Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : j’arrête de courir après Bernard BLANCHAUD.

J’aime beaucoup Bernard, mais là, il commence sérieusement à me gonfler.

Donc pour ma part, j’arrête de m’emmerder à lui faire des propositions, et je renonce à faire la démarche de lui demander d’intégrer ma liste, puisqu’il ne le veut manifestement pas.

Qu’il sache cependant que je ne lui ferme toujours pas la porte, mais que c’est maintenant à lui de me dire franchement ce qu’il veut, et sans passer par des heures de réunions inutiles, en présence de tant de nos partisans et de tant d’observateurs, pour que finalement, personne n’arrive à rien se dire, le tout dans un joyeux bordel parce qu’il ne sait ni animer ni se tenir à un ordre du jour.


Quand je pense qu’après qu’il n’ait pas été investi par LaREM, il m’a reproché de ne pas « nous réunir discrètement pour trouver des compromis » (je ressens déjà les difficultés avec la transparence).

Puis quand je lui réponds qu’on se voit quand il veut, mais qu’il vienne chez moi avec ses demandes, il n’y a plus personne, parce qu’il n’y a pas les copains derrière…

Donc moi, ça me saoule, et je ne compte pas perdre ma soirée du mardi 23. Tout sauf cela ! Je préfère encore regarder une connerie à la télé, que de me prendre la tête en marchandage de tapis pour placer des mecs qu’on ne voit pour l’instant pas beaucoup plus que derrière un écran d’ordinateur.


De toute façon, les électeurs de Bernard ne sont pas les miens, mais effectivement des voix que je peux récupérer par défaut…

Limite, j’ai peut-être plutôt intérêt à ce qu’il y aille seul pour piquer des voix, à la fois à LaREM, mais aussi à MEHLHORN, de Saviniens qui veulent un homme mûr, plutôt de tendance libérale, qui a connu MARSAUDON, et qui ne sont pas très regardants sur le bilan, à tel point qu’ils ont élu en 2014 un mec qui a tout foiré depuis son premier mandat de conseiller départemental où il a manqué d’obtenir un arrêt du T12 à Savigny…

Mais je ne ferais ensuite rien, ni avec Bernard, ni avec personne, au second tour. Le coup à finir comme SPICHER et FABRE. Surtout après qu’on se soit tapé dessus pendant six mois…


J’ai un ami qui me dit depuis le départ d’oublier BLANCHAUD et compagnie, pour faire le neuf, et renouveler les pratiques.

Malheureusement, sur Savigny, il n’y a pas 39 personnes valables, et ça va donc finir avec moi, dictateur de ma liste.

Mais au moins, cela m’évitera toujours les connards qui gravitent sur Nous Saviniens, à qui il a manifestement promis des places, pour qu’ils me détestent autant…




Publicités

2 réflexions au sujet de « Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : j’arrête de courir après Bernard BLANCHAUD. »

  1. 91apl91

    Franchement, tous ces commentaires haineux sur Facebook, c’est vraiment du grand n’importe quoi ! Comment des gens peuvent se permettre d’écrire de telles horreurs sur une personne sans la connaître ?
    Moi je connais Olivier Vagneux depuis 2008, soit depuis bien avant son engagement politique. Beaucoup de gens le jugent uniquement par rapport au mieux à ses écrits ou au pire par rapport à une partie de ses écrits (c’est-à-dire qu’ils sélectionnent uniquement ce qui les arrange pour essayer de rendre crédible leurs propos extrêmes).

    Malheureusement, ce genre de choses est le reflet de notre société. Nous sommes dans une société globalement intolérante : les personnes qui ne sont pas dans ce qui est appelée « la norme » sont souvent insultés, critiqués, rejetés,… Une personne atypique doit « se battre » beaucoup plus qu’une personne « dans la norme » pour se faire une place dans ce monde cruel !

    Olivier Vagneux est une personne atypique mais c’est un homme bien. Dans ma vie, j’ai rarement vu quelqu’un d’aussi ouvert, communicant, qui accepte les gens comme ils sont,… Depuis le début de son engagement politique en 2013, il a toujours gardé la même ligne directrice : rester indépendant, être transparent, honnête, actif en permanence (et pas uniquement en période électorale), proposer des idées concrètes, informer les saviniens de ce qu’il se passe, tenter de dialoguer avec tout le monde,…

    J’avoue que ça me fait un peu mal toutes ces critiques injustifiées, ces horreurs dites ou écrites sur lui alors qu’il cherche seulement à faire bouger les choses, à proposer des nouvelles idées,… Mais le problème, c’est que la plupart des gens ont « peur » de la nouveauté. C’est un vrai paradoxe qui fait parti de la nature humaine : la plupart du temps ça critique, ça veut du changement mais au moment où se présente une opportunité de changer les choses, la réaction habituelle est : « non non, je préfère choisir une personne expérimentée, ça me rassure »…

    Quoi qu’il en soit, je suis content d’avoir un ami qui a le courage de s’engager autant (que soit en politique, dans l’associatif et ailleurs) pour tenter d’améliorer les choses.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.