En Essonne, La République en marche prétend incarner le renouveau mais fait comme les autres

Premièrement, je relis le tract de la candidate Muriel KERNREUTER : « L’élection d’Emmanuel MACRON est un séisme politique : un engagement de renouvellement des pratiques. (…) Face à mes adversaires, je ne prétends pas tout connaître des us et des coutumes de la politique à l’ancienne. »

Deuxièmement, je lis ce message trouvé sur Facebook, qui n’est d’ailleurs pas très gentil pour Muriel KERNREUTER. Il est intéressant en ce qu’il dénonce le fonctionnement d’En marche en Essonne.

Troisièmement, j’en conclus que En marche ne vaut pas mieux que les autres, et que c’est juste la revanche de certains qui veulent aller plus vite ou plus loin que les autres, d’une politique dont ils ont été ou dont ils se sont tenus à l’écart pendant des années.

Elle a beau jeu la fameuse reconquête citoyenne par des personnes qui jusque là ne s’intéressaient pas à la politique. Les voit-on en Conseil municipal ? S’insurgent-ils face aux décisions iniques de leurs élus ? Quels sont leurs engagements concrets dans la société ?

Ce que je n’aime pas dans ce tract de Muriel KERNREUTER est qu’elle instrumente sa mission professionnelle de service public pour dire qu’elle est au service… C’est notamment là où nous avons une différence de vision.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s