Éric MEHLHORN, arrêtez d’instrumenter les religions pour foutre la merde !

MEHLHORN n’a visiblement pas digéré que BLANCHAUD lui tienne tête au Conseil municipal. Et je suis fier de Bernard*, parce qu’il n’a rien lâché, et qu’il n’a pas cédé un pouce de terrain, au moins quand il était attaqué par MEHLHORN. (Pour le reste, c’est discutable, notamment pour la soumission extrême devant la « Repentance ». C’est pas moi qui ait spolié ni déporté les époux KOENIGSWEIN… On n’a pas à donner leur nom à un square !)

Et tous les bouffons qui n’étaient pas là, mais qui commentent…

Et Guilène DÉSIRÉE qui a passé le conseil sur son téléphone… Drôle de pasteure…

* Si je me permets de tirer un motif de fierté de la prestation de Bernard BLANCHAUD, c’est parce que j’ose penser que le travail que nous accomplissons ensemble, tout en gardant nos différences programmatiques, n’y est pas pour rien.


C’est marrant parce que quand le règlement intérieur du conseil municipal dit qu’on peut ne pas débattre des questions orales, le maire trouve que son règlement est génial.

Mais dès que le règlement intérieur dit que pour qu’un point puisse être intégré à l’ordre du jour du Conseil municipal, alors il doit obligatoirement être étudié en commission, ben là, on peut faire autrement, on peut passer outre…

Ce maire n’a aucune crédibilité.


Donc MEHLHORN s’imagine que parce qu’il a eu 63 réactions sur son Facebook, qui est devenu l’organe officiel de communication de la Commune de Savigny (du moins là où il faut être si on veut être informé), alors son objet est populaire (on voit le maire qui fait sa politique à coups d’émotions et de réseaux sociaux).

Et il nous sort l’effet papillon ; mais qu’est-ce que ça vient foutre là ?

Et donc il reproche à BLANCHAUD, qu’il n’assume même pas de nommer pour ne pas lui faire de pub, surtout parce qu’il veut critiquer En marche, d’avoir invoqué le règlement intérieur pour faire repousser le vote.


Alors MEHLHORN, qui la dernière fois qu’il a foutu les pieds à la messe, c’était pour siffler l’apéro au repas paroissial du 20 janvier 2019, foutez la paix aux religions !

Si vous voulez réparer Notre-Dame, faites-le avec votre argent, plutôt que de prendre celui de la population, pour une communication aussi grossière que vulgaire.

Moi j’ai donné mon fric ; donne-le tien avant de donner celui des autres, qui ne sont peut-être pas d’accord pour qu’il soit utilisé ainsi !


Et le mec qui veut sauver la cathédrale, mais qui se fout des chrétiens.

Qui organise son conseil municipal le jour de la sainte Cène, à l’heure de la célébration !

Dont la modification du PLU intègre le projet de raser deux églises évangéliques situées dans la rue du Billoir !


Il enfreint la laïcité en allant en tant que maire participer à l’office à la synagogue.

Il entretient la division en soutenant un projet de centre culturel musulman, plus que contestable d’un point de vue urbanistique, aux Prés-saint-Martin.

Et il tente de récupérer les cathos, à l’approche des élections. Minable !


Ceci était mon coup de gueule du jour.




Publicités

2 réflexions au sujet de « Éric MEHLHORN, arrêtez d’instrumenter les religions pour foutre la merde ! »

  1. Jean-Marie CORBIN

    MEHLHORN pense qu’il ne faut que 5 ans pour reconstruire la cathédrale Notre Dame. Qu’il prenne sa truelle, une équerre et un compas et qu’il commence par s’occuper correctement de la rénovation de Grand Vaux et on verra s’il est capable de tout rénover en 5 ans ! (et sans saccager les alentours très proches de Notre Dame … de l’Espérance comme cela est pour le moment prévu )

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.