Fiche historique : 200 ans avant le 11 septembre, les États-Unis étaient en guerre avec des états musulmans

On l’appelle Guerre de Tripoli ou première guerre barbaresque ou guerre de la côte barbaresque. Elle dura du 14 mai 1801 au 10 juin 1805, et elle sera suivie d’une deuxième guerre des États-Unis d’Amérique contre les états barbaresques : le sultanat indépendant du Maroc et les régences ottomanes d’Alger, de Tunis et de Tripoli.

À l’époque moderne, les royaumes européens payent un tribut aux états barbaresques pour protéger leurs navires de commerce des raids des pirates.

Mais en 1783, à l’indépendance des États-Unis de la Grande-Bretagne, les navires commerciaux états-uniens perdent la protection que leur assurait leur ancien colonisateur.

En 1784, un premier navire états-unien est capturé par des pirates marocains, tandis qu’en 1785, ce sont deux navires qui sont capturés par des pirates de la Régence d’Alger. Les États-Unis tentent de négocier en vain.

En 1786, le Portugal commence une guerre contre les États barbaresques, ce qui interrompt les actions de piraterie.

Mais en 1793, le Portugal arrête sa guerre, et la piraterie reprend : dix navires états-uniens sont capturés cette seule année.

Les États-Unis acceptent alors de payer un tribut de deux millions de dollars représentant près du quart de leur budget annuel pour racheter leurs équipages et protéger leurs navires de 1794 à 1800 !

Mais dans le même temps, ils se préparent à la guerre en construisant six frégates.

Pour 1801, le dey de Tripoli réclame 225 000 dollars de plus. Les États-Unis refusent.

Tripoli, Tunis et Alger déclarent alors la guerre aux États-Unis en mai 1801 !

Les États-Unis envoient leur nouvelle flotte et recrutent des mercenaires grecs et arabes.

Ils seront aidés d’alliés suédois (jusqu’en 1802) et siciliens.

En juillet 1801, le Mediterranean Squadron organise un blocus du port de Tripoli. Il bombardera plusieurs fois les capitales de Tripoli et d’Alger en 1804 et en 1805.

La première bataille navale a lieu le 1er août 1801, et elle est remportée par les États-uniens.

Le 31 octobre 1803, la frégate USS Philadelphia s’échoue sur un récif, et elle est capturée par Tripoli.

Mais les États-Uniens vont mener une opération commando pour la détruire le 16 février 1804 dans le port de Tripoli.

Les Marines états-uniens vont débarquer à Derna en Libye en 1805. Ils s’emparent de la ville le 27 avril, et repoussent une offensive ennemie le 13 mai. Ce sera leur première victoire sur un sol étranger.

La paix est signée le 11 juin 1805. Le traité de Tripoli et celui de paix et d’amitié avec le bey d’Alger, et celui de Tunis sont renégociés en faveur des Américains.


Une seconde guerre barbaresque aura cependant lieu entre le 17 et le 19 juin 1815 (au moment de la bataille de Waterloo).

Profitant de la guerre anglo-américaine de 1812, les Barbaresques recommencent à attaquer les navires commerciaux états-uniens.

Le 03 mars 1815, le Congrès des États-Unis autorise la guerre et envoie deux flottes.

Le 17 juin 1815, la flotte états-unienne capture une frégate algérienne à Cap-Gata, et tue le célèbre corsaire Hamidou BEN ALI, puis ils s’emparent d’un brick algérien à Cap-Palos le 19 juin.

Les marines débarquent à Alger le 28 juin, et contraignent le Dey à signer la paix, libérer tous les prisonniers états-uniens et renoncer à tout tribut.

Il faudra attendre 1830, et la conquête d’Alger par la France pour que la piraterie cesse définitivement en Méditerranée.


À noter l’article 11 du Traité de Tripoli (1797), à relire au regard de l’Histoire récente :

« Car le gouvernement des États-Unis d’Amérique n’est pas, dans aucun sens, fondé sur la religion chrétienne — car le gouvernement des États-Unis d’Amérique n’a en soi aucun caractère d’hostilité contre les lois, religion, ou tranquillité, des Musulmans — et comme les États-Unis d’Amérique n’ont jamais eu de guerres ou actes d’hostilités contre aucune nations mahométanes, il est déclaré par les parties qu’aucun prétexte résultant des avis religieux ne produira jamais une interruption de l’harmonie existant entre les deux pays. »



Publicités

2 réflexions au sujet de « Fiche historique : 200 ans avant le 11 septembre, les États-Unis étaient en guerre avec des états musulmans »

    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Tu veux ecrire n’avait pas pu désinformer la population états-unienne ? À l’époque, le parti républicain et le parti démocrate ne formait qu’un seul et même parti…

      Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.