Savigny : Le Front National de l’Essonne vend son siège départemental

Le siège départemental du Front national de l’Essonne, situé au 25 bis rue Vigier à Savigny-sur-Orge, est à vendre !

Est-ce un coup du maire LR de Savigny, qui gère tellement bien sa ville, avec tellement de services publics, que les prix grimpent en flèche. Non, ils ont plutôt tendance à chuter.

Probablement qu’appauvris par leurs défaites récentes, les frontistes s’en vont chercher un autre local, moins grand, sinon moins cher.

Le parti avait pourtant fait de Savigny, ville dans laquelle il s’était installé en 2013, le chef-lieu de la conquête du Département. Avec les résultats que l’on connaît…

Ils y avaient alors parachuté Audrey GUIBERT, ancienne candidate aux cantonales à Athis-Mons.

Et pourtant, et jusqu’au 6 mai 2017, c’est bien le Front national qui a été le centre de la vie politique française. Les mêmes gens qui ont fait monter le FN, et lui ont permis ses records de voix, se retrouvaient toujours à la fin, venant de tous bords, contre le vilain parti fascistoïde.

On ne faisait plus de la politique pour les gens, mais contre le FN. Remarquons cependant qu’en face, le FN fait de la politique « au nom du peuple », leur slogan à la présidentielle ; ce qui ne vaut guère mieux.

À noter sinon que ces derniers temps, on ne voit d’ailleurs plus beaucoup la secrétaire départementale, Mademoiselle GUIBERT, laquelle s’est pris une claque aux législatives, tant personnellement, que par le biais de ses candidats soumis, choisis par elle, souvent loin d’être bons.

Enfin, on la voit quand même à la télévision se faire balancer des Pom’Potes goût pomme-fraise, à Pontoise, en train de tracter pour un candidat inconnu lors d’une législative partielle… Ils sont obligés de débaucher les conseillers régionaux de l’Essonne pour aller dans le Val d’Oise…

Bref, résultat des législatives de 2017 : 1/3 de voix en moins. Plus la « fatwa bancaire » contre les comptes de la fédération départementale par la Société générale. Plus les Français qui n’y croient plus, puisqu’il y aura toujours une union des Maastrichtiens contre le FN.

Le Front va-t-il rester à Savigny ? Ou se passer de permanence en dématérialisant tout cela ? Audrey GUIBERT va-t-elle demeurer à Savigny, ou tenter sa chance ailleurs ? Rappelons-nous que son groupe municipal fout le camp, et qu’elle n’a pas grand monde de valable à ses côtés…

Si la menace philippotiste n’est pas très importante en Essonne, pour ne pas écrire nulle, et que Les Patriotes ne pourront jamais rémunérer GUIBERT comme le fait le FN, faut-il sinon se demander si le temps n’est pas venu de changer de secrétaire départementale ?



Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.