Emmanuel MACRON parviendra-t-il à tuer LR ?

Après avoir flingué le PS en attirant à lui tous les réformistes (ou progressistes), MACRON s’attaque désormais à LR. Et quel cible de choix que les juppéistes, dont la primaire de la droite et du centre, ont montré qu’ils étaient les mal-aimés à droite. À ceux-ci, il convient d’ajouter les opportunistes en tout genre qui généralement assez jeunes (des quadras), « souffrent » de ne pas assez avoir « gouverné » (les LE MAIRE, les KOSCIUSKO-MORIZET…)

Déjà, le choix de renommer En marche, « La République en marche », n’est pas anodin. C’est un appel du pied au parti LR (Les Républicains), auquel 173 élus de la droite et du centre sont déjà tentés de répondre. Ceux-là espèrent avoir des responsabilités dans les cinq années à venir, parce que cinq ans dans l’opposition, ce n’est pas marrant. Puis il faut quand même reconnaître que MACRON a quand même le programme rêvé d’une certaine droite, ultralibéral à souhait…

Tout le problème de la droite est qu’elle est devenue minoritaire dans le pays. Or, cela n’est que la conséquence d’une erreur de stratégie politique développée après 2002. Alors que la droite, jusque dans les années 1990 pouvait partager des idées avec l’extrême-droite, elle les a toutes repoussées, et elle s’est rapprochée d’un centre qui ne pense qu’à la trahir. Aujourd’hui encore, ce centre ne pense qu’à partir chez MACRON, et ce faisant, il divise encore plus la droite !

Quelles sont réellement les idées de cette droite qui trahit ? Difficile à dire tant la réflexion est absente. Pour servir un pays, il convient d’avoir une ambition, et j’emploie ce mot dans le sens d’une vision. Avec MACRON, c’est l’ambition que tout aille mieux parce qu’on va agir avec pragmatisme. Ainsi, on va recréer de l’emploi. C’est bien sur le principe, mais des gens qui ont du travail mais qui sont rémunérés en dessous du seuil de pauvreté, ça ne va rien résoudre…

LR peut mourir parce que LR est une coquille vide ; un appareil qui broie des femmes et des hommes pour avoir le plus d’argent possible et permettre d’assurer un train de vie confortable à une minorité de politiciens engagés parce qu’ils sont incapables d’avoir un vrai travail dans le privé. Que LR se reconstitue au plus vite un socle idéologique qui tempère un peu le raccourci facile « suppression des 35 heures et d’emplois dans la fonction publique », et le parti survivra !

Qu’il continue de se comporter en parti de grands barons locaux qui méprise les militants, de refuser d’exclure les traîtres qui ont trop peur de perdre les élections et qui cherchent absolument des places, de finalement promettre la différence et de continuer la gestion à la petite semaine avec des impôts augmentés (ce qu’ils ont fait dans les communes gagnées en 2014, les départements et les régions prises en 2015), et ils disparaîtront éclatés en courants.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s