Et c’est reparti pour cinq ans de plus avec HOLLANDE…

La gauche sentant sa fin prochaine, car ayant définitivement renoncé à combattre la finance et l’injustice sociale, décida de mieux embrasser ces fléaux pour profiter à leur tour du gâteau. La stratégie était simpliste : faire que leur candidat se retrouve face au Front national, configuration dans laquelle n’importe qui l’aurait emporté. Je ne serai  pas surpris que François HOLLANDE devienne le prochain président du Conseil européen.

Comme en 2002, soit à chaque fois que la gauche gouverne cinq ans, on se retrouve avec le Front national au second tour. Coïncidence. Je ne crois pas. La gauche fait tout pour diviser la droite en excitant l’extrême-droite, par exemple en se montrant molle dans la lutte contre le terrorisme, et ce qui doit arriver arrive. Le mariage pour tous, comme le PACS est aussi un coup de génie, car la droite modérée est trop lâche et qu’elle perd aussi une partie de sa base…

Un FILLON trop mou, que des affaires qu’on n’a cherché qu’à lui, ont fini par éliminer. Un MÉLENCHON qui a failli monter trop haut, si le Gouvernement n’était pas venu à la rescousse de HAMON qui n’a obtenu les voix, par fidélité, que des militants historiques. Une créature médiatique que l’on a vendue comme neuve et hors du système, ni gauche ni droite, avec des éléments de langage simplistes que tout le monde peut répéter sans même les comprendre…

J’ai hâte de voir notre nouveau gouvernement. Je pense que Christine LAGARDE pourrait devenir Premier ministre. Je me dis aussi que le PS ne survivra pas à partir du moment où les candidats de la gauche devront choisir entre une étiquette En marche et une étiquette PS. L’idée était de recaser la gauche sous une autre marque que celle du Parti socialiste, avec des idées libérales, qui représentent d’ailleurs le programme économique rêvée de la droite !

Les Français se sont montrés d’une naïveté crasse, et ils vont vite déchanter quand MACRON les gouvernera tout comme les autres. D’autant que bloqué par un Sénat à droite, la cohabitation est inévitable ; en tout cas, la Constitution sera heureusement irrévisable. L’immobilisme va continuer, avec des avancées sociétales pour détourner l’attention, et des mesures économiques graves imposées au forceps après plusieurs semaines de grève et de blocages.

MITTERRAND avait fait deux mandats ; HOLLANDE en fera deux indirectement. Suite à quoi, la droite finira pas se resaisir et à l’emporter alors qu’elle est majoritaire en France, mais polluée par un centre vers lequel elle veut absolument tendre. La personne de HOLLANDE ne pouvait pas repasser ; il fallait une marionnette pour continuer le subterfuge. Sauf que celle-ci, plus qu’aux mains de celui qui lui a donné sa majorité électorale, est aux banques et au système…



Publicités

Une réflexion au sujet de « Et c’est reparti pour cinq ans de plus avec HOLLANDE… »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Après les élections régionales de décembre 2015, le parti LR voyait 2017 comme plié d’avance, vu l’avance obtenue au cours de ce scrutin. Autant le PS se remettra de sa dissolution qu’elle a elle même provoquée anticipant sa faillite générale, autant LR s’est fait berner mais alors sur toute la ligne. La liste imminente des ministres vraisemblablement à dominante d’ancien du PS et le résultat des législatives nous le confirmerons prochainement.

    Même si Marine Le Pen réussi à quasiment doubler le score de son père de 2002 et même s’il n’y a pas eu de manifestation géante comme en 2002, avec 2/3 des suffrages exprimés, le programme choc « appel à la terreur des nazis » a encore bien fonctionné et mieux que prévu puisque les sondages ciblait un rapport 60/40. Je pense que le Front National a désormais atteint son plafond de verre.

    Partir de rien, se faire élire président de la république en resquillant et en 9 mois chrono, je suis scotché. La puissance des médias dits « mainstream » qui l’ont exclusivement soutenu, est phénoménale. Quant à l’influence des médias alternatifs, dont le Savinien Libéré fait partie et représente un grain de sable à l’édifice, elle est nettement plus réduite à ce que je pouvais espérer. Hélas que ce soit pour la politique ou pour les biens de consommation le peuple (enfin pour au moins les 2/3), ne se fie et n’achète que de la « marque ». Le marketing et la publicité ont encore de beaux jours devant eux. Et comme disait Coluche « il suffirait que les gens n’achètent pas pour que ça ne se vende pas. » Avec des si …

    Ce 7 mai 2017, je pourrais le résumer par ce titre : Le coup d’état des médias

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s