Sur la haine et les autres sentiments que je suscite

Le branleur n’est-il pas celui qui ébranle ; celui qui fait bouger les choses ? Dans ce sens, je veux bien être un branleur. Je profite de cette dégradation de mon affiche, pour raconter d’autres aventures similaires qui me sont arrivées pendant ma campagne législative. Avec, pour la première fois, le fait que personne n’ait encore dégradé ma maison à la suite de cette campagne, même si ce fut avant la gouttière.

Pour rappel :

Municipales 2014 <==> Boîte aux lettres d’abord recouverte de déjections canines, puis une autre fois, j’ai trouvé un pétard explosé à proximité (il devait être trop gros pour avoir pu rentrer) puis après la campagne défoncée d’un grand coup qui l’a fait sortir de l’axe de son support

Départementales 2015 <==> Portail de jardin en bois dont les charnières ont été arrachées

Législatives 2017 <==> Gouttière cassée à sa base

J’habite un pavillon d’une petite résidence privée fermée par chaine, mais je ne suis pas au bout de la rue. Ce n’est donc pas quelqu’un qui se serait trompé de rue, et aurait mal manœuvré, parce qu’il ne l’aurait pas fait chez moi. Quant à un voisin maladroit, comme par hasard, au moment des élections alors qu’il n’y aurait jamais rien eu avant…


Mais j’ai aussi droit, non pas cette fois aux messages téléphonées d’insultes (uniquement au moment des municipales), mais aux messages d’insultes par courriel, toujours provenant de faux-compte.

Le 07 juin ; il y a quand même quelqu’un qui s’est levé à 04 h 49 pour le faire ! Ou alors un robot ?


Cette année, et après un premier précédent, on a remis ma maison à louer sur le site Seloger.com, qui ne vérifie rien, et dont le service intervient longtemps après, ce qui fait que j’ai presque reçu plus d’appel concernant cette location que ma campagne… Ajouté aux messages d’insultes de gens ayant reçu trois fois mon livret de propositions dans des conditions plus que douteuses…


Et puis toujours les reproches de mes convictions :

  • Vous êtes de droite donc vous êtes un connard.
  • Vous êtes contre le mariage pour tous donc vous êtes homophobe, et vous voulez empêcher les homosexuels de s’aimer.
  • Vous êtes chrétien donc vous voulez nous convertir, ou ne travailler que pour les chrétiens. (Mais fermons nos gueules sur l’islam parce que c’est la religion de la paix, et que jamais ceux qui commettent des attentats ne s’en réclament au contraire d’Anders BREIVIK en Norvège !)

J’ai aussi eu droit, quand je distribuais mes tracts politiques de vœux à ces deux reproches : « vous faites du colportage », sachant que je ne vends rien, et le plus mémorable « vous faites de la publicité, vous nous vendez nos idées et après, vous allez nous convaincre ». J’ai eu envie de répondre à cette personne : « Mon con, si lire un truc t’en convainc aussi tôt, tu ne dois jamais avoir appris à penser. Je te plains sincèrement. »


Je passe sur les affiches arrachées, presque plus cette campagne que celles du Front national. Je pense notamment à celui que nous appellerons Raymond, et qui œuvre tous les jours rue de Paris. Et je finis en me posant cette question : mes concurrents ont-ils les mêmes difficultés que moi, ou est-ce que je paye juste le fait d’être un candidat indépendant ?



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s