Coup de gueule contre la Préfecture de l’Essonne relativement à Savigny-sur-Orge

En préambule de ma copie dématérialisée du courrier, qui ne fait qu’accompagner une demande de dommages-et-intérêts (tout le fric que je peux me faire !), je précise bien à Mme Josiane CHEVALIER, préfet de l’Essonne, que je n’attends plus rien de l’État, tel qu’elle le représente… Mais tout cela n’est que symbolique, par rapport à ma conscience, pour me dire que j’aurais essayé de dénoncer, mais que je n’aurais pas été entendu.


Savigny-sur-Orge, le 14 avril 2018

Madame le préfet,

Je profite de la lettre recommandée contenant mon recours administratif préalable obligatoire concernant votre refus de communication des statistiques policières en matière de crimes et de délits sur la CSP de Savigny-sur-Orge, et demandant des dommages-et-intérêts, pour vous informer de ce qui se passe dans ma Ville de Savigny-sur-Orge.

J’aurais été très heureux que vous puissiez réagir aux propos que je vais successivement tenir, et envoyer quelques courriers d’observations bien sentis, mais j’ai bien compris, par expérience, que vous n’en ferez rien.

Je préfère donc finalement écrire au Procureur pour lui demander l’ouverture d’enquêtes administratives, ce qui ne sert à rien, mais montre que l’État fait encore semblant de se soucier de la vie publique.


En premier lieu, je voulais remercier vos services de bien m’avoir fait rire ou réagir dans votre mémoire en défense à mon recours TA Versailles n°1800049, relativement à la composition du Conseil citoyen de Grand-Vaux.

Affirmer, sur un total que vous établissez vous-même à 38 personnes, que la globalité des chiffres additionnés de 15 femmes + 7 femmes donne 21 femmes, et que la somme de 9 hommes + 7 hommes donne 18 hommes, pour un total de 39 personnes, relativise quelque peu le sérieux de votre propos…

J’ai aussi été étonné de votre aveu de sincérité lorsque vous affirmez avoir réalisé le “constat que les femmes habitants un quartier prioritaire font partie des personnes les plus souvent éloignées des processus traditionnels de participation”.

Et plutôt que de vous attaquer à la source d’un problème que vous avez identifié, vous compensez en mettant plus de femmes dans le conseil citoyen de Grand-Vaux. La République est ainsi sauve !

Restons sur le sujet de la rénovation urbaine. Je voudrais comprendre pourquoi, alors que vous êtes partenaire du projet, vous ne réagissez pas aux dysfonctionnements de la préfiguration de la rénovation, notamment :

  • la politisation et l’entrave au fonctionnement du Conseil citoyen de Grand-Vaux
  • la privatisation de ses travaux
  • le fait que le directeur du projet ANRU qui avait un contrat de 3 ans soit parti au bout de un an, et ne soit pas remplacé
  • les mensonges proférés en réunion publique sur le relogement, qui est une obligation de l’État
  • le projet qui ne respecte pas la concertation, en tant que les habitants ont dit qu’il fallait moins d’habitations, et qu’on rajoute 500 logements
  • les mensonges proférés en réunion publique sur la densité de logement
  • l’absence de rénovation d’immeubles délabrés et repérés par la DDT
  • l’absence de réaction de votre délégué quand je lui demande de s’autosaisir
  • le refus de communication des études de préfiguration par le maire de Savigny-sur-Orge, qu’il garde pour lui
  • l’inachèvement de la maison du projet, qui devait être le lieu de concertation pour les Saviniens n’habitant pas le quartier
  • le fait que le maire fasse travailler des panels sélectionnés par le bailleur, sans avoir informé les élus du Conseil municipal, et les conseillers citoyens
  • l’absence de bilan fait du contrat de Ville 2015 – 2020
  • l’absence de publication de la convention pluriannuelle de renouvellement urbain (évoquée par ailleurs en réunion publique comme ayant été signée…)

Est-ce que vous ne trouvez pas que cela commence à faire beaucoup ? Mais rassurez-vous, le projet est manifestement inattaquable, donc je peux bien gesticuler autant que je veux, à la fin, vous pourrez vous féliciter de votre politique paternaliste. Oui, l’État aura investi pour les banlieues ! À perte, et inutilement, mais c’est un autre problème, qui ne sera plus de votre responsabilité mais de celles de vos successeurs.


Quelques mots maintenant sur un nouvel abus de pouvoir du maire de Savigny : les plaques de rues. Il n’a pas pris d’arrêté pour fixer le nouveau modèle, mais non content de cela, il s’est aussi mis à dénommer un lieu qui n’avait pas encore reçu de nom, le square Capitaine-Danjou, par la pose d’une plaque.

J’ai saisi la Justice administrative (ordonnance de classement n°1802146), qui m’a répondu qu’elle ne pouvait rien faire parce qu’il n’y avait pas de décision derrière ce choix de dénomination. Est-ce que vous trouvez cela normal ? Donc un maire peut bien faire ce qu’il veut, tant qu’il ne prend pas de décision pour le justifier !


Enfin, j’ai encore été refoulé de la cérémonie de citoyenneté, organisée ce vendredi 13 avril 2018. Elle était pourtant inscrite sur le site de la Ville dans l’agenda des évènements ! Et comme pour l’inauguration de la maison des anciens combattants, je ne comprends toujours pas ce qui peut autoriser le maire à m’en interdire l’accès. Mais comme vous n’avez pas plus de réponses….

Des parents, dont personne n’a vérifié l’identité, ont pu rentrer. Mais pas moi… Des conseillers municipaux de la majorité y étaient, ils y avaient été invités. Les élus de l’opposition n’y étaient pas, ils n’avaient pas été invités. Et on veut expliquer aux jeunes ce qu’est la démocratie ?


Je vous remercie de votre attention, et je vous prie de croire, Madame le préfet, en l’assurance de mes respectueuses salutations.

Olivier VAGNEUX



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.