Des reproches sur la méthodologie du quizz municipal d’Éric MEHLHORN

Je ne vous cache pas que je ne me rappelle pas avoir vu de décisions pour demander à la société Stratis – État d’esprit d’animer la réunion bilan du 02 mai 2018. Ce serait tellement bon s’ils l’avaient fait avec l’argent de l’ANRU, que je puisse les épingler… En fait, c’était la première réunion de campagne d’Éric MEHLHORN pour écrire le programme 2020/2026, et ça a plutôt bien fonctionné, en plus que c’était payé avec l’argent du contribuable.

Cet article est à lire en lien avec le précédent : https://wp.me/p38y7H-49d

Je pense que tout est résumé dans l’image d’illustration. 69 % de vieux (plouf dans l’Orge ; je voulais écrire de plus de 60 ans), alors qu’ils ne représentent que 20 % des Saviniens, mais comme me l’avait dit Claude NEUILLY, ancien maire-adjoint à la Sécurité (à Savigny, on aime bien confier la Police municipale à des papys de plus de 70 ans), je manipule les chiffres…

La première question qu’il a manqué, c’était de savoir qui a voté MEHLHORN en 2014. Et on aurait eu confirmation qu’on avait affaire à des cars de militants ou soutiens LR, en provenance directe du banquet des séniors, sinon invités avec insistance. Il fallait être là pour voir comment ils ont essayé de faire taire le socialiste Jacques SÉNICOURT. On aurait crû que l’élu d’opposition était un Rouge, le couteau entre les dents, qui allait tous leur prendre leur argent !

Les premières questions portaient sur la sécurité, avec des vieux qui veulent être protégés même s’ils ne risquent rien. Les questions n’étaient pas : voulez-vous payer plus d’impôts pour être en sécurité, mais voulez-vous être en sécurité ? Évidemment qu’on ne pouvait répondre que OUI. Donc ça meuble quelques questions, et ça ne mange pas de pain. Ça dit que MEHLHORN est le super-sécuritaire, et que je n’ai aucun intérêt à aller le chercher sur ce terrain.

Questions sur l’intercommunalité. 18 % de menteurs qui prétendent savoir ce que fait l’intercommunalité ; MEHLHORN lui-même est complètement largué… On fait croire aux gens que la réorganisation intercommunale va advenir (je ne pense pas mais l’espoir fait vivre). On leur fait surtout miroiter qu’ils auront plus d’argent, un peu comme SPICHER avec sa cagnotte ; c’est faux, vu que c’est l’argent de la Ville qui finance les compétences anciennement communales.

Les parcs. On ne demande pas qui les fréquente, mais on demande si on en veut plus. Normal qu’on dise OUI. Le Wi-Fi : 69 % de vieux présents qui s’en foutent donnent 85 % de Saviniens contre le développement du wifi dans les lieux publics… Normal, l’argent doit financer la sécurité. À ce propos, on n’a pas compris si MEHLHORN pouvait financer ou avait de quoi financer. De toute façon, le plan pluriannuel d’investissement est déjà acté jusqu’en 2020…

Le commerce. Tout le monde en veut à côté de chez soi, s’il n’y a pas les camions de livraison, les gens qui stationnent et les nuisances conséquentes. On a bien tapé sur MACRON. Salauds de pauvres. Sur quoi la Ville doit-elle accentuer son action ? La culture (les vieux s’ennuient), la sécurité (surtout à la gare, mais on ne demande qui prend le RER) et la propreté. Le système de n’autoriser une seule réponse, pour avoir des priorités, donne lieu à des résultats savoureux.

Le scolaire. MEHLHORN incapable d’expliquer ce qu’est un tableau numérique. Les vieux s’en foutent parce qu’ils ont appris avec des craies et des porte-plumes. La cantine, on s’en fout que ce soit dégueulasse (c’est pas à cause de Sodexo que MEHLHORN a doublé son tour de taille), on ne veut pas que les petits cons gaspillent. Une bonne guerre, et ils mangeraient. Le social : les vieux veulent rester à domicile. Ne pas parler des migrants et des familles en difficulté.

Le logement. Pas trop de pauvres, et BÉNÉTEAU s’est ramassé dans ses explications quand j’ai lancé que le PLU diminuait la part de pavillons de 68 % à 62 %. La gare où on a compris que les gens veulent moins de kébabs. (De toute façon, ils ne pourront pas stationner pour aller à ces nouveaux commerces.) La culture : les gens en veulent plus mais ne vont pas voir ce qu’il se fait déjà. L’administration : moins perdre du précieux temps de sa retraite. 21 h 30 : au lit !

Quelques questions qui ont manqué dans le prolongement du questionnaire :

  • Qui a déjà vu le chien de la Police municipale ?
  • Qui mange Sodexo dans la salle ?
  • Qui voudrait qu’on transfère la salle des fêtes à l’intercommunalité ?


Publicités

Une réflexion au sujet de « Des reproches sur la méthodologie du quizz municipal d’Éric MEHLHORN »

  1. Jean-Marie CORBIN

    * Qui a déjà vu le chien de la Police municipale ? Les parents d’élèves qui fréquentent les écoles élémentaires. Les enfants sont certainement impatients de jouer avec ce nouveau compagnon ! o Qui mange Sodexo dans la salle ? Pas moi en tout cas, car contrairement à mes collègues de bureau, j’amène tous les jours ma gamelle. Claude Zidi a imaginé Tricatel en 1976 dans l’Aile ou la Cuisse à revoir quand il repassera sur la TNT, ça fait rire jaune désormais … * Qui voudrait qu’on transfère la salle des fêtes à l’intercommunalité ? Mais l’intercommunalité n’en veut pas !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.