Mon avis défavorable sous réserve à la révision générale n°2 du PLU de Morangis

À l’attention de Monsieur Arnaud STERN, commissaire-enquêteur (enquetepubliqueplu@morangis91.com)

Objet : Avis défavorable sous réserve à la révision générale n°2 du PLU de Morangis


Savigny-sur-Orge, le 10 août 2019

Monsieur le commissaire-enquêteur,

Habitant de Savigny-sur-Orge, commune voisine de Morangis (sur laquelle donne mon jardin), je souhaite porter à votre connaissance les éléments suivants, qui m’amènent à rendre en l’état un avis défavorable au projet de révision générale n°2 du PLU de Morangis.

Sous la réserve que mes différentes observations négatives soient prises en compte, et intégrées au projet corrigé, auquel cas mon avis deviendrait alors favorable.


De manière liminaire, et sur la forme, je voudrais dénoncer l’organisation de l’enquête publique, en plein milieu de l’été, du 10 juillet au 10 août 2019, ce qui ne me semble pas être une période favorable pour la pleine expression des habitants.


Ensuite, à titre principal :

Si j’entends que la Commune de Morangis doit idéologiquement mais légalement construire 800 logements d’ici à 2025, je conteste l’emplacement trop rapproché des 3 OAP, et la trop forte concentration des nouvelles constructions de logements dans l’est de la Ville, à proximité de Savigny, à cause notamment de l’augmentation du trafic routier extérieur inhérente.

De première part, je reproche aux deux OAP prévus à la place de la zone d’activité économique et de la zone industrielle ; même si cela acte de la désertification progressive de ces deux zones et nous dit qu’elles ne sont plus adaptées aux enjeux de notre époque, de participer à la désindustrialisation de notre territoire, et ce faisant d’empêcher tout espoir de faire repartir un jour économiquement ces zones, possiblement soutenue avec une logique fusion avec la ZAC des Gâtines à Savigny.

De seconde part, je regrette, dans le contexte écologique actuel, le passage de la zone A au niveau de l’armée Leclerc en zone UHc, pour un projet idéologique de ferme agricole, qui n’est économiquement pas viable, et qui permet surtout de construire au moins 70 logements sur zone.

Morangis cherche à exister dans la Métropole du Grand-Paris, et sa force pour cultiver sa différence, par rapport à Savigny, est d’avoir une agriculture, et une industrie. Avec ce PLU, Morangis se prive de l’un comme de l’autre, et elle participe à devenir une ville-dortoir comme les autres !

Au surplus, je m’interroge aussi de savoir si la Commune respecte bien les obligations contenues dans la lettre de carence accompagnant l’arrêté préfectoral n° 753-2017-DDT-SHRU du 19 décembre 2017 prononçant la carence définie par l’article L.302-9-1 du code de la construction et de l’habitation au titre de la période triennale 2014-2016 pour la commune de Morangis, à laquelle je n’ai pas accès. Je m’étonne que la préfecture n’impose qu’un minimum de 30 % dans toute nouvelle construction.

Dans ces conditions, je demande à la Ville de bien vouloir revoir l’économie générale de ses projets de construction, en répartissant autrement ses OAP sur son territoire, notamment vers le nord, en dehors de la zone d’exposition au bruit, à proximité des nouveaux aménagements que seront le contournement sud d’Orly et la future station des lignes 14 et 18.


Je demande aussi une diminution de la hauteur plafond en zone UHc à 10, sinon 11 mètres au faîtage, afin d’harmoniser les hauteurs avec les constructions voisines en zone UH, tant sur Morangis, que sur Savigny, pour celles situées en face dans l’avenue de l’armée-Leclerc, où la hauteur maximale est limitée à 10 mètres (zone UH).


Par ailleurs, à titre secondaire, je déplore :

  • que la construction de la nouvelle école soit prévue à trop long terme,
  • que pas plus d’équipements ne soient prévus pour les 4000 nouveaux habitants attendus,
  • le manque de volontarisme, et de réflexion intercommunale et départementale exprimée, pour préparer la création d’une gare de la ligne 14, en pensant justement la vie autour de cette nouvelle future gare,
  • la multiplication des zonages ne va pas dans le sens d’une harmonisation des zonages aux fins de l’élaboration du futur PLUI,
  • l’absence d’un plan de circulation, précédant et accompagnant ce projet.

Au surplus, je signale aussi que le bout de la rue du docteur Jean-CHARCOT a été fermé et privatisé par Velux, et donc que la carte de zonage n’est pas tout à fait exacte.


Nonobstant, j’approuve et je soutiens :

  • le passage de la zone AUH en zone N,
  • le projet d’Opération d’habitat adapté (OHA) pour les gens du voyage sédentarisés, et par conséquent la demande de dérogation à la loi BARNIER,
  • les normes de stationnement élevées,
  • la fin de la bande des 40 mètres,
  • l’ouverture de la rue Degas, à double-sens, sur l’avenue de l’armée-Leclerc, (je m’oppose ici à l’avis de la Commune de Savigny de la mettre à sens unique),
  • l’absence d’ouverture de la voie de Corbeil sur Clair-Village à Savigny.

À cause donc des raisons négatives d’abord invoquées, à savoir qu’il y a trop de nouvelles construction prévues à proximité de Savigny, et qu’elles vont appauvrir à tous niveaux la Commune en réduisant ses zones agricoles et économiques, je vous invite à rendre également un avis défavorable sur ce projet de révision générale n°2 du PLU de Morangis.

Enfin, je veux vous dire avoir apprécier notre échange, ainsi que votre connaissance et votre implication dans le dossier.


En vous remerciant de votre attention, je vous prie de croire, Monsieur le commissaire-enquêteur, en l’assurance de mes respectueuses salutations.

Olivier VAGNEUX



Une réflexion au sujet de « Mon avis défavorable sous réserve à la révision générale n°2 du PLU de Morangis »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Les différents PLU n’ont pas d’ambitions suffisantes concernant les équipements publics à commencer par les collèges et lycées. le cas est flagrant ici. On suppose que les enfants et les jeunes iront désormais s’instruire sur Netflix et OCS !

    L’enjeu de Morangis (comme pour Savigny d’ailleurs) pour ces 30 prochaines années c’est si oui ou non, et si oui quand, y aura-t-il une gare de métro ligne 14 qui pour l’instant n’est pas du tout à l’ordre du jour ni chez Valérie (IdF Mobilités) ni à la MGP ! Et pour être clair sans gare L14, pour ces deux villes, c’est mort !

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.