Portrait-robot d’un électeur type d’Éric MEHLHORN

Voici quelques unes des caractéristiques de l’électeur-type d’Éric MEHLHORN et du parti Les Républicains à Savigny-sur-Orge…

  • Âgé de plus de 60 ans
  • Savinien de longue date
  • Persuadé que MEHLHORN est l’héritier de MARSAUDON
  • Persuadé que MEHLHORN est un candidat gaulliste
  • Veut par principe plus de sécurité
  • Dit vouloir payer moins d’impôts
  • Rejette l’intercommunalité et veut vivre en village gaulois souverain
  • Dit vouloir plus de parcs même s’il ne les fréquente pas
  • N’est pas intéressé par le développement numérique
  • Fréquente les petits commerces saviniens
  • Voudrait plus de commerces plus proches de chez lui
  • N’aime pas MACRON
  • N’aime pas les jeunes
  • Veut rester le plus longtemps possible chez lui
  • Dit ne pas vouloir de logements sociaux
  • A peur de l’islamisation du pays
  • Dit vouloir plus de culture même s’il ne fréquente pas ce qui existe déjà
  • Est un idéologue dont la plus grande peur est la gauche communiste
  • EST UN COCU parce que la Police municipale n’améliore pas sa sécurité, qu’il paie toujours plus d’impôts, que le Plan local d’urbanisme détruit des pavillons pour les remplacer par des logements sociaux, et qu’il vote pour un maire qui abandonne la souveraineté communale à l’agglomération.
  • N’A AUCUNE CONVICTION parce qu’il se persuade que MEHLHORN est de droite, alors que celui-ci ne mène pas une politique de droite, n’accomplit pas son programme, et prend des décisions aux graves conséquences (mais qui ne se verront que quand ces gens là seront morts). Et qu’il revote pour lui, parce qu’il est incapable de réaliser cela !


 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Portrait-robot d’un électeur type d’Éric MEHLHORN »

  1. Jean-Marie CORBIN

    C’est assez brutale comme analyse mais la réalité.

    C’est le résultat de décennies de méthodes sournoises pour évincer les moins de 60 ans de la vie publique, d’où le fort taux d’abstention.

    Même si l’exception, Omo Macron, la nouvelle lessive est nettement plus jeune, il reste entouré de vieux schnocks et de vieilles peaux !

    D’où le paradoxe stupéfiant : l’avenir de notre pays dépend des retraités.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.