Sur l’attitude des démocrates américains qui souhaitent la destitution de Donald TRUMP

Je suis réellement indigné par l’attitude des partisans démocrates américains qui s’imaginent, dans le cas où Donald TRUMP serait destitué, qu’ils auraient une chance de réorganiser une élection et de les remporter. Non, les mecs, vous avez perdu parce que vous n’avez pas su être à l’écoute des oubliés de la mondialisation qui vivent dans la Rust Belt, et qu’ils ont arrêté de croire vos promesses qui n’ont rien endigué à leur chômage !

D’accord, les Républicains ne l’ont emporté que d’un petit point dans la plupart de ces états qui se sont révélés décisifs en termes d’électeurs : Pennsylvanie, Wisconsin et Michigan. Mais les démocrates ont surtout perdu 10 points en moyenne dans ces états qui avaient très largement élu OBAMA. Pourquoi ? Parce que les démocrates, qui ont quand même sauvé l’industrie automobile américaine, l’ont fait au prix de délocalisations massives, qui ont créé le chômage.

Valait-il donc mieux que l’État américain porte un secteur amené à disparaître, et préserve les emplois locaux, qui aujourd’hui n’existeraient d’ailleurs sûrement plus, faisant des centaines de milliers de chômeurs supplémentaires ? Ou au contraire, et comme a fait OBAMA, sauver le secteur, qui aujourd’hui va mieux, mais en mettant tant d’autres salariés sur le carreau parmi lesquels des dizaines de milliers de personnes cherchent encore aujourd’hui du travail ?

La réponse d’OBAMA est une réponse de court-terme. Il faut bien comprendre qu’on ne pourra jamais rivaliser avec l’économie asiatique ! Donc ces emplois qui ont été sauvés, ils ne le sont que pour quelques dizaines d’années maximum. Même si donc la réponse démocrate est certainement la meilleure qui pouvait être apportée (une autre réponse plus ambitieuse aurait certainement été casse-gueule), elle reste irresponsable dans une économie mondialisée !

Là dessus, les démocrates n’ont donc rien à opposer à TRUMP parce qu’ils ont perdu à cause du modèle de mondialisation qu’ils défendent. La mentalité américaine fait qu’ils auraient préféré perdre des emplois mais valoriser un certain patriotisme économique (qui n’aurait pas fonctionné). De toute façon, et en cas d’impeachement de l’interventionniste TRUMP, ce sera Mike PENCE, son vice-président qui deviendrait président et il n’y aurait pas de nouvelles élections…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s