Brève de campagne : Pas d’assurance, pas de salles

Alors que mes réunions publiques doivent commencer demain et s’étendre du 1er au 9 juin inclus, je risque de ne pouvoir en tenir aucune !

Mais pour quelle raison ? Me demanderez-vous.

Parce qu’à cause de l’état d’urgence qui nous protège à fond, mais bon vu l’attentat de Manchester, on va quand même augmenter les contrôles (comment est-ce possible alors qu’on est déjà au maximum ?), les assurances ont durci leurs conditions d’octroi d’assurance pour les réunions politiques publiques !

Or, une police d’assurance « Responsabilité civile » est généralement obligatoire à fournir, et je suis dans l’incapacité la plus totale d’en donner une attestation.

J’ai essayé Générali, la Matmut, MMA, Allianz, les assurances de la Banque postale, du Crédit mutuel, de LCL, l’AGIRA… Rien. Que-chi ! Nada !

J’ai appelé la Préfecture : ils ne savent pas, je serai le premier dans ce cas (un indépendant qui ne veut pas faire que de la figuration mais qui se donne les moyens de gagner, voilà qui est rare).

J’ai demandé aux villes si elles ne voulaient pas étendre leur assurance et me faire payer l’extension de garantie. Bien sûr que non !

Bref, il me reste 24 heures pour trouver une assurance RC sous peine de devoir annuler toutes mes réunions les unes après les autres. Donc si jamais vous avez une idée…

J’ai vraiment le sentiment que le monde s’effondre sous moi depuis dix jours, et de ne rien pouvoir y faire. Ça commence sérieusement à devenir dur de faire face !



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s