Non, personne ne m’a jamais soulevé, ni menacé si j’écrivais son nom sur mon blog !

Il y a deux rumeurs me concernant qui sévissent actuellement ; lesquelles m’ont été rapportées par le dit Jean-Paul DE LA MATA. S’imaginant courageux, en tous les cas pas téméraire, celui-ci ne veut pourtant pas les préciser, tout en donnant beaucoup de détails.

Elles circuleraient en ce moment entre les différents rades (bars et autres lieux de perdition) de la circonscription, dans laquelle les meilleurs espoirs du relèvement de la France attendent impatiemment le coup de fil de RMC qui fera d’eux la nouvelle grande gueule.


Donc il paraitrait, que du temps de la campagne municipale de 2013-2014, un mec, notoirement soutien de Laurence SPICHER-BERNIER, l’ancienne maire de Savigny-sur-Orge, peut-être même un de ses colistiers, m’aurait soulevé et plaqué contre un mur. Et que j’aurais été super effrayé ; à la limite que je me serai pissé dessus.

==> Manifestement tellement terrorisé que je fais encore un blocage psychologique qui occulte ce passage de ma mémoire. Au mieux, il y a eu Richard BRUNETTO qui a fait barrage avec son corps pour m’empêcher de passer, et m’a reconduit vers la sortie en mars 2012, mais il ne m’a jamais soulevé. Et je ne pense pas que ce soit le genre à affabuler de tels récits.


Et aussi la fake news veut qu’un autre m’aurait menacé si j’écrivais son nom sur mon blog, ce que j’aurais bien fait là, par provocation, si MATA m’avait dit son nom ; parce que je suis encore libre d’écrire sur qui je veux, comme ces mêmes personnes sont libres de faire condamner mes propos s’ils les dérangent. Également de me casser la gueule, sauf que s’ils ne me tuent pas, du moins ne me rendent pas complètement débiles, savent qu’on se retrouvera en Justice…


Bref, je démens l’une comme l’autre rumeur ; en affirmant que les deux anecdotes ne me sont jamais arrivées.

Je pense qu’elles ne sont que fantasmes d’ivrognes qui réécrivent leur vie, en rajoutant des éléments qu’ils ont au mieux rêvés, pour se gonfler et se glorifier devant leurs copains.

Que ces mêmes mecs viennent donc me le dire en face, et me rappeler le jour et l’heure précise, plutôt que de balancer cela sur Facebook.

Surtout pour dire quoi ? Qu’ils m’ont claqué le bec ? Une fois ? En 2013 ? Ben, je l’ouvre encore et sur tous les sujets. Peut-être que j’avais rien à leur répondre ; et que j’ai préféré me taire plutôt que de dire ou de faire une connerie que je regretterai après.

Donc Jean-Paul DE LA MATA, arrête d’écouter tes copains et de répéter naïvement ce qu’ils t’ont inventé. C’est juste des mythomanes ; et si tu continues, j’irai aussi en Justice contre toi, surtout que j’en ai plus que marre que tu insultes tous mes amis et que tu viennes polluer mes écrits.

Je sais bien que tu n’as rien d’autre à foutre de tes journées ; et qu’au fond, ton seul intérêt est de me décourager, et que je ferme Facebook et mon blog. Ça viendra en son temps, mais pas de ton fait. Alors maintenant, tu arrêtes de faire le con et tu vas user ailleurs ta retraite stp.



Publicités

3 réflexions au sujet de « Non, personne ne m’a jamais soulevé, ni menacé si j’écrivais son nom sur mon blog ! »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Lui consacrer un article entier à ses mensonges et à ses insultes est déjà lui donner beaucoup trop d’importance. Tu t’es fait piéger, il doit en éjaculer* de satisfaction à l’heure qu’il est ! * Vu les propos odieux qu’il tient sur les femmes un peu partout sur internet, il ne fait aucun doute qu’en plus d’être vulgaire, c’est un pervers et un narcissique.

    Répondre
  2. jeanpaul de la mata

    Hé, hé et y’en a même qui me disent que tu te fais mettre par ton pote le Corbinus….c’est fou comme les gens sont méchants avec toi, non ?

    Mais que leur as-tu fais bordel de bordel ?

    T’as oublié de préciser aussi qu’ils avaient dit que tu étais suivi par un psychiatre…assumes jusqu’au bout bordel de bordel le petit curé éfféminé….t’as honte de quoi…amen !

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Je publie ce commentaire pour montrer que tu es toujours le même sale type.

      Tu ne m’avais dit pour le psychiatre. Pourquoi pas ?

      Le truc qui manque encore, c’est qu’on raconte que je suis un pédophile, et que j’ai violé les gamins sous ma responsabilité au catéchisme.

      Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.