Linky : la Justice administrative reconnaît aux citoyens le droit de refuser l’accès d’Énedis à nos propriétés, ainsi que de transmettre nos données à leurs tiers

C’est un jugement, encore non définitif, rendu ce 11 septembre 2018 par le Tribunal administratif de Toulouse qui devrait faire jurisprudence : un arrêté municipal anti-Linky de la Commune de Blagnac (Haute-Garonne) a été validé par la Justice administrative. Celle-ci admet donc que les citoyens ont le droit de refuser l’accès de leur propriété à Énedis, tout comme de s’opposer à la transmission de leurs données personnelles.

Précisons néanmoins que cette opposition au Linky s’inscrit dans le cadre d’un arrêté municipal, nécessaire en tant que ce sont les communes qui sont propriétaires des compteurs électriques. Donc j’écris pour le cas de la Ville de Savigny-sur-Orge qu’il faudrait que M. Éric MEHLHORN, désormais rassuré, se décide à prendre un acte décisoire, et pas seulement fasse voter un vœu ou une motion, qui ne sont légalement pas opposables à Énedis…

Personnellement, voilà ce que j’ai fait à mon niveau. Un courrier que j’ai apposé dans mon compteur électrique pour signifier mon opposition au Linky. J’attends encore l’accord de l’association syndicale libre de ma résidence pour pouvoir aussi l’afficher à l’extérieur de la boîte. Mais j’ai bien compris que cela dérangeait certains voisins… Et à ce propos, je m’interroge des raisons qui dérangent MEHLHORN de laisser la liberté de choisir aux habitants… Hmm Hmm…




Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.