Rénovation de Grand-Vaux : mon coup de gueule auprès de l’ANRU

Le 12 avril 2018,

Bonjour,

Je vous remercie de votre message qui ne répond malheureusement pas à ma question de savoir comment contester juridiquement le non respect du protocole de préfiguration de la rénovation urbaine du quartier de Grand-Vaux.

Vous m’invitez à me rapprocher du porteur du projet. Voilà près de trois ans que j’essaie en vain d’obtenir des informations de sa part. Vous évoquez aussi la saisine de l’ANRU, du Préfet, de la DDT, mais tous ces gens, à commencer par vous, se moquent de ce que je leur écris depuis des années, me renvoyant toujours à la responsabilité des autres.

Aujourd’hui, je suis en contentieux, relativement à la rénovation, qu’il soit administratif ou pénal, contre trois des huit partenaires en charge de la réhabilitation de Grand-Vaux (la Ville, le bailleur et la Préfecture). Et la Justice n’apporte pas de réponses, en tant qu’elle est trop lente, et que toutes mes affaires sont encore en instruction !

Alors, je ne vais pas vous retracer ici l’historique de tout ce qui a été raté, d’un Conseil citoyen politisé, dont les sessions ont été interdites au public, et qui ne communique rien de son travail sur les ordres de son coordinateur ; jusqu’au contrat du directeur de projet ANRU prévu pour trois ans, qui s’est achevé au bout d’un an et qui n’est officiellement pas remplacé…

Non, je voudrais que l’on parle du présent, et de la concertation qui s’achève dans moins d’un mois selon le calendrier prévisionnel, alors que les habitants sont toujours autant ignorés et méprisés.

Dites moi par exemple et seulement à quel moment les habitants ont approuvé la destruction de 581 logements (ce n’est pas de la rénovation que de se débarrasser des habitants), mais surtout leur remplacement par environ 150 LLS, 350 PLAI et 500 logements privés, soit environ 500 logements supplémentaires alors qu’un des problèmes est déjà la surpopulation du quartier ! Ce n’est même pas sur cela qu’on les a interrogés !

Pourquoi sinon tous ces mensonges en réunions publiques sur le relogement, le nombre de logements qui vont être réhabilités, la densité de logement ? Sinon pour justifier les envies de la Ville, et les caprices de l’architecte ? Il suffit de comparer le texte officiel de la foire aux questions au protocole de préfiguration !

Pourquoi les scenarii de rénovation ne prennent-ils pas en compte certaines copropriétés en difficultés identifiées par la DDT auxquelles il n’est pas prévu de toucher ?

Pourquoi la maison du projet est-elle toujours en travaux, et ne tiendra donc pas office de lieu de concertation ?

Dans un courrier du 30 mars 2018 adressé à un “panel” de citoyens sélectionnés par le bailleur pour travailler sur la rénovation, le maire a annoncé l’achèvement du travail du cabinet missionné par les partenaires, et la livraison de compléments d’étude. Mais il ne communique rien, ou plutôt si il ne communique que ce qui l’intéresse dans les études à un groupe choisi, alors même que ni le Conseil municipal ni le Conseil citoyen n’en sont informés ! Lesquels ne le seront pas avant une dernière réunion publique qui clôturera la concertation, mais qui arrivera trop tard pour que leurs remarques et réactions soient prises en compte. Et d’abord, de quel droit est-ce le maire qui convoque ces personnes ?

Qu’on s’intéresse enfin aux raisons de l’absence de bilan du contrat de Ville 2015 – 2020 à sa moitié, et de savoir aussi pourquoi on refuse de me communiquer la convention pluriannuelle du projet de renouvellement urbain si elle existe bien… Donc est-ce qu’il n’y a vraiment pas de convention pluriannuelle de renouvellement urbain, ou est-ce que c’est vous qui la ou les cachez ?

Dans l’attente de réponses, je vous remercie de votre attention. Et je vous réaffirme qu’on ne peut pas continuer ainsi !

Olivier Vagneux



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s