Des enjeux du Conseil municipal de Savigny-sur-Orge du 11 avril 2018

Conseil municipal plus ou moins extraordinaire ce mercredi 11 avril 2018 consacré quasi-exclusivement au vote de motions, qui est exceptionnellement à 20 heures précises, pour coïncider avec la réunions des autres conseils municipaux nord-essonniens. À noter la démission prévisible et attendue de l’ancienne députée EELV Éva SAS en date du 24 mars 2018 ; laquelle sera donc officiellement remplacée par le PS Bruno GUILLAUMOT.

Il y a ensuite le vote de plusieurs vœux communs aux différentes villes du Nord-Essonne :

– un pour dire qu’on est déçu du Grand-Orly Seine Bièvre, et que la CALPE, c’était mieux avant, quand Robin RÉDA était le chef, parce que c’était à taille humaine, et proche de nous. On se demande juste alors pourquoi MEHLHORN est allé nous jeter dans le Grand-Paris…

– un pour dire qu’il ne faut pas privatiser Orly parce que sinon le couvre-feu explosera. Cela n’a rien à voir et est encadré par la Loi. Mais RÉDA doit donc penser ne pas être capable de faire voter une nouvelle loi. À noter que la motion demande une consultation des élus… du GOSB !

– un vœu pour dire qu’on ne veut pas voir l’hôpital de Juvisy fermer, proposé depuis des mois par Michèle PLOTTU… Mais depuis que RÉDA s’est emparé du dossier, sans aucun résultat supplémentaire. Vous pouvez donc garder l’hôpital de Juvisy (ce que je souhaite), mais comme nous n’aurons bientôt plus de médecins à mettre dedans…

– un vœu savinien pour reconnaitre un droit au choix du compteur Linky, lequel n’est pas une interdiction comme demandé, et n’a aucune valeur juridique, en tant que seul le maire peut personnellement s’opposer à ce remplacement de compteurs appartenant à la Commune… On s’interrogera aussi sur la réalité des risques des rayonnements sensibles, qui s’ils existent et feront souffrir les personnes électrosensibles, sont exagérés dans leur description.

– un vœu savinien pour dire qu’il faut renfoncer les transports, et MEHLHORN d’encore réclamer une station du T12 à Savigny ! Et plutôt que d’emmener le 492 à la gare de Juvisy, donc au futur T7, de demander qu’il aille jusqu’à la gare T12 de Chilly-Mazarin… Encore un vœu dont l’objet n’a plus rien à voir avec celui de ses créateurs…. À mercredi à 20 h 00 !




Publicités

2 réflexions au sujet de « Des enjeux du Conseil municipal de Savigny-sur-Orge du 11 avril 2018 »

  1. Vincent Joel

    Concernant le vœu sur linky ne sous estimez pas les dégâts sanitaires actuels et à venir… C’est l’amiante puissance 100 :

    De plus en plus de personnes sont électro-hypersensibles à cause de l’augmentation de l’exposition aux ondes électromagnétiques (téléphone portable, antennes relais). On assiste à la remontée d’informations concernant l’apparition de nouveaux cas d’hypersensibilité dès l’installation du compteur Linky , il faut savoir que LINKY émet en continu dans le logement C’est certainement la conséquence la plus grave de l’installation de ces compteurs qui va poser à terme un problème de santé publique.

    https://stoplinkyrueilmalmaison.wordpress.com/2017/06/30/temoignages/

    des témoignages annoncent qu’Enedis commence à déposer des compteurs dans les cas les plus graves. Malheureusement le mal est fait, un électro sensible est un handicapé à vie qui n’a plus sa place dans la société puisqu’ils ne peut plus aller nulle part où il y a des téléphones portables ou de la wifi.

    L ‘ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail) dans son avis de décembre 2016 reconnaît « un effet à court terme sur le sommeil ».p 11 L’agence a étudié 234 documents entre juillet 2015 et juillet 2016, et « dénombre dans le corpus « Presse » 10 symptômes distincts regroupés ici dans la famille « symptômes électrosensibilité » : « acouphènes », « dérèglements hormonaux », « fatigue », « malaises », « maux de tête », « nausées », « palpitations cardiaques », « troubles de la concentration », « troubles du sommeil » et « vertiges ». source p 45

    P 46 l’ANSES signale une étude parue au Québec. « Dès le début du déploiement des compteurs, des habitants se sont plaints de malaises qu’ils ont attribués à l’exposition aux ondes émises par les CNG (troubles du sommeil et de l’appétit, nausées, migraines, étourdissements, saignements de nez, irritations cutanées, palpitations cardiaques, acouphènes et fatigue généralisée). Certains citoyens souffrants d’électro- hypersensibilité ont quitté leur domicile vers des lieux non exposés aux radiofréquences émises par les compteurs ». source P 46 Source : Avis de l’ANSES 124 pages : https://www.anses.fr/en/system/files/AP2015SA0210Ra.pdf

    Information diffusée le 27 mars sur le site de l’ANSES sur la réalité des maux des électro hyper-sensibles
    https://www.anses.fr/fr/content/hypersensibilité-aux-ondes-électromagnétiques-amplifier-l’effort-de-recherche-et-adapter-la

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.