Sur les tirs de missiles depuis la Corée-du-Nord

KIM-Jong-Un avait promis de faire rentrer la Corée-du-Nord dans le cercle des puissances nucléaires « avant la fin de l’année » (2017), et il y est parvenu. Ou presque. Parce que certes, il maîtriserait la technologie, mais en attendant, il n’arrive toujours pas à s’en servir. Et heureusement ! Mais alors pourquoi toute cette agitation médiatique, un peu comme si les médias attendaient impatiemment une prochaine guerre (nucléaire) ?

L’annonce de la réalisation de cet objectif est doublement dangereuse pour le chef coréen. D’une part parce que la Corée-du-Nord n’est toujours pas prête à rayer les États-Unis d’Amérique de la carte comme elle le promet. D’autre part, parce que si le financement des recherches sur l’arme nucléaire est abouti, alors il va falloir utiliser l’argent au service de la population, par exemple pour la nourrir, au risque de se rendre compte qu’on y arrivera pas…

Depuis 1953, la Corée-du-Nord soutient les KIM en tant qu’ils ont promis d’obtenir la bombe atomique pour rivaliser avec les États-Unis. En soi, cette promesse est d’ailleurs celle qui motive le plus le peuple, davantage que l’idée de réunifier les deux Corées qui n’ont plus grand chose en commun. Or, maintenant que cet objectif est considéré comme atteint, l’avenir de la Corée-du-Nord pourrait s’imaginer différemment que sous une gouvernance familiale tyrannique…

Pourquoi persiste-t-on à dire que KIM-Jong-Un veut vraiment la guerre ? Il veut juste dire qu’il est en capacité de la mener, de manière à obtenir un poids diplomatique qui lui permette de survivre. D’abord pour justifier tous les sacrifices menés depuis des dizaines d’années au nom de l’objectif nucléaire. Ensuite, parce que la bombe atomique est le seul moyen de garder une réelle indépendance ; en témoigne l’exemple de l’Iran, sous une forme de tutelle internationale.

Enfin, combien de temps la communauté internationale va-t-elle continuer lamentablement de feindre ignorer d’où peut provenir la matière première nécessaire à la bombe ? Veut-on nous faire croire que ni la Russie ni la Chine ne sont arrangés d’avoir un tel voisin qui refuse ouvertement l’américanisme asiatique ? La grandeur de l’Amérique se fait dans la guerre. TRUMP sinon l’Amérique n’ont-ils pas aussi intérêt à une guerre, à la condition qu’elle ne soit pas nucléaire ?



Publicités

Une réflexion au sujet de « Sur les tirs de missiles depuis la Corée-du-Nord »

  1. Bocquene

    C’est juste une nation qui veut la même chose que les autres….. Hypocrisie occidentale que de la critiquer comme le font les médias. Mais c’est bien d’entretenir une forme de peur, ça occupé l’esprit

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.