La Métropole du Grand-Paris instaure la taxe GEMPAI à 20 centimes d’euro par habitant

C’est bien une nouvelle ligne qui va apparaître sur nos avis d’imposition 2019. Pour récolter 3 millions d’euros de nouvelles recettes, et plutôt que de faire un emprunt, la Métropole du Grand-Paris (MGP) a choisi d’instaurer une taxe pour assurer la Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) ; laquelle sera à confirmer tous les ans, ainsi que son montant qui sera réévalué à chaque exercice.

Mais alors pourquoi ce soudain revirement de l’exécutif métropolitain qui au mois de février encore, rejetait avec force l’idée d’instaurer cette taxe ? Parce qu’enfin et après deux ans, la Métropole saurait concrètement à quoi consacrer le produit de cette taxe, c’est à dire investir dans la prévention, la sécurité et la lutte contre les inondations. Par contre, c’est dommage, ils ne nous l’ont pas dit dans le débat…

L’exécutif n’a cependant manqué de souligner l’insuffisance de cette taxe au regard du budget de la compétence GEMAPI qui s’élève à 19 millions €. Et de rappeler que la crue de 2016 aurait coûtée entre 1 milliard et 1,3 milliard d’euros ; et que les dégâts attendus par la crue centennale frôleraient les 35 milliards d’euros.

Il y a eu un petit mensonge sur le sujet qui a été de faire croire que 7 millions de métropolitains allaient payer cette taxe alors qu’en sont exonérés les habitants de logements sociaux et les gens non imposables. Je pense, mais c’est à vérifier, que le montant de 3 millions sera bien atteint car les entreprises devraient aussi y être assujetties.

Le plus dur en fait était de créer cette taxe, par rapport au choc symbolique qu’elle provoque. Si je vous dis qu’on créé une taxe, vous allez vous offusquer. Si je vous dis que c’est pour 20 centimes, vous allez rigoler.

On rappellera que la taxe GEMAPI peut grimper jusqu’à 40 euros par personne, dans une limite de 200 euros par foyer. Cela étant fait, elle pourra progressivement augmenter tous les ans. Mais on ne manquera pas de nous faire remarquer que 20 centimes, c’est vraiment peu. Et même si elle prend 1 ou 2 euros, cela restera supportable. On verra à terme ; le ras-le-bol fiscal approche !

Au fait, relativement à Savigny-sur-Orge, notre conseiller métropolitain Sébastien BÉNÉTEAU, qui se veut être notre futur maire, a été malin. Il n’y est pas allé, du coup il n’a pas voté pour instaurer cette taxe. Bien joué, Sébastien !



Publicités

3 réflexions au sujet de « La Métropole du Grand-Paris instaure la taxe GEMPAI à 20 centimes d’euro par habitant »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Le ras-le-bol fiscal est largement dépassé depuis longtemps. Optimisation (joli mot pour parler de l’évasion) fiscale pour les plus nantis et travail au noir et autres fraudes du même acabit pour tous. Et enfin ajoutons-y la paresse (pourquoi travailler lorsque l’État me vole tout l’excédent de mes efforts) voire l’assistanat.

    À la lecture de ces propos à vouloir du moins État, on me cataloguera d’emblée de libéraliste voire d’ultra-libéraliste. Sauf qu’en lieu en place du mieux État assortie de moins d’État, on a la « loi de Tarzan » qui profite encore plus à ceux qui ont le plus d’influence, les lobbyistes qui utilisent le levier interventionniste et punisseur de l’État pour se goinfrer une fois de plus.

    J’ai comme l’intuition que la taxe GEMAPI va surtout profiter aux activités du BTP !

    Répondre
  2. florentcappelletti

    Bonjour une remarque, si c’est un impôt il y a possibilité d’exonération, si c’est une taxe tout le monde paye, même les personnes exonérées d’impôts. Il est donc important de savoir ca la recette pourrait être de 7 Millions d’€ (et non 3)si c’est une taxe .

    Télécharger Outlook pour Android

    ________________________________

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.