Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : Jean-Marc DEFRÉMONT rompt déjà le pacte de non-agression ; la guerre est déclarée ?

Passé le 25 avril 2019 entre Jean-Marc DEFRÉMONT, Bernard BLANCHAUD, Alexandre LEFEBVRE et Olivier VAGNEUX, ce pacte, qui prévoyait de respecter nos affichages mutuels, le plus longtemps possible, n’aura même pas tenu trois mois…

À défaut d’une alliance entre nos listes, nous souhaitions concentrer nos coups contre la politique de MEHLHORN pour éviter qu’il ne repasse.

Mais je vois, et je déplore, que nous ne pouvons, moi le premier, pas nous empêcher de nous taper dessus…

Et lorsque l’un, et je parle de moi, essaie de publier sur un blog des informations locales pertinentes, pas du genre de cet article, mais par exemple du précédent billet qui indique aux habitants de Chateaubriand quelles seraient les conséquences d’un arrêté de péril, ou délivre un message politique par voie de placards, par exemple sur le coût des travaux de l’école Ferdinand-Buisson – 11 millions € pour créer 9 classes, il s’en trouve toujours un autre, probablement jaloux, pour l’empêcher de s’exprimer.

Surtout sincèrement que pour ce qu’est, à ce jour, le site de Bien vivre à Savigny (BVAS) ; et je ne parle même pas de la qualité des affiches qui sont des verso d’une affiche de campagne d’Éva SAS aux élections législatives de 2017… C’est vraiment juste pour m’emmerder !

Ce qui me fait penser que je n’ai rien dit sur le logo de BVAS, par ailleurs contradictoire avec leur projet, parce qu’ils sont plutôt immeubles que maisons. Quant aux arbres à Savigny, si cela les amuse de les compter, je pense qu’il y a plus important, ne serait-ce que pour éviter justement qu’on perde d’autres arbres…


Pendant ce temps, MEHLHORN doit savourer le spectacle, parce qu’il n’a rien à faire : ses ennemis politiques se neutralisent entre eux, et s’empêchent de communiquer sur ses actions !

Lui est déjà connu en tant que sortant, et n’a donc pas besoin d’afficher. Tant mieux, car il n’a personne que BÉNÉTEAU pour s’y coller, c’est le cas de l’écrire !

Et comme en plus, son allié Jean ESTIVILL, semble même se préparer à entrer dans la valse des collages, à en lire son compte Facebook…

Là encore, pas pour faire un score, mais tant qu’il peut me nuire, et faire perdre la gauche. Au fait, il faudrait que je vois s’il arrive à récupérer l’investiture insoumise…




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.