Cahiers de doléances de l’AMIF : incommunicables pour des « raisons de confidentialité »

Quand je reçois ce genre de réponses, je commence par saisir la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs), puis je me pose ensuite des questions.

J’ai demandé la numérisation des cahiers de doléances de Savigny-sur-Orge, ouverts par l’AMIF, pour savoir ce qu’ont dit les habitants de ma Commune.

Et on me répond que c’est l’État qui rendra ces cahiers publics…

Mais alors de quel droit l’AMIF va-t-elle communiquer des informations confidentielles à l’État ?

Il aurait d’ailleurs été bon de nous expliquer avant les règles du jeu, lesquelles sont pourtant introuvables ! Je n’ai jamais lu nulle part que l’AMIF allait donner les cahiers de doléances à l’État.

Est-ce donc à dire qu’il y a un travail d’anonymisation, mais que l’AMIF ne veut pas le faire, et préfère que la BNF s’en charge ?

Or, dans tous les cas, c’est bien à l’AMIF de transmettre ma question, du moins ma demande…

Toujours est-il qu’on voit les limites de l’exercice démocratique, qui plus est dans un hypocrite contexte de flicage permanent, ah mais non, c’est privé et c’est confidentiel.

De vous à moi, parce que l’AMIF veut exploiter à fond ces réponses en vue des prochaines élections municipales ?

Parce que rien qu’à Savigny, il y a eu un hors-sujet permanent avec des gens qui ont crû qu’ils s’adressaient au maire ; à la municipalité dont il faudrait s’assurer qu’à son tour, elle n’a pas gardé de copies !


Le courriel de réponse de l’AMIF (cliquez dessus pour l’agrandir)



Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.