Le Conseil territorial du GOSB du 25 juin 2019 reporté faute de quorum…

Troisième fois en trois ans qu’un conseil territorial du Grand-Orly Seine Bièvre est annulé, faute d’avoir atteint le quorum, c’est à dire d’avoir rassemblé physiquement 47 des 92 élus… Ici, il manquait un élu ! Dans certaines commissions, ils sont deux. On dirait vraiment que le fait qu’ils ne soient pas rémunérés joue sur leur assiduité…

Mes plans sont donc plus ou moins contrariés car j’espérais que le quorum tiendrait jusqu’à l’adoption du compte administratif 2018 ; puis que des élus qui ne tiennent pas en place comme Patricia TORDJMAN ou Pierre BELL LLOCH s’en iraient ; qu’il n’y aurait plus le quorum pour les points concernant Savigny, et donc que Michel LEPRÊTRE, président du GOSB, ne reconvoquerait pas le conseil avant l’été, nous offrant trois mois de répit…

Malheureusement pour moi, le Conseil est donc reporté à ce samedi 29 juin 2019 à 08 h 00 du matin, toujours à l’hôtel-de-Ville de Vitry, et là, il n’y aura plus besoin de quorum…


Relativement aux délibérations concernant Savigny,

Pour les projets de ZAC, c’est dommage mais inéluctable.

Non pas qu’il ne sera pas possible de les annuler après l’élection de 2020, mais on va gaspiller beaucoup d’argent dans des études inutiles.

Il n’y a aucun besoin d’engraisser un aménageur. Le prétexte de la déclaration d’utilité publique (DUP) est bidon. Si MEHLHORN voulait vraiment virer les kébabs, il enverrait le service communal d’hygiène et de santé qu’il n’a pas. Sauf qu’il ne le veut pas vraiment.

De là à supputer qu’il maintient de l’insécurité pour développer de la Police municipale, et faire croire aux gens qu’ils sont en sécurité, alors que c’est juste pour les racketter au niveau du stationnement, il n’y a qu’un pas… Non plus vraisemblablement, la DUP permettra de raser plus facilement la Grande-Rue au service des promoteurs !


Pour le projet de modification du PLU, cela reste intéressant.

Déjà, je sais que mes courriels ont bien été reçus parce que plusieurs élus, et membres de l’administration m’en ont parlé !

Globalement, ils doutent que mon dossier soit assez solide, et ont plutôt envie de me laisser voir avec le Tribunal administratif.

Pour ma part, et je l’écris ici à destination de l’avocat du maire, aucun problème pour soulever en référé-suspension un vice de procédure dans l’adoption de la délibération territoriale, en tant que la charte de gouvernance du GOSB, qui a valeur de délibération, tout comme le règlement intérieur du GOSB, qui a aussi valeur de délibération, disposent de la nécessité d’une approbation préalable du PLU par le Conseil municipal.

Et là de soulever l’exception d’illégalité de la délibération savinienne entachée d’une erreur de fait, relativement à MEHLHORN qui a menti à ses élus, en les prenant bien pour des cons (qu’ils n’avaient qu’à lire le projet de délibération parce qu’il n’était inscrit qu’il ne s’agissait que d’un donner acte… Ben non, apparemment, c’est toi qui ne sais pas lire…)


Bref, MEHLHORN a été en panique toute la soirée.

Il est sorti plusieurs fois pour téléphoner (à l’avocat conseil de la Commune ? Je me fais un film), et il a discuté à pas moins de quatre reprises avec le président du GOSB.

Il me montrait à ses collègues, qui du coup me regardaient avec insistance pour observer cette bête curieuse qui cause tant de soucis à MEHLHORN ; ce qui ressemblait peu ou prou aux scènes qui me sont racontés où en privé MEHLHORN me diffame en se plaignant qu’il y a un jeune con qui le fait chier… C’est moi !


Je sais qu’à la fin, la délibération de modification du PLU passera, et c’est dans mon intérêt car cela pourra me permettre de taper sur Super-Bétonneur.

Mais je veux juste que ce soit fait dans les règles, que MEHLHORN propose à son Conseil d’adopter la modification du PLU ; et pas qu’il raconte qu’il s’agit juste de donner acte.

Limite, si le Conseil municipal de Savigny pouvait revoter, que MEHLHORN demande qui est pour (il ne le fera pas ; il va demander qui est contre, et qui s’abstient, pour m’éviter les photos, et surtout éviter à ses élus dociles et soumis d’assumer leur politique !)

MEHLHORN trouve que je suis méchant ? C’est lui qui m’a pourri pour 40 ans en me faisant condamner en diffamation pour avoir écrit qu’il était visé par une enquête préliminaire (déclenchée par une plainte n°Parquet Évry 16/111/102).

Toujours est-il qu’aujourd’hui, il est encore visé par trois enquêtes préliminaires déclenchées par mes plaintes n°Parquet Évry 18/067/179 (l’enregistrement dans lequel il dit qu’il m’enregistre), 18/107/59 (l’étonnant montage financier de l’espace inter-générationnel du Vert-Galant) et 18/107/63 (l’embauche de la conseillère municipale Catherine CHEVALIER au Département)

Et je ne lui souhaite pas d’être élu, parce que je n’aurais pas les « pudeurs de gazelle » d’un DUROVRAY qui dépose des plaintes contre X, et que ce sont des plaintes pénales nominatives que je déposerai contre lui, pour les négligences établies et celles que je pourrais découvrir.

Avec SPICHER, ils étaient du même parti donc ils ont négocié. Avec moi, il n’a même pas intérêt à essayer !



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.