

Je me tiens à votre disposition, et le cas échéant à celle de votre conseil.

En vous remerciant de la considération que vous porterez au présent courrier, je vous prie néanmoins de croire, Monsieur, en l’expression de mes salutations distinguées.

Olivier VAGNEUX





Publicités

2 réflexions au sujet de « Pierre THUILLIER, je vous mets en demeure d’arrêter d’arracher mes affiches. »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Pierre THUILLIER a toutes les caractéristiques du fanatique, là où l’argument, la logique et la raison n’ont de toute façon aucun poids. Pierre THUILLIER est-il un jeune islamiste comme le stéréotype habituel du fanatique ? Ni l’un, ni l’autre et pourtant …

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.