Observatoire n°10 de la campagne des législatives sur la 7e circonscription de l’Essonne

Maintenant que le premier tour est passé, voici l’heure du bilan pour les douze candidatures de notre circonscription, dans l’ordre attribué par le tirage au sort. Lié, ou pas, les candidats arrivés en tête sont quand même ceux dont la campagne a été médiatisée. Le deuxième tour réserve des surprises, car pour autant, que les voix de gauche soient majoritaires, toutes ne se reporteront pas sur l’ennemi commun La République en marche.


1. Mme Aminata SARR (La France qui ose) – 12e avec 0,22 %

⇒ Un résultat classique pour une telle formation, composée des aficionados de Rama YADE.


2. Mme Muriel KERNREUTER (La République en marche) – 1ère avec 30,99 %

⇒ Un résultat incompréhensible, dans la lignée de ce qui se passe dans le pays. Tout l’enjeu va être de convaincre les électeurs de SAS et BENAILI qui sont opposés à la droite de RÉDA, mais ne voudront pas de la réforme du Code du Travail notamment.


3. M. Robin RÉDA (LR – UDI – Majorité pour la France) – 2e avec 23,65 %

==> Un résultat très décevant qui ne s’appuie que sur les électeurs classiques de la droite. Bref, que Robin ait ou n’ait pas fait campagne, il n’a pas gagné d’électeurs mais a peut-être limité la casse.


4. M. Adrien BEYRAND (NPA) – 11e avec 0,29 %

==> Un résultat un peu faible pour le NPA.


5. Mme Mounia BENAILI (La France insoumise) – 4e avec 13,57 %

==> Un très bon résultat, dû au succès de MÉLENCHON à la présidentielle, mais qui ne débouche sur rien.


6. Mme Monique LECLERC (LO) – 10e avec 0,54 %

==> Un score classique pour une formation telle que LO.


7. Mme Catherine BOMPARD (Mouvement 100 %) – 8e avec 1,10 %

⇒ Un bon score, d’autant plus face à une sortante écologiste. Les gens aiment les photos de chat !


8. Mme Nadine MARCELIN (DLF) – 6e avec 2 %

==> Un bon score, après ce qui s’est passé à la présidentielle, dû à la proximité géographique de Yerres.


9. Mme Audrey GUIBERT (FN) – 5e avec 12,01 %

==> Un résultat plus que décevant avec la perte d’1/3 des électeurs par rapport à 2012. Le FN paie le débat raté de l’entre-deux tours de la présidentielle au cours duquel on s’est rendu compte que Marine LE PEN, toute seule, n’avait aucune réponse crédible à rien.


10. Mme Nadège CAUSSÉ-VILLE (UPR) – 9e avec 0,75 %

==> Un score un peu faible par rapport au résultat présidentiel local mais la marque que ce parti s’inscrit dans le paysage politique français des petits partis qui seront toujours là pour grappiller 0,5 ou 1 point.


11. M. Olivier VAGNEUX (DVD) – 7e avec 1,14 %

==> Un résultat décevant. Sans commentaires.


12. Mme Eva SAS (EELV – PS – PC) – 3e avec 13,74 %

==> Un mauvais résultat pour une député sortante, mais un très bon résultat pour une députée de gauche qui fait 4 points de plus que la moyenne nationale. Aucune reconnaissance pour ses résultats et pas de volonté de faire payer la loi NOTRe, le mariage pour tous ou l’attitude au moment du deuxième usage du 49-3. Juste triste par rapport aux conditions.


RÉDA peut gagner mais il ne devrait pas y arriver à cause de l’abstention. Les électeurs du Front national vont rester chez eux, tandis que les électeurs de la gauche iront voter blanc. C’est le contexte qui se présente comme un tsunami et emporte tout sur son passage. Peu importe les positions de la candidate LREM sur l’hôpital, et peu importe qui elle est d’ailleurs, les citoyens veulent y croire autrement. Le cinquième tour se prépare déjà dans la rue pour septembre…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s