Cinq reproches à la prière pour les vocations de Mgr Michel PANSARD

Dans l’attente des ordinations du 24 juin 2018, l’évêque d’Évry a déclenché un mois de prière pour les vocations sacerdotales (avoir des nouveaux prêtres), avec une supplique qu’il nous demande de lire chaque dimanche. Comme si notre seule prière d’intentions allait résoudre la crise des vocations… Je trouve cela déresponsabilisant ; l’occasion de ne pas dire ce que nous attendons des prêtres, ni pour les laïcs de se prendre en main…

  • Déjà, je voudrais dire que je peux aussi prier sans mon évêque, mais je peux quand même l’accompagner dans sa prière. Je trouve néanmoins très patriarcal cette manière de faire…
  • Ensuite, si Dieu seul suscite des chrétiens en Essonne, à quoi servons-nous ? À quoi bon témoigner et évangéliser ?
  • Après, non, ce n’est pas Dieu qui donne les prêtres, mais qui suscite la vocation d’hommes qui choisissent le ministère de prêtres. On est sur du vocable d’avant Vatican II !
  • Enfin, quel accueil faisons-nous réellement à nos séminaristes ? Leur donne-t-on envie de s’engager pour nous ? Allons-nous vraiment au delà des mots de soutien à ceux qui accueillent cet appel ?
  • Dernière chose, dommage que cette prière soit déjà rédigée, et que nous ne soyons pas invités à mettre nos propres mots pour cette cause, ce qui ne nous empêche pas de le faire, mais cette solution est déjà très formatée…



Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.