Un recours contre l’adhésion partielle du Grand-Orly Seine Bièvre au SEDIF

Depuis le 1er janvier 2018, la compétence « Eau potable » a été transférée des communes aux intercommunalités. Or, les intercommunalités de Plaine-Commune et du Grand-Orly Seine Bièvre se sont prononcés favorablement à une ré-adhésion de leurs communes membres au SEDIF (Syndicat des eaux d’Île-de-France), lequel délègue la gestion de l’eau à Véolia, entreprise critiquable par ailleurs ; sans prendre l’avis des conseils municipaux !

Un recours collectif est donc en finalisation à l’initiative de plusieurs collectifs dont l’association Démocratie et Justice pour l’Eau, afin de contester l’arrêté inter-préfectoral portant adhésion au Syndicat des eaux d’Île-de-France (SEDIF) des établissements publics territoriaux Plaine-Commune et Grand-Orly Seine Bièvre au titre de la compétence eau potable. En Essonne, cela concerne seulement les communes d’Athis-Mons et de Juvisy-sur-Orge.

Pour rappel, la commune de Savigny-sur-Orge est en contrat de délégation de service public avec l’entreprise Suez (ex-Lyonnaise des Eaux) jusqu’au 31 décembre 2024.

Il est donc proposé aux élus et aux citoyens des villes concernées de se porter requérant dans l’affaire, très rapidement, puisqu’il n’y a que jusqu’au lundi 06 août 2018 à minuit !

https://monactioncollective.fr/product/demande-dannulation-de-larrete-prefectoral-du-8-juin-2018-portant-sur-ladhesion-au-sedif-des-communes-depinay-sur-seine-saint-ouen-et-la-courneuve

Empêcher l’adhésion au SEDIF, sur lequel il y aurait beaucoup à redire, et notamment sur les élus qui « mouillent » dedans, c’est essayer de permettre la création d’une régie publique de l’eau, qui si elle est bien gérée, permettra une diminution sensible du prix de l’eau (surtout s’il n’y a plus les dividendes à payer aux actionnaires). Mais c’est aussi sortir du système opaque, mauvais gestionnaire et peu démocratique de Véolia.

Chiffres et iconographie : Artélia-Earth pour 94citoyens.com – © Tous droits réservés


Un recours collectif est donc en phase d’être déposé, arguant notamment de l’absence de consultation des conseils municipaux, quoique prévue dans le code général des collectivités territoriales ; ainsi que d’une rupture d’égalité des usagers devant le service public.

Une avocate spécialisée a été mandatée par les collectifs, et une somme de 15 euros  est demandée à tous ceux qui souhaiteraient s’associer à ce projet ; prélude nécessaire à la création d’une grande régie de l’eau sur notre territoire !



Publicités

Une réflexion au sujet de « Un recours contre l’adhésion partielle du Grand-Orly Seine Bièvre au SEDIF »

  1. Jean-Marie CORBIN

    En incluant le prix de l’abonnement on est plus proche des 5 € que des 4,5€ à Savigny-sur-Orge. On remarquera que l’eau de Viry-Chatillon est à un tarif nettement inférieur. Le relevé a du sans doute été fait avant que JM Vilain abroge et abrège l’existence de la régie publique de distribution de l’eau à Viry-Châtillon !

    La distribution de l’eau est hélas un dossier qui mériterait beaucoup plus d’attention de nos concitoyens car les enjeux sont énormes.Mais comme beaucoup vivent en habitats collectif, la facture d’eau est noyée et très rarement détaillée dans les charges, peu s’en inquiètent. La qualité de l’eau est en baisse où les taux de polluants dépassent de plus en fréquemment les limites sanitaires. L’eau distribuée en Ile de France est vendue plus chère que celle distribuée par les israëliens aux habitants de la bande Gaza !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.