Des enjeux du Conseil municipal de Savigny-sur-Orge du 18 mai 2017 : la vente de la Savinière

Voilà ce qui restera du mandat d’Éric MEHLHORN : la vente de la Savinière, parce qu’il était incapable de gérer le budget communal, ça, et plus de Police municipale. C’est bientôt la fin de plus de 80 ans d’histoire partagée avec la Savinière… Nous allons toutefois jeter nos dernières forces dans une bataille qui semble perdue d’avance, pour essayer d’empêcher sa vente. Au moins, nous n’aurons pas de scrupules de n’avoir pas essayé.

Le profil des récents terroristes kamikazes passés à l’acte se résume bien en une misère sociale qui est due à l’absence de l’État dans les endroits où ils vivaient. Tout le paradoxe de la politique d’Éric MEHLHORN est qu’il prétend combattre les manquements à la Loi par l’ordre, alors qu’il n’a pas compris que le problème était social : le manque de travail et le manque de sociabilité. Les économies réalisées aujourd’hui seront à notre charge en plus coûteux dans quinze ans !


RESSOURCES HUMAINES

01 – Modification du tableau des emplois permanents

==> On créé deux postes de policiers municipaux ; c’est vrai qu’on n’en manquait, et puis qu’ils ne verbalisent pas encore assez, ou peut-être qu’ils ne sont pas assez nombreux pour atteindre l’objectif chiffré de verbalisation ?


ADMINISTRATION GÉNÉRALE

02 – Remboursement de caution – Logement communal

03 – Renouvellement de l’aide municipale allouée à la MJC François Rabelais

==> La MJC ne ferme pas parce que les Saviniens se sont mobilisés. Mais elle fonctionnera jusqu’en 2020 avec un budget restreint…


AFFAIRES SCOLAIRES, ENFANCE ET RESTAURATION COLLECTIVE

04 – Modification de la carte scolaire

==> Il était temps, la dernière datant de 2012…


URBANISME

05 – Aliénation des parcelles cadastrées ZR 162 et ZS 0056

==> La fameuse vente de la Savinière. Je vais commencer par un courrier au Tribunal pour voir s’il faut vraiment vendre un lieu vendéen à 500 km de chez lui à Paris…


POLITIQUE DE LA VILLE

06 – Convention de mise à disposition de données statistiques dans le cadre du renouvellement de l’agrément du centre social sur la commune de Savigny-sur-Orge

==> En souhaitant que cette mise à disposition n’aboutisse pas sur une vente de données personnelles d’une manière ou d’une autre.

07 – Tarifs des activités du centre social

==> Toujours trop cher et pas incitatif. Les réductions ne sont réellement intéressantes que pour ceux qui ont les moyens de cumuler plus…



Publicités

2 réflexions au sujet de « Des enjeux du Conseil municipal de Savigny-sur-Orge du 18 mai 2017 : la vente de la Savinière »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Vente de la Savinière : Il y a une rue René Legros, le maire qui a lancé la Savinière, une rue Jean Marsaudon (ce qui reste très discutable vu les dettes toxiques qu’il a légué aux Saviniens), mais je doute fort qu’il existe un jour une rue Éric Mehlhorn …

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s