Quand La Poste me perd une lettre suivie de 100 grammes pour le bureau d’aide juridictionnelle…

Avertissement : Ce qui m’arrive est vraisemblablement le fait d’un problème avec un ticket de suivi acheté sur automate qui ne serait valable que dans les deux mois suivant l’achat. Sauf qu’il faudrait le savoir, parce que rien n’est précisé, et qu’on aurait pu croire, comme moi, qu’il avait une validité permanente. Donc je repasse à la lettre suivie en boutique, dont je vais faire le plein avant la prochaine inflation des prix au 1er janvier.


Ça va que ce sont les vacances, et que le bureau d’aide juridictionnelle est plus souple sur les délais, d’autant que mon affaire ne devrait être étudiée que dans six mois environ. Mais La Poste m’a potentiellement fait perdre mon droit à deux demandes d’aide. Et sans excuses ni assurance qu’ils vont essayer de retrouver ma lettre suivie de 100 grammes, ils m’envoient grand seigneur un bon pour une lettre gratuite de 20 grammes…


Ce qui est assez dingue dans toute cette affaire (je pourrais d’ailleurs en faire un autre article), est que le BAJ (bureau d’aide juridictionnelle) m’a demandé deux dossiers avec les pièces en double, mais qu’il me fait une relance pour un seul dossier qui va en fait servir aux deux affaires. Et que dans leur courrier, les éléments sollicités doivent leur parvenir par voie postale, mais que dans le courriel qu’ils m’envoient après, je peux dématérialiser tout cela… Allez comprendre.


Bref, je leur réponds le 31 juillet avec une ticket de suivie acheté sur un automate de La Poste, mais acquis il y a plus deux mois, ce qui fait que le système de suivi ne fonctionne plus ; en plus du fait que ma lettre ne leur arrivera jamais. Très inquiet, je sollicite donc La Poste, et voilà ce que je reçois, dans deux courriers séparés pour faire augmenter artificiellement le volume d’échanges de La Poste et les rassurer qu’ils servent encore à distribuer du courrier !


Donc c’est charmant, mais je m’en fous. De toute façon, je n’irai pas voir ailleurs parce que payer 45 euros pour le service d’un recommandé à 8 euros à la Poste, ça me ferait trop mal. 300 francs dans le privé pour porter du courrier ; était-ce si cher sous l’empire Romain ?

Je reste quand même très content d’avoir une lettre suivie gratuite, même si elle n’a aucune valeur juridique, et qu’elle ne peut que me rassurer quant à l’arrivée de mon courrier. Mais j’aurais aussi aimé des excuses ou un message qu’ils allaient rechercher ma lettre.


Heureusement, le BAJ de Versailles est compréhensif, surtout que je commence à avoir mes habitudes chez eux, du genre un rond de serviette quelque part. Donc tout est bien qui finit bien, même si ça aurait pu me créer plus d’ennuis !



Publicités

Une réflexion au sujet de « Quand La Poste me perd une lettre suivie de 100 grammes pour le bureau d’aide juridictionnelle… »

  1. Jean-Marie CORBIN

    J’ai un collègue qui a envoyé un courrier en RAR de résiliation son bail d’habitation. Le RAR n’est jamais parvenu mais la Poste lui a royalement remboursé les frais d’envoi. Il a eu en revanche beaucoup de tracas pour faire accepter une demande accélérée auprès de son bailleur malgré la présentation de l’enregistrement du RAR égaré.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.