Éric MEHLHORN et Nadège ACHTERGAËLE assument leurs responsabilités, mais c’est quand même la faute des agents communaux…

Sincèrement, ça me fait bien gausser lorsque les agents municipaux de la Commune de Savigny-sur-Orge me reprochent d’être méprisants à leur endroit, alors que le champion toute catégorie de ce mépris s’appelle Éric MEHLHORN.

Ainsi, regardez plutôt ce qu’a été capable de dire successivement le maire de Savigny en moins de 10 minutes lors de la dernière séance du Conseil municipal, en réponse à un reproche du conseiller municipal d’opposition Alexandre LEFEBVRE sur la responsabilité personnelle de l’élue Nadège ACHTERGAËLE, qui a signé un permis de construire irrégulier.


“Très bien. Alors maintenant, on est sur des charges individuelles. Je trouve cela juste extraordinaire.”

(…)

“Et oui, nous reconnaissons notre faute sur le sujet. Et si je dis “nous reconnaissons”, c’est parce que lorsque je donne ma délégation de signature, je fais pleinement confiance à mes adjoints et j’endosse aussi leur responsabilité sur le sujet. Voilà pour être très clair.”

(…)

“Il ne vous aura pas échappé qu’il y a eu un certain nombre de changements aussi bien dans les services qu’au niveau des directions. Voilà, il n’y a pas eu que cette affaire là.


En attendant de découvrir les autres affaires, je relève juste la remarque du maire que le Tribunal administratif aurait « interprété à charge ». Cela n’arrive jamais quand il donne raison à la Commune contre Monsieur VAGNEUX, mais toujours dès lors que le Tribunal donne tort à la municipalité… C’est vraiment un mauvais joueur, avec une mentalité de gamin de maternelle (du public ou du privé ; il adaptera son discours en fonction de l’électorat !)


Voilà donc, ce n’est pas la faute des élus qui signent sans lire, mais c’est la faute des agents. Les salauds ! Tant qu’ils ne font pas de conneries, on les garde. Mais le jour où ils déconnent une fois, on les dégage… À quel moment on s’interroge de savoir s’ils sont bien formés, ou on arrête de déresponsabiliser tout le monde en démultipliant la chaine de commandement ? Non, c’est plus facile de tout porter sur cette main d’œuvre servile et corvéable qui va trop souvent se placer du côté du pouvoir pour espérer être protégée, sinon en profiter… Les mêmes qui changeront de camp à la prochaine élection !


En même temps, c’est vrai qu’elle est vachement forte, Nadège, mais elle est ingénieure !

Parce que tous les jours, elle doit signer 70 documents.

Et parfois, ça lui prend une matinée !

Et en plus, elle a son travail, ses enfants, sa vie…

Alors, je n’écrirai qu’une seule autre chose : quand on est capable d’utiliser son mandat d’élue pour s’inventer une vie sur les réseaux sociaux, on devrait aussi être capable d’assumer ses conneries… Et de ne pas avoir l’indécence de les reporter sur les agents communaux !

Ça se dit la droite libérale, mais ça n’assume plus d’être chef quand c’est lui qui est responsable de la connerie ; or, c’est comme cela que ça fonctionne dans l’administration.

Et puis finalement, une erreur à 190 000 €, ce n’est pas si grave. Mais dans quelle société ou entreprise du privé peux-tu te permettre cela ?

L’honneur, Éric MEHLHORN et Nadège ACHTERGAËLE ne semblent pas connaître !


Elle est aussi capable d’utiliser les cartes de vœux logotypée de la mairie pour son courrier personnel…


Et aussi


Et en bonus :



Publicités

Une réflexion au sujet de « Éric MEHLHORN et Nadège ACHTERGAËLE assument leurs responsabilités, mais c’est quand même la faute des agents communaux… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.