Photos de jour après l’incendie de ma haie

Essayons d’y voir le positif ; je vais tenter de créer depuis mon jardin un accès sur Morangis pour rentrer plus vite des courses [puisque le xénophobe Éric MEHLHORN a clôturé le parc Jean-D’HERS, jusqu’au jour où un des gamins qui escaladent le mur du square va s’empaler – ce jour là, Ricou fera moins le beau], et aussi de mettre une boîte à lettre sur cette autre commune. Habiter à une frontière doit bien avoir ses petits avantages…

Cela étant, j’ai porté plainte. Cela m’a pris 1 heure 15. Je vais maintenant passer la journée à demander des devis, en contact avec mon assureur. Et comme j’aime bien chercher la merde, je vais même publier les actes de procédure, en infraction de l’article 38 de la loi de 1881, pour dire comment se porte la liberté d’expression à Savigny. Que la Procureure commence par retrouver ma plainte envoyée trois fois par recommandé et dont j’ai à chaque fois reçu l’accusé de réception, que ses services ont bizarrement égaré. Ça pue la franc-maçonnerie à plein nez.

Car voilà ce qui arrive quand vous ouvrez un peu trop votre gueule, et je rappelle aussi la boîte aux lettres défoncées et remplie de merde, la gouttière cassée, le portail défoncé et maintenant la haie incendiée. Beaucoup d’accidents, ou de coïncidences… Eh bien, devinez quoi, je vais l’ouvrir encore plus. Et n’oubliez pas que ce sont toujours les gentils qui gagnent à la fin ; dans quel état et avec combien de pertes, mais je finirai par gagner. Et la première chose que j’ai pensé à sauver sont mes dossiers juridiques papiers, pour vous dire comme je vais mal !

Alors oui, je suis parano parce que la politique, telle que je me retrouve seul à en faire, a gravement nui à ma santé mentale. Je ne crois pas à l’accident, d’un jeune qui veut se prouver qu’il en a. Un seul gamin de 14 ans a été arrêté (alors qu’ils étaient au moins deux), et c’est contre lui, mineur, que la Police m’a contraint à diriger ma plainte. Néanmoins, je pense qu’un gamin est facilement manipulable, et comme je sais que j’emmerde un certain nombre de personnes. Jeunes de Grand-Vaux ? Promoteurs immobiliers ? Ennemis politiques ? Mecs qui collent les étiquettes Serrurier ou qui vendent des faux calendriers ? Musulmans par rapport à certains de mes textes ? Franc-maçons par rapport à mes dénonciations ? Agents communaux ? Personnes visées par des enquêtes préliminaires suite à des plaintes ? Un mécontent de Fleury ?

Vous noterez que la Police a déformé mon adresse courriel, donc en plus, je ne pourrais rien recevoir… Il va falloir que je fasse modifier cela. Et aïe mes yeux pour l’orthographe… Ils m’ont dit que c’est l’enquête qui déterminerait si le jeune a été manipulé. J’ai suffisamment d’expériences pour affirmer qu’une enquête peut déboucher sur les conclusions que l’on veut ; et que le Procureur peut ensuite faire ce qu’il veut, dans le sens qu’il entend…


Voici néanmoins quelques photos de jour


Les cendres jusque devant ma rue (mon jardin est en arrière)


Depuis mon jardin


Vu de Morangis



 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Photos de jour après l’incendie de ma haie »

    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Pas besoin. C’étaient des résineux dans le contexte de la sécheresse… Puis s’ils ont réellement fait cela à l’aérosol. Une vraie chance qu’il n’y avait pas de voiture à proximité puisqu’il y a aussi des places pas très loin.

      Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.