Éva SAS a-t-elle quittée Savigny-sur-Orge ?

Voici trois conseils municipaux que l’ancienne députée est absente, plus exactement qu’elle est considérée comme « absente excusée représentée », puisqu’elle donne toujours son pouvoir à un autre membre de son groupe politique.

Sauf qu’au sortir du dernier conseil où elle fut présente (le 19 octobre 2017), celle-ci attendait un taxi qui démarra dans la direction de Paris, à l’opposé des Rossays dans lesquels Mme SAS avait pris quartier jusque-là.

Faut-il en conclure que Éva SAS a quitté Savigny, ville dans laquelle elle avait été parachutée en 2013 pour prendre la circonscription électorale, et possiblement aussi la mairie en 2014 ?

J’ose le penser, et je ne peux donc que dénoncer la malhonnêteté d’une telle pratique, si celle-ci était avérée.

D’une part, parce qu’en n’habitant plus à Savigny, vous ne pouvez plus porter la voix des habitants de la même manière.

D’autre part, parce qu’il y a une cohérence à déménager lorsqu’on démissionne pour faire monter le suivant de liste, surtout lorsqu’il habite toujours à Savigny.

Mais il y a aussi le symbole que représente SAS, en tant qu’ancienne députée. Que dirait-on alors de la liste de gauche, si ce n’est qu’on l’abandonne en cours de mandat ? Que dirait-on d’elle personnellement si ce n’est qu’elle n’était qu’opportuniste et intéressée par le pouvoir ?


Le bilan d’Éva SAS, sans être flamboyant, n’était pas si mauvais. Elle était à l’Assemblée, et elle bossait. Sauf que les gens ne votent ni pour des personnalités, ni pour des idées, mais bien pour des partis et qu’ils l’ont abandonnée assez facilement…

Reverra-t-on donc Éva SAS un jour à Savigny, ou va-t-elle finir comme tant d’autres qui restent dans des groupes pour faire nombre, mais qui sont ailleurs depuis longtemps ? Son nom réapparaitra, certaines de ses réalisations seront citées, mais cela n’ira pas plus loin…

Sous le précédent mandat municipal, c’était l’UMP Stéphane CADÉO qui était bien resté élu pendant six ans, dans l’opposition à SPICHER, alors qu’il était parti au bout de six mois… Donc la droite mehlhornienne sera de toute façon bien à mal de donner de quelconques leçons…

Enfin, cela reste dommage pour Savigny, parce que SAS, même si ce n’était pas désintéressé, était à l’écoute de la population, et essayait quand même de résoudre les ennuis que les gens pouvaient rencontrer. Mais c’est la vie (politique) !



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.