Éric MEHLHORN, sur les réseaux sociaux en pleine séance du Conseil municipal !

Le maire de Savigny-sur-Orge n’a-t-il donc rien de mieux à faire, en pleine séance du Conseil municipal, que d’écrire des conneries de gamin mentalité nazillon, et de répondre à des commentaires sur les réseaux sociaux ? La démocratie accepte que tout le monde ne soit pas d’accord ; pas Éric MEHLHORN qui considère que vous ne voulez rien changer, si vous n’acceptez pas SON changement ! Jugez par vous-même. Je commente après !



Successivement :

Comme il ne se relit pas, il ne s’est pas rendu compte qu’il a écrit saviennes pour saviniennes.

Donc à partir du moment où tu refuses de céder un terrain municipal à VINCI, à deux minutes de l’autoroute et à dix minutes de la gare, pour 110 000 €, c’est que tu n’aimes pas les anciens combattants…

Et encore, il n’y a pas la menace, qui est sur la vidéo, « et je vais le faire savoir ! »


Donc si tu ne votes pas SES études préalables, pour un périmètre assez bizarrement constitué, c’est d’un, que tu nies les problèmes ; et de deux, que tu ne veux pas sauver le quartier. Vu que le projet se résume à foutre 1000 nouveaux logements, je peux comprendre le vote contre de la gauche, qui refusent de dilapider notre argent dans des études bidon !


À nouveau, saviennes pour saviniennes.

La place des mots nous montrent la complexité de la pensée mehlhornienne : c’est le pied d’immeuble qui est adapté…

Encore une fois, si tu refuses son projet, c’est que tu penses qu’il faut le statu quo. Et il va le faire savoir (il menace les gens sans s’en rendre compte… Il a perdu tout surmoi !)


Je ne sais pas si MEHLHORN sait ce que veut dire mitage (la flemme de vous trouver une définition autre que celle de Google : terme urbanistique signifiant une prolifération anarchique des constructions.) Parce que les commerces restent dans des boutiques commerciales, que le Ville pourrait faire fermer en cas de problème…

Et bis repetita placent, si tu ne veux pas de son projet, c’est que tu ne veux pas bouger…


De l’anglais, what the fuck, que nous traduirons par Que diable, ou plutôt par C’est quoi cette merde ! Parce que notre maire est bien grossier, ce qu’il me reproche d’être par ailleurs (c’est l’hôpital qui se fout de la charité).

Et donc que lui a le droit d’insulter ses opposants, et de trouver qu’un vote contre son projet de merde est un vote de merde. Mais moi, je n’aurais pas le droit d’en faire autant…


Sincèrement, je pense que le maire de Savigny ferait mieux d’avoir la politesse de ne rester concentré que sur son conseil municipal, plutôt que d’aller perdre son temps et s’humilier devant ses quelques fans. Parce que c’est bien gentil de critiquer la gauche, mais en agissant ainsi, je pense que MEHLHORN se montre encore plus critiquable qu’eux. C’est surtout en cette occasion, où ses cabinets ne peuvent pas se substituer à lui, que nous voyons sa vraie nature !



Publicités

Une réflexion au sujet de « Éric MEHLHORN, sur les réseaux sociaux en pleine séance du Conseil municipal ! »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Mehlhorn essaye de trouver à sens à son existence dans les mondes virtuels des réseaux sociaux parce que dans le monde réel il n’existe que pour quelques fans dont la moyenne d’âge dépasse les 65 ans !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.